24 Heures de Spa – Francorchamps (31 juillet et 1er août 2004)

Classé dans : Circuits | 0

Une épreuve toujours spectaculaire, qui cette année devrait être encore plus captivante, avec de nombreux prétendants à la victoire finale. Comme très souvent à Francorchamps, le climat jouera un rôle prédominant sur le déroulement et le résultat de la course.
Les 24 Heures de Spa se dérouleront ce week-end sur le superbe (ne soyons pas chauvin, laissons aux étrangers le plaisir de dire qu’il est le plus beau !!!) circuit de Spa – Francorchamps.

Une Ferrari 575 GTC sur le circuit de Donnington.

Depuis 40 ans, les 24 heures de Francorchamps sont devenus incontournables. Comme aux 24 Heures du Mans, une victoire à Francorchamps est souvent plus importante que la victoire finale dans des championnats pas toujours très connus.

La première course de 24 heures qui s’est déroulée sur le circuit de Spa a eu lieu les 19 et 20 juillet 1924. Entre 1924 et 1953, Alfa Romeo était la marque dominatrice de la course, puisque sur les quinze courses organisées, elle en a gagné sept. Les 24 heures de Spa, souvent considérées comme la revanche du Mans, n’ont jamais réussi à accéder à la popularité de l’épreuve mancelle. Après le résultat mitigé de 1953, les organisateurs décidèrent de jeter l’éponge.

L’idée de relancer en 1964 une course de 24 heures sur le circuit de Spa est, en grande partie, due à Paul Frère. Mais pour ne plus subir la concurrence des 24 heures du Mans, il a été décidé de ne plus faire courir des voitures de tourisme.

Ferrari 550 GTS et 360 GTC à la bourre.

Depuis 1964, les 24 heures de Spa – Francorchamps ont, contre vents et marées, toujours été une épreuve-phare du sport automobile en Europe. La fascination que beaucoup de pilotes ont pour le circuit de Spa Francorchamps n’est certainement pas étrangère au succès de l’épreuve. Afin de redorer une aura ternie durant les années ’90, depuis 2001, les organisateurs ont décidés d’accueillir les GT du Championnat FIA GT aux 24 heures de Spa. Depuis lors, après les victoires attendues en 2001 et 2002 des Viper GTS en FIA GT et des 911 GT3 en N-GT, la grosse surprise de 2003 est venue des 1ère et 3ème places au classement général des Porsche GT3 RS, des N-GT fiables et surtout plus maniables sur la pluie que les surpuissantes Ferrari 550 GTS, dont la survivante termine à la deuxième place scratch.

Cette année, la bataille devrait être rude, du moins les premières heures, entre les spectaculaires Saleen, venues en nombre cette année (5), les trois Ferrari 550 GTS réalisées par Prodrive et les quatre 575 GTC produites à l’usine. Logiquement, la victoire ne devrait pas échapper à l’une de ces douze voitures.

Une BMW M3 GTR lors des  24 heures du Nurburgring 2004.

Quoique… BMW pourrait créer une demi surprise avec les 2 superbes M3 GTR pilotées par des pilotes qui n’ont pas l’habitude de se déplacer pour faire du tourisme. En gagnant 22 fois cette épreuve, BMW est incontestablement la marque la plus expérimentée du plateau.

Il faudrait des circonstances extrêmes pour qu’une Porsche GT3 RS puisse reproduire l’exploit de l’année dernière. Pour les Viper GTS-R, Lister Storm et autres 360 GTC, il faut parler de véritable miracle pour imaginer une victoire.

La Viper GTS-R.

Pour rendre la course attrayante à un maximum de participants, la FIA a décidé de donner des points aux huit premiers de chaque catégories à la fin de l’épreuve, mais aussi au quart de l’épreuve, soit après 6 heures de course, et à la moitié de l’épreuve, soit après 12 heures de course.

Parmi les autres participants, il y aura une Chevrolet Corvette C5-R bien connue du public belge, la Lotus Elise déjà participante l’année dernière, une Nissan 350Z, dont l’engagement en N-GT n’était pas encore officialisée au moment de la rédaction de cet article et les habituelles Vertigo Streiff,

Pour la plupart des engagés, la passion est le seul moteur de leurs participations et nous les en remercions, car sans eux, l’organisation d’une épreuve de ce gabarit deviendrait impossible.

