Exposition : Belgian Racing Legends – 50 ans de sport automobile en Belgique

Belgian racing Legends -affiche

Dans l’histoire du sport automobile, les pilotes belges se sont, à maintes reprises, distingués.  Après la deuxième Guerre Mondiale, les »gentlemen drivers » belges ont mieux fait que défendre nos couleurs, et ont fait retentir la Brabançonne sur de nombreux circuits étrangers.


C’est à ces pilotes, tels Johnny Claes, André Pilette, Willy Mairesse, Lucien et Mauro Bianchi, le talentueux Paul Frère, Olivier Gendebien et Jacky Ickx,  inoubliables, que l’exposition « Belgian Racing Legends » veut rendre hommage. Il va sans dire que la liste est loin d’être exhaustive, et que nous nous excusons auprès de ceux que nous avons omis de citer.


L’exposition est également un hommage à feu Jacques Swaters, pilote de course, ami personnel d’Enzo Ferrari et le premier à importer les voitures au « petit cheval cabré » d’Italie.


Le concept de l’exposition a été dévoilé lors d’une sympathique conférence de presse, au cours de laquelle Florence Swaters a donné de plus amples informations quant aux pilotes et voitures concernés.  Herman De Croo, président d’Autoworld, a, quant à lui, en orateur passionné et passionnant, expliqué la politique générale suivie par le musée.


Ci-joint le communiqué de presse relatif à cette grande exposition, retraçant 50 ans de sports moteurs belges.

Talbot, GP Belgique, 1951




Autoworld Brussels présente une exposition unique et originale du vendredi 9 décembre 2011 au dimanche 15 janvier 2012

«Belgian Racing Legends» – 50 ans de sport automobile

Hommage à Jacques Swaters

Le 10 décembre 2010 nous quittait Jacques Swaters. Il reste dans la mémoire de tous les passionnés de sport automobile comme le fondateur de l’Ecurie Francorchamps au début des années ’50, et dans celle de tous les ferraristes comme l’ami intime d’Enzo Ferrari et le premier importateur Ferrari en Europe.

Jacques Swaters à l'oeuvre

Avec André Pilette, John Claes, Charles de Tornaco, Paul Frère, Roger Laurent… il fut l’un des premiers «Belgian gentleman drivers» de l’après-guerre.

Un an après sa disparition, l’exposition «Belgian Racing Legends » rend hommage à cette longue lignée de pilotes belges qui portèrent haut et loin les couleurs de notre pays.

Il était dès lors évident que la commissaire de l’exposition ne pouvait être que Florence Swaters, sa fille et gardienne de la mémoire de l’Ecurie Francorchamps.

Des «Belgian Gentlemen Drivers» aux années ’90 – des pilotes et des voitures

Du 9 décembre 2011 au 15 janvier 2012, l’exposition «Belgian Racing Legends» présente une quarantaine de voitures de course et de rallye dans une scénographie originale reconstituant une grille de départ encadrée de paddocks et de gradins.

Provenant de collections privées, de musées et des pilotes eux-mêmes, elles ont été sélectionnées parmi celles ayant fait gagner nos plus grandes gloires. Rassemblées dans cette exposition unique, ces voitures exceptionnelles racontent une page importante de l’histoire du sport automobile belge de 1949 à la fin des années ‘90.

L’exposition comprendra également des documents sur les pilotes et les voitures, des galeries photos, des espaces vidéos avec projections de films d’époque, des affiches, des vitrines contenant des coupes de pilotes, des miniatures etc.

Les pilotes de l’expo

Une soixantaine de pilotes belges marqueront l’exposition de leur empreinte.

