L’Audi quattro fête ses 35 ans au musée Autoworld à Bruxelles

Communiqué de presse.

Affiche 35 Ans Audi Quattro


… en parallèle à l’exposition « 100 Ans Aston Martin », Autoworld-Brussels présente également :

Du 13 décembre 2014 au 1ier février 2015 : L’Audi quattro fête ses 35 ans au musée Autoworld à Bruxelles

Présentée au salon de Genève de 1980, la quattro d’Audi rassemble les dernières évolutions technologiques du moment, le moteur 5 cylindres turbo refroidi par Intercooler d’une part, le révolutionnaire système de transmission à 4 roues motrices permanentes ‘quattro’ d’autre part. Le club Audi-Héritage propose une exposition exceptionnelle sur l’histoire de ce système qui a permis à Audi de s’élever au niveau des constructeurs Premium. En juillet 2014, Audi produisait son 6 millionième véhicule à transmission quattro.

Du 13 décembre à fin janvier, le visiteur aura l’occasion de voir une VW Iltis, la réplique de la quattro rouge Mars des essais de presse en 1980, l’une des 214 Sport quattro (courte), une 90 quattro de 1985, une authentique quattro Group 4 ayant participé au rallye Paris-Dakar de 1985, une 200 Group A (réplique) et son VW LT d’assistance. L’exposition sera augmentée de 2 voitures d’exception : l’authentique V8 Procar du Team Belga, championne en 1991 et 92 et l’unique GT coupé Kamei de Lotterer.

L’Audi quattro

Alors qu’Audi se trouve déjà à la pointe de la technologie dans les années 70, la découverte presque par hasard des capacités de motricité du tout-terrains Iltis, en développement pour l’armée allemande, amène la direction technique d’Audi à développer des berlines Audi 80 équipées de la transmission de l’Iltis. Les tests sont à ce point concluants que la direction commerciale accepte la fabrication de 400 véhicules, nombre nécessaire pour une homologation en Groupe 4. C’est au salon de Genève, en mars 1980, qu’est présenté la nouvelle voiture : un coupé équipé d’une transmission à 4 roues motrices permanente et d’un moteur 5 cylindres turbo de 200ch. Les performances annoncées sont époustouflantes : + de 220 km/h en vitesse de pointe, accélération de 0 à 100 km/h en 7,1 sec. La presse internationale est conviée à essayer une quattro rouge Mars dans des conditions difficiles et les articles parus ne sont que louanges pour le modèle.

Mais c’est grâce à l’engagement sportif de la marque, alignant des voitures au championnat du monde des rallyes dès 1981, que le système quattro gagne ses lettres de noblesse et assure la renommée de la marque aux 4 anneaux. En effet, confiée aux mains expertes de Michèle Mouton, Hannu Mikkola, Stig Blomqvist et Walter Rohrl, la quattro remporte de nombreuses victoires et s’offre le titre des constructeurs en 1982 et 1984, et le titre des pilotes en 1983 (Mikkola) et 84 (Blomqvist).

Le succès commercial est également au rendez-vous car ce sont finalement 11.452 exemplaires qui tomberont des chaines d’assemblage.

La concurrence se lance également dans le développement de la traction intégrale pour le rallye, obligeant Audi à relever la barre en proposant la sport quattro, plus courte pour assurer une meilleure agilité et un nouveau moteur à 4 soupapes par cylindre de 306 ch. Cette puissance est portée à 420ch pour le championnat en catégorie Group B. L’arrêt du Group B, pour des raisons de sécurité, amène Audi à engager une 200 quattro en Group A, victorieuse au Safari Rallye de 1987.

Après le rallye, Audi et son système quattro continuent à engranger les succès dans d’autres disciplines, tels le Championnat américain Tran-Am en 1988 (Audi 200) et IMSA 1989 (90 quattro), le Championnat DTM allemande (V8 quattro) et belge (Pro-Car 1991 à 93, V8 quattro).

Infos pratiques:

Autoworld – Parc du Cinquantenaire 11 – 1000 Bruxelles

Ouvert tous les jours (également le lundi) – de 10h à 17h (jusque 18h le samedi et le dimanche)

Prix d’entrée: * 9€/adultes

                     * 7€/senior & étudiant

                     * 5€/enfant 6-13 ans

                     * gratuit jusqu’à 6 ans.

Infos : www.autoworld.be ou +32.2.736.41.65 – et Facebook fanpage