La BMW M3 GTR de Kurt Mollekens.

Voici les 47 voitures et 150 pilotes de 18 nationalités qui participeront à l’édition 2004 des 24 Heures de Spa Francorchamps :

LA CATEGORIE « REINE », LES FIA-GT:

Voitures Catégories Compétiteurs Pays Pilotes 1 Pays Pilotes 2 Pays Pilotes 3 Pays Pilotes 4 Pays
1 Ferrari 550 Maranello GT BMS Scuderia Italia ITA Matteo Bobbi ITA Gabriele Gardel SUI Stefano Livio ITA Miguel Angel de Castro ESP
2 Ferrari 550 Maranello GT BMS Scuderia Italia ITA Luca Cappellari ITA Fabrizio Gollin ITA Lilian Bryner SUI Enzo Calderari SUI
4 Saleen S7 GT Konrad Motorsport GER Walter Lechner Jr AUT Toni Seiler SUI Wolfgang Tremi AUT Paul Knapfield GBR
5 Saleen S7 GT Vitaphone Racing Team GER Eric Van de Poele BEL Uwe Alzen GER Michael Bartels GER
7 Saleen S7 GT RML GBR Thomas Erdos BRA Mike Newton GBR Chris Goodwin GBR Miguel Ramos POR
8 Saleen S7 GT RML GBR Adam Wiseberg GBR Ray Mallock GBR Michael Mallock GBR
9 Chrysler Viper GTS-R GT Zwaan’s Racing NED Val Hillebrand BEL Fanny Duchateau BEL Robert van der Zwaan NED
10 Chrysler Viper GTS-R GT Zwaan’s Racing NED Stephane Lemeret BEL Arjan van der Zwaan NED Henrik Roos SWE
11 Ferrari 575 M Maranello GT G.P.C Giesse Squadra Corse ITA Vincent Vosse BEL Mika Salo FIN Fabio Babini ITA Philipp Peter AUT
13 Ferrari 575 M Maranello GT G.P.C Giesse Squadra Corse ITA Frederic Bouvy BEL Didier Defourny BEL Emmanuele Naspetti ITA Gianni Morbidelli ITA
14 Lister Storm GT Lister Racing GBR Rob Schirle GBR Ian Donaldson GBR Gregor Fisken GBR
17 Ferrari 575 M Maranello GT JMB Racing MON Karl Wendlinger AUT Jaime Melo BRA Bert Longin BEL Pierre-Yves Corthals BEL
19 Ferrari 575 M Maranello GT JMB Racing MON Antoine Gosse FRA Peter Kutemann NED Andrea Garbagnati ITA
22 Ferrari 550 Maranello GT Wieth Racing GER Niko Wieth GER Wolfgang Kaufmann GER N.C.
27 Lister Storm GT Creation Autosportif GBR Jamie Campbel-Walter GBR Jamie Derbyshire GBR Bobby Verdone Roe GBR Peter Snowdon GBR
28 Saleen S7 GT Graham Nash Motorsport GBR N.C. N.C. N.C.
32 Chrysler Viper GTS-R GT Force One Racing Festina SUI Philippe Alliot FRA François Jakubowski FRA Julien Gilbert FRA François Labhardt FRA
Lister Storm GT, à gauche et Saleen S7, à droite.

LES CHALLENGERS: LES N-GT:

