ESSAI : L’Audi A1 Sportback, la Polo des beaux quartiers

Classé dans : Essais - Audi (D) | 0

Après avoir été présenté en trois portes, voici la version cinq portes de cette petite citadine huppée qui reprend ainsi la succession de l’Audi 50 produite de 1974 à 1978.

Audi A1 Sportback S-Line TDI 90 ch 2012

Montée exclusivement à l’usine de Forest, elle est aussi le symbole de renouveau et d’espoir pour cette usine bruxelloise au passé social agité.


Bien sûr, il y a eu l’épisode de l’A2 de 1999 à 2005, mais hélas cette voiture était trop en avance sur son temps et n’a malheureusement pas percé comme Audi l’aurait espéré. En outre, de par sa structure tout en aluminium, sa fabrication revenait chère.

Audi A1 Sportback S-Line TDI 90 ch 2012

 

Un design chic

 

Comme pour la trois portes, Audi a su donner du raffinement à sa Sportback.

Comme la plébéienne Polo, les portières arrière ont pu être facilement intégrées à cette carrosserie de moins de 4 m à la fois sobre et soignée. Le regard « DEL » typique des Audi a été repris comme sur les autres véhicules de la gamme.

Audi A1 Sportback S-Line TDI 90 ch 2012

Plus que la version trois portes, elle permettra de débarquer plus facilement les enfants à l’école. La place à l’arrière est identique seule l’accessibilité s’est améliorée.

On retrouve donc un coffre de 270 dm³ avec double fond. Celui-ci avoisinera les 920 dm³ quand les dossiers arrières auront été rabattus sur la banquette dégageant ainsi une surface plane très accessible.

Audi A1 Sportback TDI 105 ch 2012

A l’intérieur, la richesse de l’instrumentation variera avec les envies et le porte-feuille du client.

Audi A1 Sportback S-Line TDI 90 ch 2012

Un des véhicules essayés (1.6 TDi Ambition S line 90 ch.) possédait en plus du pack «S-Line» une garniture cuir « Seidennappa » Noir « S », des phares Xénon, un pack Sport Design (spoiler et phares AB), un « Shadow look » (contour de calandre noir brillant, calandre noir mat, porte plaque noir mat, etc…), des vitres AR fumées, des sièges AV chauffants…

Audi A1 Sportback S-Line TDI 90 ch 2012

Ce qui a permis à la facture de faire un bond de 22.400 à plus de 32.000 EUR !
Pas mal pour une citadine propulsée par un TDI de 90 ch. !

Audi A1 Sportback S-Line TDI 90 ch 2012

Evidemment, la finition de ce véhicule premium n’a rien à voir avec les produits des constructeurs généralistes : ici on navigue dans un autre monde : il suffit de se glisser sur un siège et de refermer la portière pour s’en rendre compte immédiatement.

Audi A1 Sportback TDI 105 ch 2012

Quant à la sécurité, notons que la A1 a récolté cinq étoiles aux tests Euro NCAP en 2010, avec 90 % pour les occupants adultes et 79 % pour les enfants. Cependant, dans un des chocs latéraux, une petite faiblesse a été trouvée au niveau de la protection de la cage thoracique du conducteur. Il a été également remarqué une faible protection contre le coup du lapin.



Une tenue de route plus sécuritaire que plaisante

 

Il a été permis à la rédaction d’essayer deux A1 Sportback 1.6 TDI de respectivement 90 et 105 ch.

Audi A1 Sportback TDI 105 ch 2012

Le petit volant tombe bien en main, toute l’instrumentation est placée là où on l’attend (il n’y avait pas de cruise control) le levier de vitesse tombe parfaitement en main et son maniement est à la fois ferme et précis. Toutefois, la course de l’embrayage nous a paru curieusement longue.

Les 15 ch de différence se font surtout remarquer sur les voies rapides et vallonnées. De même, le couple ne diffère que de 20 Nm (230 et 250 Nm à 1500 rpm).

Audi A1 Sportback TDI 105 ch 2012

Sans égaler l’agilité de certaine française, la tenue de route est plus sécurisante que plaisante. Efficace mais ferme, sa suspension permet de garder un bon toucher avec la route. La direction est précise mais garde un feeling typiquement Audi.

Audi A1 Sportback TDI 105 ch 2012

Le moteur ne trahit pas les qualités qui lui ont déjà été reconnues.
Sans avoir l’onctuosité d’un HDi, il est très souple, silencieux et boit autant qu’un camélidé. Il en ressort dès lors des consommations très basses : de 4,5 l  à 5,8 l  aux cent kilomètres sur des parcours extra urbains en fonction des conducteurs et de la circulation.

Sur des trajets exclusivement urbains elle tourne aux alentours des 6 l au cent.

 

Naturellement, ces mesures sont supérieures à celles données par le constructeur, mais elles représentent des valeurs qu’obtient un conducteur Lambda et pas un spécialiste d’Economy Run.

 

Données Techniques

Audi A1 Sportback 2012

Voir fichier Acrobat à télécharger

 

L’Audi A1, c’est pour qui ?

 

Malgré que cette voiture soit proche d’une VW Polo, elle s’adresse à une toute autre clientèle qui trouvera en cette voiture, un sérieux, un bon goût et une réputation qui n’est plus à faire.

N’oublions pas aussi que sa petite sœur a été couronnée « Voiture de l’Année 2010″, ce qui est déjà de bon augure !

Audi A1 Sportback S-Line TDI 90 ch 2012

Avec ses cinq portes, elle est certainement plus rationnelle que sa sœur à trois portes, mais ses deux portes supplémentaires lui font perdre un peu de son élégance.

Reste son prix très conséquent, mais ce n’est certainement pas le paramètre essentiel des clients de chez Audi