Constat du Touring Club Suisse : la consommation réelle se rapproche des valeurs d’usine

Classé dans : Consommation | 0

Avec les normes NEDC, les valeurs d’usine de consommation ne correspondaient absolument pas à la consommation réelle. Grâce à une nouvelle méthode de mesure plus réaliste (WLTP) les deux résultats sont nettement plus proches.
Selon les tests du Touring Club Suisse (TCS), l’écart moyen n’est plus que de 0,3 l/100 km !

Ces dernières années, l’acquéreur d’une voiture neuve devait s’attendre à constater une consommation nettement supérieure en situation de conduite réelle, comparée aux valeurs indiquées dans le prospectus. Les mesures effectuées par le TCS entre 2014 et 2017 indiquaient ainsi une consommation moyenne supérieure de 1,6 à 1,8 l/100 km par rapport aux données d’usine calculées en laboratoire, selon la méthode NEDC (New European Driving Cycle).

La nouvelle méthode de mesure indique des consommations plus proches de la réalité

Depuis le début de l’année, les nouvelles mesures de consommation doivent s’effectuer selon la norme WLTP (Worldwide Light-Duty Test Procedure). Les mesures WLTP s’effectuent également sur un banc d’essai en laboratoire, mais selon un protocole beaucoup plus réaliste.

Celles-ci se différencient des mesures NEDC qui avaient été introduites en 1996 – par un cycle de mesure presque deux fois plus long, qui simule une conduite nettement plus dynamique et implique des mesures plus longues ainsi qu’une vitesse moyenne et une vitesse maximale plus élevées.

Ces paramètres correspondent nettement mieux à une conduite réelle sur route et débouchent sur des valeurs d’usine plus élevées que les valeurs NEDC, tant pour la consommation de carburant que pour celle d’électricité.

Elles tiennent également plus compte de l’aérodynamique et des éventuels équipements supplémentaires sur la consommation. Le véhicule ne peut ainsi plus être optimisé (pneus plus étroits, aucun accessoire, modèle allégé, etc.) pour le test de façon à obtenir une consommation particulièrement faible.

On atteint ainsi le but recherché: la procédure WLTP réduit nettement l’écart entre données d’usine et consommation réelle sur route. Les tests du TCS ont démontré que la différence entre données d’usine et mesures en condition réelle n’était en moyenne plus que de 0,3 l/100 km.
En conduisant de façon particulièrement respectueuse de l’environnement (ECO Drive) on parvient même, en conduite réelle, à atteindre les données d’usine.

Comparaison entre les données de consommation d’usine et les résultats des tests du TCS

Centre de test de la consommation du TCS

Le centre de test de la consommation du TCS à Emmen, mesure la consommation de carburant selon la directive EU 80/1268/EWG, respectivement selon l’ordonnance (EU) 2017/1151.

C’est le seul centre de mesure en Suisse agréé par le Service d’accréditation suisse SAS. Il est accrédité depuis mars 1999.
Depuis 2013, son domaine de compétence englobe également la mesure de la consommation et de l’autonomie des véhicules électriques.

La consommation réelle est la consommation totale, sur l’entier de la distance parcourue lors du test. Soit, en règle générale environ 3000 km.

 

Automania Team

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 81 = 86