Essai : Alfa Romeo 159 TI 1750 TB

Classé dans : Essais - Alfa Romeo (Italie) | 0

Alfa Romeo  159 TI  1750 TB  2009.

 

L’Alfa Romeo 159 a déjà quelques années de bons et loyaux services à son actif.

En effet, elle a été présentée lors du Salon International de l’Automobile de Genève en mars 2005 et succédait alors à la 156 dont plus de 680.000 exemplaires furent construits entre 1997 et 2005.

Quant à la version SportWagon (break) de la 159, elle a été introduite en 2006.


Alfa Romeo  159 TI  1750 TB  2009.

En créant la 159, le Centro Stile Alfa Romeo et Giorgetto Giugiaro ont eu le coup de crayon heureux. Les lignes de la 159 restent toujours d’actualité. La voiture dont nous disposions pour notre essai était particulièrement attrayante grâce à la couleur de la carrosserie faisant un contraste du plus bel effet avec les étriers de freins en rouge.

Cette année, Alfa Romeo a introduit un nouveau moteur à essence de 1.742 cm3, équipé d’un turbocompresseur, qui développe 200 CV. Les versions de la 159 ainsi motorisées, portent la dénomination historique de 1750. En effet, entre 1929 et 1932 Alfa Romeo a produit diverses versions de la 6C 1750. En 1968, la firme lombarde avait déjà réutilisé cette dénomination pour la berline 1750, dont la production s’est prolongée jusqu’en 1971.

Alfa Romeo  159 TI  1750 TB  2009.

Gamme.

La gamme 159 est plutôt étendue. Jugez-en par vous-mêmes :

La 159 est proposée en deux types de carrosserie : berline 4 portes et break 5 portes Sportwagon, chacune livrable en 2 niveaux d’équipement : 159 et 159 TI. Combinés aux différentes motorisations, on arrive à un total de 34 versions disponibles.

Pour la 159, Alfa Romeo propose 2 motorisations à essence (1,8 de 140 CV et le nouveau 1,8 TB).

Les motorisations diesel sont plus nombreuses :

3 moteurs sont proposés en 8 niveaux de puissance, s’échelonnant entre 115 et 210 CV (85 à 154 kW). Tous les moteurs diesel sont accouplés à des boîtes 6 vitesses. La version 2,4 JTDM 20v Q4 est équipée de la traction intégrale. Les versions Q-tronic disposent d’une boîte automatique à 6 rapports.

Au total, le client peut choisir entre 9 berlines 159 et 9 Sportwagon 159. Les prix s’échelonnent entre 25.000 (1,8 ) et 34.950 € TVAC (2,4 JTDM 20v Q4) pour les berlines et entre 26.400 (1,8) et 36.350 € TVAC (2,4 JTDM 20v Q4) pour les breaks.

Seules les 1,8 TB (200 CV), 1,9 JTDM 8v eco (115 et 120 CV) et 2,0 JTDM 16v eco (163 et 170 CV) répondent à la norme de dépollution Euro 5. Les autres se contentent de la norme Euro 4.

La dénomination 159 TI fait référence aux versions vitaminées des Alfa Romeo de l’après-guerre. Les actuelles TI ne se distinguent plus par des performances en hausse, mais par leur équipement plus étendu et à connotation sportive. Les Alfa Romeo 159 TI ne sont cependant pas disponibles avec les niveaux de puissance « fiscalement intéressants » de 115, 136 et 163 CV.

L’Alfa Romeo 159 TI est déclinée en 8 exécutions, tant sous forme de berline que de break. Toutes disposent d’une boîte à 6 rapports. La gamme des motorisations comprend le nouveau 1,8 Turbo Benzina, le 3,2 JTS V6 de 260 CV à traction intégrale et boîte automatique à 6 rapports, le 1,9 JTDM 16v de 150 CV à boîte manuelle ou automatique à 6 rapports, le 2,0 JTDM 16v de 170 CV et boîte manuelle à 6 vitesses et le 2,4 JTDM 20v à 2 ou 4 roues motrices et une version à boîte automatique.

Les prix des versions TI de la berline varient entre 36.150 (1750 TB) et 45.450 € pour la 3,2 JTS Q4 Q-Tronic. Quant à la fourchette des prix des Sportwagon TI, elle se situe entre 37.550 et 46.850 € TVAC pour les exécutions correspondantes.

Tous les prix mentionnés sont conformes à la législation belge en vigueur et comprennent la TVA de 21 %. Le constructeur se réserve le droit d’adapter ses prix à tout moment, sans préavis.

