Le Cybergo ou la mobilité de demain

Classé dans : Ecologie | 0

Le CYBERGO est un moyen de transport automatique qui s’inscrit dans les nouveaux modes de la mobilité urbaine et écologique.

Induct Cybergo

Il consitue un complément des transports en commun traditionnels (métro, tramway…). Il est spécialement dédié aux derniers kilomètres, aux centres villes piétonniers, aux campus universitaires, etc… et s’associe pleinement aux véhicules électriques urbains et aux fonctions d’auto-partage.



Sa conception



Celle-ci met en œuvre de nouvelles technologies en matière de robotique appliquée à l’automobile et de propulsion 100 % électrique.

Induct Cybergo

La navette CYBERGO est équipée de capteurs dont des télémètres laser et des caméras ainsi que d’un ensemble de fonctions développées par  les sociétés françaises INDUCT et l’INRIA qui lui permettent de se déplacer en totale autonomie et en toute sécurité sur des voies réservées et ce, sans aucun équipement d’infrastructure spécifique.

Induct Cybergo

Le système de propulsion utilise soit des batteries Lithium-Polymère sautorisant une autonomie de 150 km, soit une solution de recharge en quinze secondes développée par la société suisse NUMEXIA . Ce procédé utilise l’induction pour recharger le véhicule lors des arrêts (pendant la montée et la descente des passagers), ce qui permet un fonctionnement continu de la navette (sans retour à une station de recharge).

Induct Cybergo

 

Son usage

 

La navette CYBERGO est un véhicule urbain bas coût et écologique à l’usage.

Le logiciel de gestion et de surveillance permet de contrôler la mise en oeuvre d’un nombre variable de navettes sur un parcours donné en fonction de la demande.

On ne fait pas circuler un bus de 40 places pour transporter seulement 3 personnes, mais on injecte dans le flux autant de navettes que nécessaire en fonction de la demande prévue par analyse statistique et en fonction de capteurs placés aux arrêts prévus.

Induct Cybergo



 La société INDUCT : Vue d’ensemble

 

INDUCT s’est spécialisée dans le routage et l’acheminement d’informations en provenance de capteurs mobiles via GPRS.
Elle exploite une solution de gestion de flottes de véhicules et de gestion de la production des personnels nomades en mode ASP.
En parallèle, la filiale d’Induct, Viametris développe, depuis 2004, conjointement avec l’ENST Bretagne, un système de reconnaissance du patrimoine routier automatisé basé sur du traitement d’image et de la reconnaissance optique.