Partant des fondateurs de l’Ecurie Belge en 1950… :

* Johnny Claes

… et de l’Ecurie Francorchamps en 1952… :

* Jacques Swaters

* Charles de Tornaco

* Roger Laurent

* André Pilette

Jacques Swaters en course 

… l’expo mettra à l’honneur tous les pilotes ayant couru, entre autres, aux couleurs de l’Equipe Nationale Belge (ENB) entre 1955 et 1964, dont :

 

* Paul Frère

* Gilberte Thirion

* Olivier Gendebien

* Lucien Bianchi

* Georges Berger

* Léon Dernier

* Alain de Changy

* Christian Goethals

* Claude Dubois

* Georges Hacquin

* Freddy Rousselle

* Armand Blaton, alias Blary

* Georges Harris

* Willy Mairesse

* Jean Blaton, alias Beurlys

* Mauro Bianchi

* Julien Vernaeve

* Gérald Langlois

* Pascal Ickx

* Gustave Gosselin “Taf”

* Teddy Pilette

* Gilbert Stapelaere

* Jacky Ickx

* Nicole Sol

Mais l’ENB meurt vers ‘63/’64 et l’Ecurie Francorchamps, qui n’avait cessé de jouer cavalier seul, réalise ses dernières courses en 1972.

Le temps des copains qui subvenaient eux-mêmes à tous leurs frais (voitures, carburant, pièces de rechange, mécaniciens, voyages, frais d’inscriptions etc.) pour lancer leurs voitures sur les circuits et les routes touche à sa fin.

En 1968, on voit apparaître, pour la première fois en Europe, des équipes américaines prises en charge par des constructeurs automobiles, avec des voitures d’usine entièrement équipées aux frais de ces derniers. Au Mans et sur d’autres circuits européens, elles apportent avec elles un concept déjà courant aux Etats-Unis : le sponsoring.

Le sport automobile prend un nouveau virage et les meilleurs pilotes belges, eux aussi, vont être soutenus par des constructeurs et financés par des sponsors.

Parmi ceux-ci, on retrouve des pilotes ayant couru uniquement en rallye ou en F1, en endurance ou en tourisme, voire dans toutes ces disciplines à la fois et même en moto. Certains ont un palmarès impressionnant, d’autres sont plus discrets, mais tous ont participé à cette extraordinaire aventure du sport automobile belge.

L’expo «Belgian Racing Legends» mettra donc bien évidemment en lumière les pilotes de cette époque et, entre autres :

* Hughes de Fierlant

* Willy Braillard

* Yvette Fontaine

* Claude Bourgoignie

* Jean Xhenceval

* Alain Dex

* Alain Semoulin

* Alain Peltier

* Eddy Joosen

* Christine Beckers

* Pierre Dieudonné

* Robert Droogmans

* Thierrry Boutsen

* Bernard De Dryver

* Patrick Nève de Mevergnies

* Didier Theys

* Marc Duez

* Pierre-Alain Thibaut

* Philippe Martin

* Jean-Michel Martin

* Hervé Regout

* Pascal Witmeur

* Bruno Thiry

* Thierry Tassin

* Patrick Snijers

* Eric Van De Poele

* Grégoire de Mévius

* Freddy Loix

* Bertrand Gachot

* Eric Bachelart

* Marc Goossens

* Didier de Radiguès

(tous les pilotes cités ont été classés par ordre chronologique du début de leur carrière)

Les voitures de l’expo

Une quarantaine de voitures historiques du sport automobile belge – soit ayant été pilotées par l’un ou l’autre de ces pilotes ou dont le modèle est identique – seront rassemblées sur la mezzanine d’Autoworld.

Dans une scénographie originale, le public découvrira, entre autres :

* Ferrari 166MM – 1949 – la toute première voiture acquise par Gianni Agnelli – pilotée, entre autres, par Beurlys et Gendebien.

* Veritas – 1950 – châssis BMW construite avant-guerre et transformée en Veritas par un ingénieur allemand d’après-guerre – pilotée par Swaters, Tornaco, Pilette et Gendebien.

* Talbot-Lago T26C – 1951 – la première voiture achetée par l’Ecurie Belgique en co-propriété par les 4 fondateurs de l’Ecurie Francorchamps.

* Cooper Bristol T23 – 1953 – cette petite monoplace participait aux premiers Championnats du Monde, pilotée par l’Anglais Horace Gould. En 1953, sur le circuit de Silverstone, Gould demanda de l’échanger contre la Ferrari de Jacques Swaters. Swaters terminé 11ème et la Ferrari tomba en panne…

* Aston Martin DBS3 – 1953 – pilotée par Paul Frère.