La multiplicité des exécutions diesel doit positionner favorablement les 159 et 159 TI sur le marché « fleet », toujours très lucratif.

Force est de constater que la liste des options et des accessoires est bien longue et peut faire exploser le budget si on se laisse emporter par son enthousiasme.

Alfa Romeo  159 TI  1750 TB  2009.

Voiture d’essai.

Nous avons eu l’occasion de faire connaissance avec la 159 TI berline équipée du nouveau moteur 1,8 TB (Turbo Benzina). Celle ci est proposée à 36.150 €, TVA 21 % inclus. Précisons que la 159 de base est proposée quant à elle au prix de 30.900 € TVAC.

Elle avait parcouru 7.181 km et était chaussée de pneus Continental ContiSportContact 3 235/40 ZR 19 96 Y.

Alfa Romeo  159 TI  1750 TB  2009.

Intérieur et équipement.

Sans être un modèle du genre, accéder aux places avant de l’Alfa Romeo 159 se passe plutôt bien. Une fois installé, le conducteur trouve aisément une bonne position de conduite. La finition et le montage semblent très corrects.

Alfa Romeo  159 TI  1750 TB  2009.

Pièce maîtresse de l’habitacle de l’Alfa Romeo 159 reste le tableau de bord avec la console centrale sur laquelle sont regroupés la jauge de carburant, le thermomètre et le manomètre de pression du turbo. Très flatteur à l’œil tout cela. Bien qu’orientés vers le conducteur, la lisibilité de ces cadrans pourrait être meilleure.

Alfa Romeo  159 TI  1750 TB  2009.

L’espace aux jambes est généreux, ce que les grands gabarits apprécieront. Néanmoins, le frottement du genou droit du conducteur contre l’arrête de la console centrale peut, à la longue, gêner. Autre petit problème, les pointes des pieds restent parfois accrochées au garnissage au-dessus du pédalier.

Alfa Romeo  159 TI  1750 TB  2009.

Les sièges en cuir avec le logo Alfa Romeo manquent un peu de moelleux pour les plus douillets, mais à l’usage, ils se révèleront plutôt confortables. Nous avons apprécié leurs soutiens dorsal et latéral.

Alfa Romeo  159 TI  1750 TB  2009.

L’accès aux places arrière est nettement moins aisé de par les dimensions des portes, mais aussi par leur forme, par leur angle d’ouverture et l’intrusion des passages de roues dans lesdites portes. Comme dans toutes les voitures, l’espace aux jambes à l’arrière est très dépendant du recul des sièges avant.

Malgré un empattement de 2,7 m l’espace aux jambes ne se distingue pas par une générosité exceptionnelle.  À l’arrière également, la garde au toit est un peu limitée.

Dans l’ensemble, les visibilités latérale et arrière, sont plutôt réduites.

Alfa Romeo  159 TI  1750 TB  2009.

Alfa Romeo  159 TI  1750 TB  2009.

Le coffre à bagage offre un volume satisfaisant, sans plus (405 L.).

Dans le cas de 159 TI, la dotation de série comporte une banquette arrière rabattable en 2 parties inégales avec un accoudoir et une trappe à skis. Le seuil de chargement est assez élevé et l’accès au coffre n’est pas facilité par le couvercle de coffre de taille assez restreinte.

Alfa Romeo  159 TI  1750 TB  2009.

Alfa Romeo  159 TI  1750 TB  2009.

La dotation de série de l’Alfa Romeo comprend – entre autres – les coussins gonflables frontaux et latéraux à l’avant, les coussins gonflables rideaux, tant à l’avant qu’à l’arrière et –équipement encore trop peu répandu, même en option – le coussin gonflable pour les genoux du conducteur, l’ABS et le contrôle électronique de stabilité (VDC en langage Alfa), le conditionnement d’air bizone, les vitres à commande électrique sur les 4 portes, un accoudoir central à l’avant avec rangement, le réglage lombaire du siège conducteur, les sièges avant réglables en hauteur, les sièges avant sport chauffants et réglables manuellement, le revêtement en cuir des sièges, la banquette arrière rabattable en 2 parties inégales avec accoudoir central et trappe à skis, le pédalier en aluminium, le volant et le pommeau du levier de changement de vitesses en cuir, la suspension sport rabaissée et étriers de freins peints en rouge, les jupes latérales de bas de caisse, les phares antibrouillards à l’avant, les rétroviseurs extérieurs chauffants et à commande électrique, le verrouillage centralisé à télécommande, le Cruise Control et l’autoradio CD/mp3 avec connexion Bluetooth, 8 haut-parleurs et commandes audio au volant, le capteur de pluie, l’allumage automatique des phares et le rétroviseur intérieur électrochrome.

