Engie s’associe à BMW et Renault pour accélérer l’adoption des bornes de recharge WE-EV

Classé dans : Ecologie, Technique | 0
Communiqué de presse.
Engie  lance le premier réseau partagé, pour entreprises, de bornes de recharge de véhicules électriques du pays : WE-EV.
WE-EV ambitionne de regrouper 500 points de recharge à fin 2018. ENGIE s’associe à BMW et Renault pour accélérer l’implantation de son réseau.

 

  • WE-EV est le premier réseau du pays de partage de bornes de recharge en entreprises pour véhicules électriques. Les bornes sont installées chez les entreprises membres sur des terrains accessibles aux membres de WE-EV.
  • Les utilisateurs de véhicules électriques membres du réseau WE-EV peuvent désormais recharger leur véhicule électrique lors de leur rendez-vous à l’extérieur. WE-EV s’occupe de la gestion des sessions de recharge et de la facturation de l’électricité rechargée entre les membres WE-EV.
  • ENGIE s’est associé à BMW et à Renault afin d’accélérer l’adoption de WE-EV. Par cette association, WE-EV a l’ambition d’installer 500 points de recharge sur le territoire belge d’ici  fin 2018.

 

Electro-mobilité : Engie s’associe à BMW et Renault pour étendre le réseau de points de recharge WE-EV

 

Le verdissement des flottes de véhicules d’entreprises belges est crucial pour réduire les émissions de CO2 et de particules fines. Le nombre important de voitures de société dans notre pays offre une opportunité d’accélérer la conversion du parc. Cependant, le déploiement des véhicules électriques est freiné par la crainte liée à l’autonomie de ceux-ci et le manque de points de rechargement. WE-EV entend proposer des bornes de recharge dans les zones industrielles ou d’affaires, là où se rendent principalement en journée les utilisateurs de véhicules de société.

Une ou plusieurs bornes WE-EV peuvent dès à présent être installées chez les entreprises désireuses de faciliter la mobilité électrique. Elles deviennent alors membres du réseau WE-EV et mettent leurs bornes à disposition des autres membres du réseau.

WE-EV s’occupe de la gestion des sessions de recharge et de la facturation de l’électricité rechargée entre les membres WE-EV grâce à une plateforme électronique. Cette plateforme indique l’emplacement des bornes de recharge du réseau et assure automatiquement la facturation entre les membres de WE-EV. Cette plateforme est aussi utilisable via smartphone. ENGIE assure l’étude et l’installation des bornes, opère la plateforme WE-EV et le service desk (24/7) .

 

ENGIE s’est associé à BMW et à Renault afin d’accélérer l’adoption de WE-EV. WE-EV a l’ambition d’installer 500 points de recharge sur le territoire belge d’ici  fin 2018 et d’atteindre les 2000 bornes installées à l’horizon 2020, soit une borne tous les 15 km², et ce en complément des bornes de recharge présentes dans le domaine public.

 

Pour devenir membre de WE-EV, il suffit de se rendre sur le site web de WE-EV (www.we-ev.be) et d’y laisser ses coordonnées.

 

Philippe Van Troeye– CEO ENGIE BENELUX : «ENGIE est le premier producteur vert du pays avec 630 MW. Forts de nos 17.000 professionnels de l’énergie et des services en Belgique nous entendons jouer un rôle de leader dans la transition énergétique. Grande consommatrice d’énergie et émettrice de CO2, la mobilité est un des domaines où nous contribuons déjà de manière innovante et très active à cette transition. ENGIE joue un rôle important pour le développement du marché des véhicules électriques en Belgique que ce soit en matière de recherche et de développement concernant les batteries ou en proposant des solutions de fourniture et chargement pour particuliers avec notre offre . Aujourd’hui avec la solution WE-EV nous allons encore un pas plus loin dans l’offre de solutions adaptées aux besoins de nos clients et dans le déploiement d’un réseau de recharge pour entreprises», souligne Philippe Van Troeye– CEO ENGIE BENELUX :

« Il est important de pouvoir offrir des infrastructures de recharge appropriées à nos clients de BMW i et BMW iPerformance. Grâce au réseau WE-EV, les conducteurs de voitures électriques sont assurés de pouvoir profiter pleinement du potentiel véhicule électrique. Ce réseau de recharge facilite également l’arrivée d’autres entreprises. Tout le monde y gagne, tant la société que les parties concernées », indique Peter Henrich, président et CEO de BMW Group Belux.

« En 2011, Renault était le premier fabricant à proposer une gamme entière de 4 voitures électriques. Ce rôle de pionnier porte à présent ses fruits et propulse Renault à la première place sur le marché européen des véhicules électriques en 2017. Le progrès réalisé dans le domaine des voitures électriques est encore fort hétérogène en Europe, car certains pays, comme la Belgique, sont quelque peu à la traîne. Le déploiement d’une infrastructure de recharge représente donc un facteur important. C’est pourquoi Renault accueille à bras ouverts des initiatives telles que le réseau WE-EV », précise Jean-Paul Renaux, Directeur Général de Renault Benelux.

Laissez un commentaire

60 ÷ = 30