Une rumeur dans le monde du véhicule ancien : Augmentation du nombre d’ancêtres ?

Classé dans : Ancêtres | 0

L’amateur du véhicule ancien a été confronté ce week-end dernier avec des infos de mauvaises augure annoncées dans la presse flamande où le nombre de véhicules anciens avait augmenté de 20% depuis 2006.

Rétrofolies - Spa



Peeter Henning, CEO de la Fédération Belge des Véhicules Anciens asbl (FBVA asbl), désire mettre les pendules à l’heure en corrigeant les chiffres annoncés dans les médias.

Le nombre de véhicules immatriculés de plus de 25 ans d’âge se trouve effectivement dans les alentours de 180.000 et représente 3,4% du parc automobile.

Mais, ce nombre reprend tous les véhicules immatriculés auprès de la DIV, comme par exemple les bulldozers, camions, tracteurs agricoles, … qui sont toujours utilisés lors d’une activité professionnelle.

En réalité il y a seulement 55.000 ancêtres qui sont immatriculés avec une marque d’immatriculation spéciale pour ancêtres.

Le nombre d’ancêtres est effectivement en hausse les dernières années, due à la crise économique. Les propriétaires préfèrent investir en toute sécurité les réserves financiers dans un véhicule ancien qui à l’heure actuelle est le meilleur investissement.

Le ministre flamand de l’environnement Joke Schauvliege a conclu correctement en disant qu’elle ne désire pas imposer de mesures supplémentaires aux amateurs de véhicules anciens, puisque l’usage se limite à participer à des concentrations de véhicules anciens, souvent en combinaison avec des activités culturelles.

De plus, la moyenne du nombre de kilomètres parcourus, ne dépassent pas les 1000 km/an.  

Le taux de CO2 émis par nos ancêtres est désormais totalement à négliger.

La FBVA asbl suit de près la législation en Belgique et à l’étranger pour que nos amateurs de véhicules anciens ne soient pas confrontés avec de nouvelles taxes.

FBVA asbl

rue de la Loi 44

1040 Bruxelles

0495 38 98 12

sec@bfov-fbva.be

www.fbva.be