La dotation de série est donc des plus correctes.

Dans la longue liste d’options, épinglons entre autres la roue de secours temporaire ou de taille « normale », le système de navigation, le système audio Hi-Fi Bose avec amplificateur digital, le chargeur 10 CD, les lave-phares, les phares bi-xénon, les rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement, le toit ouvrant à commande électrique et l’aide au parking arrière ou arrière et avant. Comme on peut le constater, il y a largement de quoi individualiser l’auto.

Alfa Romeo  159 TI  1750 TB  2009.

Moteur et transmission.

Le nouveau moteur 4 cylindres de 1.742 cm3 développe 200 CV à partir d’un régime relativement bas (pour une motorisation essence à hautes performances) de 4.750 tr/mn et ce jusqu’à 5.500 tr/mn. Le couple s’élève à 320 Nm au régime peu élevé de 1.400 tr/mn.

Pour obtenir ces chiffres, les ingénieurs motoristes ont appliqué la technique du « scavenging ». Cette technologie, pas encore très répandue, vise à optimiser les flux d’air au moyen d’une gestion simultanée du pilotage des arbres à cames, de l’allumage, de l’injection et du turbo.

Tout cela paraît bien beau, mais qu’est-ce que cela donne au quotidien ?

D’abord un moteur plutôt silencieux. Et même tellement discret que les « alfistes », qui s’attendaient sans doute à la sonorité sportive des versions TI d’antan, pourraient bien être frustrés par la « neutralité » et la discrétion du nouveau groupe. Enfin, chaque avantage ayant son inconvénient . . .

Ensuite, un moteur souple. Á 1.300 tr/mn en sixième, il ne rechigne pas le moins du monde. En fait, on peut conduire la 1750 TI comme une diesel. Bien qu’il monte aisément dans les tours, il ne faut pratiquement pas dépasser les 3.000 tr/mn pour se mouvoir d’une façon ludique. Dans l’ensemble, ce nouveau groupe est vraiment agréable à l’usage.

Au niveau de la consommation, nous avons mesuré une moyenne de 8,8 L/100 km, ceci sur un parcours essentiellement autoroutier, avec quelques petites incursion en milieu urbain et en respectant (assez) scrupuleusement les limitations de vitesse imposées par le code.

La boîte manuelle nous a entièrement convaincus. Elle s’est avérée précise et rapide, au débattement court.

Par contre, nous avons rencontré quelques difficultés à doser l’embrayage, qui nous a semblé manquer de progressivité au démarrage.

Alfa Romeo  159 TI  1750 TB  2009.

Comportement routier.

Malgré un châssis sport aux suspensions un peu raides, le bilan confort reste très satisfaisant. Bien sûr, sur mauvais revêtement on se fait quelque peu « chahuter », mais tout cela reste dans les limites de l’acceptable.

Nous avons également apprécié le confort acoustique de la 159 TI. Bien sûr, les puristes regretteront la sonorité sportive si typique à de nombreuses générations d’Alfa.

La direction à crémaillère assistée hydrauliquement procure un bon feedback au conducteur. De plus elle est assez réactive, ce qui rend la conduite plutôt agréable.

Quant à la tenue de route, elle est de bon niveau et les mouvements de caisse dans les virages rapides sont bien maîtrisés.

Alfa Romeo  159 TI  1750 TB  2009.

Garantie

Toute nouvelle Alfa Romeo reçoit une garantie d’usine de 2 ans à kilométrage illimité, conformément aux directives de l’Union Européenne en la matière. Rien de bien extraordinaire donc.

D’autre part, une garantie spécifique d’une durée de 3 ans couvre les défauts de la peinture. Quant à la perforation due à la corrosion, elle est couverte pendant 8 années pour autant qu’elle se produise de l’intérieur vers l’extérieur et que les contrôles prévus par le constructeur aient été effectués à temps et à heure.

Alfa Romeo offre également une assurance assistance gratuite pendant une période de 2 ans. Sur le terrain, c’est Touring qui coordonne les opérations pour le compte d’Alfa Romeo Belgium.

Alfa Romeo  159 TI  1750 TB  2009.

