MICHELIN Alpin A4, un nouveau pneu hiver

Classé dans : Michelin | 0

MICHELIN annonce la commercialisation de son nouveau pneu hiver, le MICHELIN Alpin de quatrième génération.
De là vient l’appellation MICHELIN Alpin A4.

Michelin Alpin A4 2010


MICHELIN Alpin A4, conduire en toute confiance, un hiver de plus

 

Ce nouveau pneu se destine à un très grand nombre de véhicules puisqu’il pourra aussi bien équiper les citadines, les compactes, les monospaces et les berlines familiales. On le retrouvait dès le premier semestre 2010 sur le marché européen des pneus de remplacement, dans toutes les zones où les routes hivernales sont à dominante mouillée (sol mouillé à 80 %, contre sol enneigé ou glacé à 20 %).

Le pneu MICHELIN Alpin A4 développe un équilibre de performances inégalé à ce jour. Il associe ainsi au plus haut niveau adhérence, longévité et efficacité énergétique. Et ce, quelles que soient les conditions climatiques hivernales rencontrées : qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il gèle.
Concrètement, cette adhérence se matérialise par une capacité à démarrer 10 % plus facilement1 que son prédécesseur et à freiner sur une distance 5 % plus courte2.

Michelin Alpin A4 2010

La longévité se caractérise, elle, par la possibilité de rouler un hiver de plus avec MICHELIN Alpin A4 en comparaison de ses principaux concurrents de grandes marques3. Ces deux performances, enfin, se combinent à celle de la faible consommation de carburant. 



1 En moyenne, sur sol enneigé ou verglacé. Tests réalisés en 2010 par le centre indépendant TÜV SÜD Automotive dans les dimensions 195/65 R15 T & 205/55 R16 H.


2 En moyenne, sur sol enneigé ou verglacé ou mouillé. Tests réalisés en 2010 par le centre indépendant TÜV SÜD Automotive dans les dimensions 195/65 R15 T & 205/55 R16 H et tests internes.

 

3 En moyenne, MICHELIN Alpin A4 réalise 35% de kilomètres en plus par rapport à ses principaux concurrents. Tests réalisés en 2010 par le centre indépendant TÜV SÜD Automotive dans les dimensions 195/65 R15 T & 205/55 R16 H.

Michelin Alpin A4 2010

Le dernier né des pneus hiver pour automobiles de MICHELIN illustre la ligne stratégique suivie par le Groupe. Celui-ci prend l’engagement de ne pas sacrifier une performance à une autre. Plusieurs qualités distinctes sont améliorées ensemble.

C’est bien là que réside toute la difficulté technique relevée par MICHELIN.

Pour parvenir à cet équilibre, le nouveau MICHELIN Alpin A4 fait appel à de très hautes technologies, dont certaines sont issues des pneus hiver MICHELIN pour les régions les plus septentrionales et les plus exigeantes du globe.

Ces pneus nordiques, comme le MICHELIN X-ICE North lancé en 2009, permettent de continuer à rouler dans les conditions hivernales les plus extrêmes : verglas, neige fraîche ou profonde, tassée ou fondante, de 0 à – 60° C. Il résulte de ce transfert de technologies le bénéfice suivant : l’automobiliste dont le véhicule est chaussé des nouveaux MICHELIN Alpin A4 conserve toujours la pleine maîtrise de sa voiture. Ce contrôle constant génère un grand sentiment de confiance.

Michelin Alpin A4 2010

 

Se sentir en sécurité, c’est bien ce qui prime pour les automobilistes à l’heure du choix de leurs pneus hiver. Selon une étude menée par l’organisme TNS Sofres auprès de plus de 2500 automobilistes en Allemagne, en Russie et en Suède en 20094, les performances liées à la sécurité constituent le critère d’achat le plus important et recueillent 34 % des suffrages.

Cette même enquête révèle que le deuxième critère d’achat le plus important est la longévité des pneus. Avec 20 % des voix recueillies, cette performance témoigne des exigences des automobilistes qui veulent gagner en sécurité tout en ne se trouvant pas pénaliser financièrement.

Le même organisme, TNS Sofres, avait réalisé en 2008 une étude auprès d’un panel de sondés comparable à celui de 2009. Cela a alors permis d’esquisser une cartographie des anxiétés hivernales des automobilistes5.
En Allemagne et en Suède, par exemple, les conducteurs redoutent la neige fondante. Ils savent en effet que des portions de verglas se cachent souvent sous cette couche.
De leur côté, les Russes pointent du doigt la neige compactée et la glace, comme les deux « configurations » de routes les plus dangereuses.
L’hiver est bien la saison la plus complexe. Les conditions de routes y sont variées, contraignantes et instables : le sol peut être sec ou mouillé. Il peut être recouvert d’eau, de neige, de glace ou de « slush » (neige fondante). Les températures, quant à elles, peuvent êtres froides ou douces et les changements de l’une à l’autre sont parfois brutaux.



4 Source : V2D Study 2009/TNS Sofres auprès de 2 500 automobilistes allemands, suédois et russes.

5 Enquête réalisée en 2008 par la société TNS Sofres auprès de 2 200 automobilistes allemands, suédois et russes.

Michelin Alpin A4 2010


Michelin Alpin A4 2010L’adhérence des automobiles est ici au cœur du sujet. Unique point de contact entre le véhicule et la route, le pneu – et lui seul – peut apporter la réponse à toutes ces difficultés rencontrées.
C’est bien ce qu’accomplit le nouveau pneu MICHELIN Alpin A4. Mais il ne se contente pas de faire progresser la sécurité. La solution qu’il propose est complète et donc sans compromis.
L’accroche sur le bitume se conjugue à une grande longévité kilométrique et à la capacité de réduire la consommation de carburant, comme en témoigne le marquage « GREEN X » qu’il arbore sur ses flancs.