Une station à hydrogène DATS 24 à Hal

Classé dans : Ecologie | 0

Jusqu’à présent, se ravitailler en hydrogène en Belgique était une chose très compliquée. Après avoir été pionnier avec le CNG (stations DATS 24), le Groupe  Colruyt voit beaucoup de potentiel dans l’hydrogène en tant que combustible alternatif et durable pour les véhicules.

Il était donc important pour le groupe d’acquérir, avec DATS 24, de plus en plus de connaissances et d’expérience concernant l’hydrogène en ouvrant une station à hydrogène publique innovante.

Disponible pour tous

Le Groupe Colruyt obtenu le permis pour installer une station à hydrogène de 700 bars à Hal où se trouve son siège. Concrètement, cela signifie qu’une pompe à hydrogène sera intégrée dans la station DATS 24 existante de Hal. La pompe y sera disponible dès 2018. Les préparatifs pour l’installation sont déjà entamés.

Dans le cadre du projet « Waterstofregio 2.0 », DATS 24 deviendra  responsable de la distribution de l’hydrogène et en supportera donc tous les investissements liés à l’installation de cette pompe à hydrogène.

Une autre station à hydrogène sera ensuite installée à Anvers. Une décision prise à la suite d’entretiens positifs avec les utilisateurs potentiels de la station. Entre-temps, le lieu de l’installation a été défini et les pourparlers avec les instances officielles en vue d’obtenir un permis sont entamés.

Ces projets constituent une étape importante pour produire de l’hydrogène vert et le rendre accessible à tous.

Produire de l’hydrogène vert

Depuis 2012, le groupe produit lui-même de l’hydrogène au centre de distribution Dassenveld à Hal. Il s’agit d’un hydrogène 100 % vert, produit avec de l’énergie renouvelable provenant des éoliennes et des panneaux solaires d’Eoly, le producteur d’énergie du groupe.

Tout ceci permet de s’attaquer à la problématique du CO2 en plus de celles des particules fines.

Connaissance et compétence

Au sein du projet « Waterstofregio Flandre-Pays-Bas », Colruyt Group a déjà investi dans différents tests, dont l’utilisation des premiers chariots élévateurs à l’hydrogène et la mise en place d’une station à hydrogène. Cette station avait été installée par « WaterstofNet » dans le cadre du programme de coopération territoriale européenne Interreg.

Ainsi, depuis 2009, Colruyt Group a pu acquérir suffisamment de connaissances et d’expérience concernant l’hydrogène. Et c’est grâce à ses compétences que Colruyt Group se considère désormais comme prêt à développer le marché de la mobilité à l’hydrogène.

Rendre l’hydrogène abordable

Sur la base de l’expérience acquise en travaillant sur le projet « Waterstofregio Flandre-Pays-Bas », Colruyt Group a décidé de poursuivre ses investissements en personnel afin de développer l’hydrogène à l’aide d’une étude industrielle.

L’objectif ? Établir, en tant qu’utilisateur final visionnaire au sein du projet « Waterstofregio 2.0 », les prochaines étapes à franchir en vue de l’optimisation des infrastructures de distribution et du fonctionnement des chariots élévateurs à l’hydrogène.

Grâce à ces innovations, Colruyt Group sera en mesure de rendre cette technologie pauvre en CO2 plus abordable et plus facile à mettre en place au niveau technique.

Pour ce faire, Colruyt Group testera plus profondément différents dispositifs de manutention et en communiquera les résultats.

Pouvoir développer ce projet en compagnie de différents acteurs industriels constitue une source de motivation importante. Car cela encouragera de nouvelles entreprises et de nouveaux utilisateurs à adopter l’hydrogène comme carburant alternatif.

Automania Team

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

28 ÷ 4 =