Conclusion.

L’Alfa Romeo 159 TI 1750 TB est une très agréable voiture familiale rapide, à l’ambiance sportive. En version TI, elle n’est pas vraiment donnée, mais sa dotation de série nous paraît d’un très bon niveau.

Elle dispose d’un châssis efficace (tenue de route, direction), elle est plutôt confortable bien que l’habitabilité ne soit pas une qualité marquante.

En usage quotidien, l’auto se révèle très agréable grâce à la très bonne volonté du nouveau moteur 1750 TB, qui privilégie souplesse et disponibilité à tous les régimes. La boîte manuelle à 6 rapports contribue également de manière significative au plaisir de conduite.

En contre partie, l’«alfiste» de cœur sera sans doute un peu déçu par la sonorité discrète du nouveau moteur, mais il sera aussi quelque peu surpris (agréablement) par le couple placé très bas, alors qu’autrefois, il devait aller chercher la puissance dans les (relativement) hauts régimes.

Reste la consommation. En nous comportant au volant en très bon père de famille et en oubliant certaines qualités ludiques de l’engin, nous avons consommé 8,8 L/100 km. Mais alors, pourquoi ne pas acheter une version diesel presque aussi agréable à conduire et encore plus économique à l’usage ?

Les versions 1750 TB sont donc destinées à un nombre restreint de passionnés qui privilégient le plaisir de conduite d’une Alfa à moteur essence.

Autre version essayée :

Alfa Romeo 159 Sportwagon 1.9 JTDm 16v 136 ch Distinctive

Alfa Romeo  159 TI  1750 TB  2009.

Principales données techniques

Moteur.

Puissance fiscale (Belgique) 9 CV
Carburant Essence
Nombre de cylindres 4, en ligne
Arbres à cames Double arbre à cames en tête
Soupapes par cylindre 4
Alésage x course 83 x 80,5 mm
Cylindrée 1.742 cm³
Taux de compression 9,5 : 1
Alimentation Injection
Suralimentation Turbocompresseur à géométrie variable, inter-refroidisseur
Puissance maximale 200 CV/147 kW à 5.000 tr/mn
Couple maximum 320 Nm à 1.400 tr/mn

Transmission.

Transmission Aux roues avant
Boîte de vitesses Manuelle à 6 rapports

Rapports de transmission.

Première 3,818
Deuxième 2,158
Troisième 1,475
Quatrième 1,067
Cinquième 0,875
Sixième 0,744
Marche arrière 3,545
Rapport final 3,941

Châssis.

Direction A crémaillère, avec assistance hydraulique
Diamètre de braquage (entre trottoirs) 11,1 m
Suspension avant      A roues indépendantes, à quadrilatère à double bras oscillant

                                   et barre stabilisatrice
Suspension arrière    A roues indépendantes, essieu multibras.
Système de freinage  Double circuit en diagonal, ABS avec répartiteur électronique

                                    de force de freinage,
Freins avant     Disques ventilés, 33O X 28 mm
Freins arrière   Disques ventilés, 292 X 22 mm
Pneus                235/40/ZR19 96 Y
Réservoir de carburant 70 L

Dimensions.

Longueur 4.660 mm
Largeur 1.828 mm
Hauteur 1.417 mm
Empattement 2.700 mm
Volume du coffre 405 L selon normes VDA

Poids.

Poids en ordre de marche 1.430 kg


Performances, consommations et rejets CO2.

Vitesse maximale 235 km/h
Accélération de 0 à 100 km/h 7,7 sec
Accélération 1000 m départ arrêté 28,9 sec
Consommation en cycle urbain 11,8 L/100 km
Consommation en cycle extra-urbain 6,0 L/100 km
Consommation en cycle mixte 8,1 L/100 km
Consommation moyenne de l’essai 8,8 L/100km
Rejets CO2 189 g/km (Cycle combiné)


Teintes de carrosseries.

Teintes pastel : Blanc Ghiaccio, Noir,

Teinte pastel hors série : Rouge Alfa

Teintes métallisées : Azur Cristallo, Blu Aurora, Argent Alfa, Gris Indaco,

                                   Gris Stromboli, Gris Titanio, Noir Carbonio, Blu Oltremare,

                                   Marron Luci di Bosco,  Rouge Rubino.

 

Alfa Romeo  159 TI  1750 TB  2009.

Alfa Romeo  159 TI  1750 TB  2009.

Alfa Romeo  159 TI  1750 TB  2009.