Les pneus sous-gonflés coûtent chaque année 500 millions d’euros aux automobilistes belges

Classé dans : Pneus | 0

Le sous-gonflage met en péril la sécurité et l’environnement.

Une enquête effectuée récemment par le manufacturier de pneus Goodyear dans diverses stations-service Total a démontré que 65% des automobilistes belges roulent avec des pneus sous-gonflés.

70% des automobilistes contrôlés affirment ne jamais vérifier la pression des pneus; la plupart estiment que la vérification de la pression de gonflage est un travail de garagiste.

Une pression de gonflage insuffisante compromet la sécurité parce qu’elle affecte la tenue de route et allonge la distance de freinage.

Le sous-gonflage est également onéreux : lorsque la pression du pneu est de 25% inférieure à la normale, la résistance au roulement augmente de 10%, ce qui provoque un accroissement de la consommation de carburant d’environ 2%. Sur la base d’un kilométrage annuel moyen de 25.000 km, un tel sous-gonflage augmentera facilement le budget carburant de 140 euros.

À l’échelle de toutes les voitures qui circulent en Belgique avec des pneus sous-gonflés (3,6 millions d’unités)*, cela représente donc une dépense annuelle supplémentaire de 500 millions d’euros. En outre, le sous-gonflage est également préjudiciable à l’environnement. Il augmente le rejet de CO2, une majoration qui, pour la seule Belgique, avoisine les 700 tonnes de CO2 par an. Il faudrait la croissance de 35.000 arbres pendant un an pour compenser ce surplus.

Goodyear examine la sécurité des pneus dans les stations-service Total

En décembre dernier, des spécialistes de Goodyear se sont installés dans diverses stations-service Total le long des autoroutes belges, le temps de contrôler la pression de gonflage des pneus de 550 véhicules. L’enquête a révélé que 65% des automobilistes roulent avec des pneus sous-gonflés et qu’il y aurait donc moyen de réaliser des économies considérables de carburant et de rejets de CO2. Le cas le plus extrême était celui d’une voiture qui circulait avec un sous-gonflage de 90%. La pression mesurée n’était que de 0,25 bars, alors qu’elle aurait dû atteindre 2,2 bars.

Les experts Goodyear ont également vérifié la profondeur résiduelle des sculptures des pneus. 12% des pneus contrôlés présentaient une usure de profil dangereuse (moins de 3 mm de profondeur) et 4% d’entre eux se trouvaient en dessous du minimum légal autorisé (moins de 1,6 mm de profondeur de profil). Dans des circonstances de roulage normales en été, de tels pneus sont dangereux et peuvent devenir incontrôlables à tout moment (dérapages, distance de freinage allongée…). Il va de soi qu’en conditions de roulage hivernales (pluie et températures basses), ces pneus sont beaucoup plus dangereux encore.

Goodyear ne s’est, bien sûr, pas contentée de vérifier les pneus : elle a aussi proposé qu’un spécialiste Goodyear rétablisse la pression de gonflage correcte.

Goodyear et la sécurité routière

Jan-Piet Huylebroeck, directeur chez Goodyear, commente l’action : « Goodyear veut contribuer à la sécurité de l’automobiliste. Il n’est pas difficile de circuler avec une pression de gonflage correcte. (Presque) Toutes les stations-service sont équipées pour assurer un gonflage simple, rapide et correct des pneus. Un pneu bien gonflé revient moins cher, il est plus sûr et il respecte davantage l’environnement. »

Goodyear a lancé un service d’aide-mémoire gratuit par SMS et/ou e-mail pour assister les automobilistes. Ces derniers reçoivent un rappel les incitant à vérifier le gonflage de leurs pneus, soit via le site Web www.goodyear.be, soit par SMS en envoyant ‘SMS espace GO’ au 3003. Par la même occasion, Goodyear rappelle aux automobilistes de monter en temps voulu des pneus été ou hiver.

Astuce pratique !

La pression de gonflage requise est mentionnée dans le carnet d’entretien, sur la face interne de la trappe d’accès au réservoir d’essence, parfois à l’intérieur de la boîte à gants ou encore sur le montant d’une portière.

À propos de Goodyear

Goodyear est l’un des plus grands manufacturiers de pneus au monde. L’entreprise a ses quartiers généraux à Akron, dans l’Ohio (USA). Elle produit des pneus, des produits en caoutchouc et des produits chimiques dans plus de 90 usines réparties sur 28 pays. Le marketing de Goodyear est actif dans presque tous les pays du monde. L’entreprise emploie quelque 75.000 personnes.

Pour plus d’informations sur Goodyear et ses produits, merci de consulter les sites www.goodyear.be ou www.goodyear.com.