50 Porsche 996 GT3-RS N-GT Freisinger Yukos Motorsport GER Stephane Ortelli MON Romain Dumas FRA Emmanuel Collard FRA
62 Ferrari 360 Modena N-GT G.P.C Giesse Squadra Corse ITA Christian Pescatori ITA Fabrizio de Simone ITA Andrea Bertolini ITA
66 Porsche 996 GT3-RS N-GT Autorlando Sport ITA Franco Groppi ITA Luigi Moccia ITA Liz Halliday GBR Moreno Soli ITA
69 Porsche 996 GT3-RS N-GT Proton Competition GER Gerold Ried GER Christian Ried GER Horst Felbermayr AUT Horst Felbermayr Jr AUT
70 Porsche 996 GT3 RS N-GT Graham Nash Motorsport GBR Steve Van Belligen BEL Armand Fumal BEL Edi Gay USA Michel Orts FRA
71 Porsche 996 GT3-RS N-GT JWR GBR Mike Jordan GBR David Jones GBR Godfrey Jones GBR
72 Ferrari 360 Modena N-GT Cirtek Motorsport GBR Frank Montain GBR Rob Wilson GBR Karim Ojjeh UAE
73 Porsche 996 GT3-RS N-GT Cirtek Motorsport GBR Nikolai Fomenko RUS Vis Rice USA John Grant GBR Maurizio Fabris ITA
75 Porsche 996 GT3-RS N-GT Seikel Motorsport GER Gabrio Rosa ITA Alex Caffi ITA Luca Drudi ITA Robin Lidell GBR
77 Porsche 996 GT3-RS N-GT Freisinger Yukos Motorsport GER Alex Vasiliev RUS Timo Berhard GER Jörg Bergmeister GER
85 Nissan 350Z ???? (accord FIA) N-GT RJN Motorsport GBR Vincent Radermecker BEL Chris Buncombe GBR Carl Rosenblad SWE Neal Cunningham AUS
86 Porsche 996 GT3 R N-GT TGB Racing BEL Jean André BEL Rudi Penders BEL Eric Jamar BEL Nicolas de Gastines BEL
88 Porsche 996 GT3-RS N-GT Gruppe M Europe GBR Jonathan Cocker GBR Tim Sudgen GBR Tim Mullen GBR
99 Porsche 996 GT3-RS N-GT Freisinger Motorsport GER Sascha Maassen GER Lucas Luhr GER Marc Lieb GER

LES GROUPE 2 & GT NATIONALES:

100 Vertigo Streiff G2 Belgian Racing BEL Bas Leinders BEL Sebastien Ugeux BEL Renaud Kuppens BEL
101 Vertigo Streiff G2 Track Promotion BEL Yves Lambert BEL Christian Lefort BEL tba
103 Porsche 996 Turbo G2 PSI Motorsport BEL Leo Van Sande BEL Pierre Martinet FRA Marc Sourd FRA Philippe Tillie FRA
104 Porsche 996 Turbo G2 PSI Motorsport BEL Markus Palttala FIN Jos Menten NED
105 Porsche 996 GT3-RS G2 Emeraude Racing FRA André Alain Corbel FRA Olivier Baron FRA Denis Cohignac FRA
108 Chevrolet Corvette C5-R G2 SRT BEL Marc Goossens BEL Anthony Kumpen BEL Yvan Lebon FRA Eric Cayrolle FRA
121 Porsche 996 GT3 G3 Markant Racing BEL Joost Vollebergh BEL Marc Sluzny BEL Bert Van Rossem BEL Patrick Schreurs BEL
142 BMW M3 GTR G2 BMW Motorsport GER Dirk Müller GER Jörg Müller GER Hans-Joachim Stuck GER
143 BMW M3 GTR G2 BMW Motorsport GER Kurt Mollekens BEL Pedro Lamy POR Antonio Garcia ESP Andy Priaulx GBR

LES SERIES MONOMARQUES:

111 Porsche 996 GT3 Cup G3 Signa Racing Team FRA Rafael Coenen BEL Patrick Chaillet FRA Giovanni Bruno ITA
112 Porsche 996 GT3 Cup G3 Banking Competition FRA Christophe Bigourie FRA Gerard Tremblay FRA tba
115 Dodge Viper Competition Coupe G3 US Carworld Racing NED Roger Grouwels NED René Wijnen NED Rob Frijns NED Xavier Maassen NED
116 Lotus Elise G3 EBRT BEL Jose Close BEL Philippe Menage BEL Lino Pecoraro ITA
123 Porsche 996 GT3 Cup G3 Mühlner Motorsport GER Vanina Ickx BEL Peter Wyss BEL tba
124 Porsche 996 GT3 Cup G3 Mühlner Motorsport GER Kurt Thiim LUX Heinz-Josef Bermes GER Klaus Abbelen GER Thomas Koll GER