IAA 2017

BMW z4 Concept

 

La fête automobile bat son plein à Francfort.  Depuis samedi la foule se presse autour des dernières nouveautés du monde automobile.  Cette édition de la célèbre IAA est malgré tout entachée par les différents scandales qui touchent le secteur, particulièrement en Allemagne.  Il est vrai que les constructeurs allemands ont fait dans le fort en falsifiant les résultats des tests de rejets.  A un tel point d’ailleurs, que tante Angela a ouvertement accusé ces groupes d’avoir porté un coup de poignard à la proverbiale réputation du « made in Germany ».

 

BMW z4 Concept

 

Plus que jamais, cet étalage du savoir-faire automobile mettait l’accent sur les carburants alternatifs, et en particulier sur l’électrification du parc automobile.

L’Union Européenne doit prochainement révéler des propositions pour la réduction du CO2 après 2021.  Apparemment, l’Union Européenne viserait une réduction de  20% d’émissions de CO2 pour la période entre 2021 et 2030. Les constructeurs européens affirment – évidemment – vouloir collaborer afin d’atteindre ce but, mais proposent une date intermédiaire (2025) pour évaluer les progrès, tant techniques, que sur le plan des infrastructures (possibilité de charge des batteries, possibilité de ravitaillement en hydrogène, etc).  Après évaluation, on prendrait la décision d’avancer ou de reculer la date d’application.  A notre avis, et sans doute -également- aux yeux de quelques politiciens/politiciennes  fanatiques, il s’agit d’une tentative pour quelque peu reporter la mise en application effective de ces normes nouvelles, beaucoup plus contraignantes.

 

Mini Electric Concept

 

A la suite des falsifications des résultats des tests de rejets, le moteur diesel est devenu la bête noire.  D’aucuns parlent même d’un bannissement pur et simple des véhicules diesel dans les centres urbains.  Cependant, les constructeurs européens affirment que le diesel reste indispensable pour atteindre la diminution des rejets de CO2.  En effet, le moteur diesel, outre qu’il consomme moins, rejette également de 10 à 15 % de CO2 en moins qu’une auto comparable à motorisation essence.

 

Borgward BX 5

 

Le problème du diesel vient du fait qu’il émet des particules fines.  Le moteur à essence a énormément progressé sur le plan de la diminution de la consommation, grâce entre autres à l’injection électronique à haute pression.  Mais cette haute pression d’injection a également entraîné un rejet de fines particules, nécessitant l’utilisation d’un filtre à particules, comme sur les moteurs diesel.  Les moteurs diesel de la dernière génération ne sont globalement pas plus polluants que les moteurs à essence.

 

Honda Jazz 2018

Cependant, on constate un espèce de mouvement du type « sauve qui peut », et les ventes de voitures à moteur diesel ont subi un net fléchissement : lors du premier semestre 2016, 50,2% des véhicules vendus étaient des diesel, tandis qu’au cours des 6 premiers mois de cette année, cette part était retombée à 46,3%.  48,2% étaient équipés de moteurs à essence, tandis que 5,5 fonctionnaient  aux combustibles alternatifs (électricité).

 

Ford Focus RS

 

Et ce dernier chiffre pose problème également, car les ventes de voitures électriques ne décollent pas comme ils devraient décoller.  Dans le monde entier, ces véhicules représentaient moins de 1 % des immatriculations mondiales en 2015.  Comme quoi, il reste encore du chemin à parcourir …

 

Hyundai Kona

 

Pour clôturer, nous avons été surpris du nombre de constructeurs absents à ce rendez-vous d’automne, pourtant si incontournable.  En effet, Abarth, Alfa Romeo, Fiat, Jeep, Peugeot, DS, Volvo, Nissan, Infiniti, Rolls-Royce  et encore quelques autres ont renoncé au déplacement dans la capitale financière de l’Europe.  Curieusement, le groupe PSA était représenté par Citroën, et bien sûr par sa nouvelle acquisition, Opel.  La marque allemande du groupe PSA est sous pression.  Elle doit impérativement faire de bons chiffres, sans quoi l’emploi ne serait plus assuré du côté de Rüsselsheim.  Or elle vient de publier des chiffres tracés à l’encre rouge …

 

Stand AMG

 

Le taxi londonien revu et corrigé…

 

Bugatti

 

Skoda Karoq

 

Skoda E-Vision

 

Porsche 911 GT2 RS

 

Aspark (J) Owl Hypercar japonaise 1000 CV.  Disponible dès l’année prochaine en échange de la coquette somme de 1.800.000 €.

 

Aspark Owl

 

Subaru Impreza 2018   Première européenne

 

Suzuki Swift Sport 2018

 

Honda Concept de citadine à propulsion électrique

 

Etude Borgward Isabella

 

Wey (PRC) Etude d’un coupé VUS/SUV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + 3 =