Rallye Monte Carlo 2005. Sébastien Loeb et Citroën Xsara WRC : puissance trois !

Classé dans : Courses | 0

Sébastien Loeb, son coéquipier monégasque Daniel Elena et la Citroën Xsara, ont triomphé pour la troisième fois consécutive dans le plus ancien et le plus prestigieux rallye du monde. Leaders de bout en bout, meilleurs performers, Seb et Daniel auteurs d’un remarquable sans faute ont ajouté la manière à un succès incontestable. Le onzième de leur carrière commune.

Après cet exploit, Sébastien rejoint le cercle très fermé des pilotes qui ont gravé la légende de l’épreuve. Sandro Munari et Walter Röhrl (quatre victoires dont trois de rang), Tommi Mäkinen (quatre victoires consécutives), Didier Auriol et Carlos Sainz (trois victoires non consécutives).

Malheureusement, le nouveau coéquipier de Loeb, notre compatriote François Duval, après des débuts encourageants, a été contraint à l’abandon sur sortie de route, dès le deuxième jour du rallye.

François Duval - Sébastien Loeb.

« Le bonheur fut peut-être un peu plus grand, car tout neuf, en 2002, dit Seb. Je m’étais révélé en dominant tout le monde jusqu’à ce qu’une pénalité me relègue au deuxième rang. Depuis, ce rallye me sourit. Je prends le départ toujours aussi motivé, et je ne me lasse pas de le gagner. Il y a ici quelque chose de spécial : c’est l’épreuve la plus célèbre, nous sommes dans le pays de Daniel, mon coéquipier. Et puis, quel meilleur moyen de lancer la saison… »

« Seb est vraiment un garçon extra, plaisante avec sa faconde méridionale Daniel Elena. Il possède trois victoires consécutives chez lui, au Deutschland, et il se débrouille pour que j’égalise sur mes terres ! »

Sébastien Loeb - Daniel Elena.

« Comme Seb et Daniel, je ne me lasse pas de ces victoires, ajoute dans un large sourire Guy Fréquelin. Je suis fier de notre marque, de notre équipe, profondément heureux du bonheur de Seb et Daniel. Je n’oublie pas les promesses qu’a laissé entrevoir François Duval. Je note que Manfred Stohl, sur une Xsara privée, entre dans les points en se glissant au milieu des pilotes nominés.

Et pour compléter le tout, Citroën réussit le doublé WRC/JWRC : Kris Meeke, Kronos et notre équipe compétition clients offrent à C2 Super 1600 sa première victoire en ‘Junior’, catégorie marquée par la remontée de Daniel Sordo jusqu’au quatrième rang. »

François Duval - Stéphane Prévot.

Le rallye en chiffres

Meilleurs temps en spéciales

Etape 1.

ES1 : Sébastien Loeb (Citroën Xsara)

ES2 : Marcus Grönholm (Peugeot 307)

ES3 : S. Loeb

ES4 : S. Loeb.

Etape 2.

ES5 : S. Loeb

ES6 : Alexandre Bengué (Skoda Fabia) et S. Loeb*

ES7 : A. Bengué, S. Loeb*, Toni Gardemeister* (Ford Focus), Petter Solberg (Subaru Impreza) et M. Grönholm

ES8 : Gilles Panizzi (Mitsubishi Lancer)

ES9 : S. Loeb.

Etape 3.

ES10 : P. Solberg

ES11 : P. Solberg

ES12 : Roman Kresta (Ford Focus)

ES13 : M. Grönholm

ES14 : S. Loeb

ES15 : S. Loeb.

Meilleurs performers

S. Loeb, 9 (dont 2*) – M. Grönholm, 3 (dont 1*) – P. Solberg, 3 (dont 1*) – A. Bengué, 2 – G. Panizzi, 1 – R. Kresta, 1 – T. Gardemeister, 1*.

* = Temps attribués par la Direction de Course

Leader

ES1 à 15 : S. Loeb.

Classement final du 73e Rallye Automobile Monte Carlo

1. S. Loeb/D. Elena (Citroën Xsara) 4 h 13 min 05,6 s

2. T. Gardemeister/J. Honkanen (Ford Focus) + 2 min 58,3 s

3. G. Panizzi/H. Panizzi (Mitsubishi Lancer) + 3 min 40,1 s

4. M. Märtin/M. Park (Peugeot 307) + 5 min 27,7 s

5. M. Grönholm/T. Rautiainen (Peugeot 307) + 7 min 33,8 s

6. M. Stohl/I. Minor (Citroën Xsara) + 8 min 08,9 s

7. H. Rovanperä/R. Pietilainen (Mitsubishi Lancer) + 8 min 29,3 s

8. R. Kresta/J. Tománek (Ford Focus) + 9 min 18,1 s

9. A. Bengué/C. Escudero (Skoda Fabia) + 10 min 32 s

10. A. Warmbold/D. Connelly (Ford Focus) + 15 min 09,1 s

11. K. Meeke/Ch. Patterson (Citroën C2) + 22 min 50 s (1er Junior WRC)

Championnat du Monde FIA des Rallyes « Constructeurs »

1. Citroën, 10 points

2. Ford, 10 pts

3. Mitsubishi, 9 pts

4. Peugeot, 9 pts

5. Skoda, 1 pt.

Championnat du Monde FIA des Rallyes « Pilotes »

1. S. Loeb, 10 points

2. T. Gardemeister, 8 pts

3. G. Panizzi, 6 pts

4. M. Märtin, 5 pts

5. M. Grönholm, 4 pts

6. M. Stohl, 3 pts

7. H. Rovanperä, 2 pts

8. R. Kresta, 1 pt.

Kris Meeke -

JWRC

1. Kris Meeke/_Chris Patterson (Citroën C2) 3 h 51 m 26,1 s

2. Kosti Katamayaki/_Timo Alanne (Suzuki Ignis) + 16 s

3. Alan Scorcioni/_Silvio Stefanelli (Suzuki Ignis) +1m 33,9s

4. Daniel Sordo/_Marc Marti (Citroën C2) + 2 m 47,6 s

5. Luca Betti/_Giovanni Agnese (Renault Clio) + 3 m 32,4 s

6. PG Andersson/_J. Andersson (Suzuki Ignis) + 4 m 37,1 s

7. Pavel Valousek/_Pierangelo Scalvini (Suzuki Ignis) + 4 m 40,3 s

8. G. Wilks/_Phil Pugh (Suzuki Ignis) + 5 m 27,1 s

9. Martin Prokop/_Petr Gross (Suzuki Ignis) + 7 m 17,4 s

10. M. Baldacci/_G. Bernacchini (Fiat Punto) + 12 m 14,5 s

Kris Meeke - Daniel Elena - Sébastien Loeb - Chris Patterson.

FIA Junior World Rally Championship Classification

K. Meeke, 10 pts

K. Katamayaki, 8 pts

A. Scorcioni, 6 pts

D. Sordo, 4 pts

L. Betti, 3 pts

PG Andersson, 2 pts

P. Valousek, 1 pt

Résultats sujets à confirmation par la FIA.