* Jaguar type D – 1955 – pilotée par Swaters, Claes, Rouselle et Frère

* Mercedes-Benz 300SL – 1955 – qui a gagné le Liège-Rome-Liège en 1956 avec Willy Mairesse.

* Porsche 550 Spyder – 1955 – à jamais associée au décès de James Dean, c’est un modèle de ce type que Gilberte Thirion fut la première à piloter lors de la manche inaugurale du nouveau championnat de Belgique des courses de côte le 25 mars 1956. Et, face à la plupart des grands pilotes belges, elle gagna la course en 1’12’’02 devant Frère et Gendebien.

* Ferrari 500TRC – 1957 – pilotée par Bianchi, Harris, Mairesse, de Changy et Rousselle tout au long de l’année 1957.

* Porsche 356 Speedster 1600 – 1958 – elle s’illustra notamment dans le fameux rallye Liège-Rome-Liège.

* Ferrari 250 GT – 1960

* Ferrari 250 GT Drogo – 1960

 

* Ferrari 156 F1 Sharknose – 1961 – une reconstruction exceptionnelle, réalisée en cinq ans, quarante après la destruction de la dernière Sharknose originale.

* Abarth Simca 1300 – 1962 – a été pilotée, entre autres, par Teddy Pilette, Pascal Ickx et Lucien Bianchi au Mans en 1962.

* VW Formule V APAL – ca 1965 – créées à partir de mécaniques de VW Coccinelles 1200, ces monoplaces bon marché, robustes, sûres, sélectives, amusantes et spectaculaires, étaient destinées aux jeunes pilotes désireux de faire leurs premières armes en compétition. Beaucoup de pilotes ont fait leur classes entre 1962 et le milieu des années ‘70.

* Ferrari 250LM -1965 – elle fut en tête des 24 Heures du Mans en 1965 pendant près de 22 heures avant de déchaper sur la ligne droite des Hunaudières.

* Alfa Romeo GTA – 1965

* BMW 1800 TISA – 1965 – avec laquelle Pascal Ickx et Gérald Langlois gagnèrent les 24 Heures de Francorchamps

* Mini-Cooper – 1964-1968 – cette voiture a été pilotée par Julien Vernaeve qui en est toujours l’actuel propriétaire.

* Ford GT40 – 1968 – Victoire au Mans en 1968 et 1969 avec Lucien Bianchi et Pedro Rodrigues.

* Ferrari Daytona 365 GTB4/C – 1972 – 8ième au Mans en 1972 avec Teddy Pilette et Derek Bell (qui vient de fêter son septantième anniversaire).

* BMW 3.0 CSL – 1973 – pilotée par de très nombreux pilotes belges entre 1973 et 1976

 

* Inaltéra – 1974 – pilotée par Christine Beckers au Mans.

* Lola T400 F5000 – 1975 – monoplace aux couleurs du Team VDS avec laquelle Teddy Pilette gagna le Championnat d’Europe F5000

* BMW 530i (Bastos) – 1977-1981 – elle participa, entre autres, aux 24H de Francorchamps de 1977 à 1981.

* Ligier F1 – 1979 – c’est sur cette voiture que Jacky Ickx, lors du Grand Prix de Belgique en 1979, décida d’arrêter la F1. L’année suivante, c’est Didier Pironi qui, à bord de cette même voiture, emporta le Grand Prix de Belgique.

* Audi quattro – 1980-1983 – elle permettra à Marc Duez et Willy Lux d’imposer, pour la première fois, une Audi quattro dans une épreuve belge. C’était aux Boucles de Spa en 1983.

* Porsche 962– 1985 – voiture identique à celle avec laquelle Jacky Ickx gagna les 1000kms de Mugello et les 1000kms de Silverstone en 1985

* Porsche 959 Paris-Dakar – 1986 – des trois 959 engagées par Porsche dans le Paris-Dakar 1986, deux termineront sur le podium, dont celle-ci pilotée par Ickx-Brasseur, au terme d’un rallye dramatiquement éprouvé par le décès de son organisateur, Thierry Sabine.

* Mazda 787B – 1991 – gagnante au Mans avec Bertrand Gachot

* Venturi Lambo V12 – 1992 – finit 6ième au Grand Prix de Monaco, pilotée par Bertrand Gachot.

* Audi V8 quattro “Belgian 93 Procar” – 1991-1993 – cette Audi V8 du Belga Team a remporté le Belgian Procar en 1993 pilotée par Pierre-Alain Thibaut et Philip Verellen.

* Mazda RX7

 

…. et bien d’autres encore….

Belgian Racing Legends - Rendu 3D de l'exposition

Une scénographie originale

La scénographie de l’exposition a été confiée à Pierre Vesters (Dune) qui a imaginé recréer une véritable ambiance de circuit.

C’est en pénétrant symboliquement à travers le casque-emblème de l’expo, que le public accèdera à l’escalier qui le mènera au cœur de la mezzanine, à quelques mètres d’une grille de départ reconstituée.

Sur la piste seront installées, par ordre chronologique, une quinzaine de voitures de sport proto, prêtes à prendre le départ.

D’un côté de la piste, dans des paddocks, l’on découvrira quelques monoplaces et, un peu plus loin, des voitures de rallyes. Mais loin de se confiner à ces trois espaces, les voitures seront partout présentes sur la mezzanine.

De l’autre côté de la piste, sur des gradins, des écrans tactiles seront installés. Ils permettront aux visiteurs de rechercher plus d’infos sur les voitures et les pilotes présentés, ainsi que sur les circuits.

Un tunnel aux murs garnis de documents courra sous les gradins et mènera le public d’un côté à l’autre de l’exposition.

De très nombreux documents d’époque, des photos, des affiches des films, des coupes, des miniatures et de nombreux autres objets feront revivre près d’un demi-siècle de cette grande aventure automobile dont notre pays peut s’enorgueillir.

Jacques Swaters au 12 h de Reims en 1954

Autoworld

Le Musée de l’Automobile « Autoworld » est installé dans la Halle sud du Cinquantenaire à Bruxelles. Un édifice prestigieux, construit en 1880 pour célébrer le cinquantième anniversaire de la création du Royaume de Belgique. De 1902 à 1936, c’est dans ce lieu que furent organisés les premiers salons de l’automobile en Belgique.

Les quelques 250 automobiles exposées à Autoworld proviennent en grande partie de la collection de Ghislain Mahy (qui en compte plus de 1.000). Elles retracent les étapes les plus marquantes de l’histoire automobile dans une scénographie aérée, qui permet au public d’approcher les véhicules exposés.

Mais surtout, Autoworld est un lieu unique au monde où l’on peut admirer tant de modèles de la prestigieuse production belge, qui a compté plus de 200 marques parmi lesquelles Minerva, FN, Excelsior, Fondu, Vivinius et Imperia.

En appui à cette collection, des expositions permanentes retracent l’histoire des salons de l’automobile en Belgique, celle du design automobile et, prochainement, l’histoire du sport automobile…

NOUVEAU ! Fin 2011, Autoworld a reçu un coup de fraîcheur et de nouvelles zones à thème ont été créées où l’on retrouve, par exemple, les véhicules des pouvoirs publics (pompiers, ambulances…), les voitures ‘Eco’, etc.

 

Infos pratiques :

Lieu : Musée de l’Automobile « Autoworld »

         Esplanade du Parc du Cinquantenaire 11 – 1000 Bruxelles

Jours d’ouverture :

Du 9/12/2011 au 15/01/2012 (tous les jours y compris le lundi et le 1er janvier 2012)

Ouvert de 10h à 17h (en semaine) – de 10h à 18h (samedi & dimanche)

(fermé le 25 décembre 2011)

Prix d’entrée (*) :

Adultes : 9 €

Etudiants/Seniors à partir de 60ans/Moins valides: 6 €

Groupe de 15 minimum: 7 €/pers

Enfants de 6 à 12 ans: 4,50 €uros – Groupes scolaires : 3 €/pers

Enfants de moins de 6 ans : gratuit

(*) le prix d’entrée à l’exposition comprend également l’entrée à l’ensemble du musée


Infos :

www.belgian-racing-legends.be

www.autoworld.be