Volvo V60 Hybride rechargeable : un avant-goût du modèle de série attendu pour 2012

Classé dans : Actualités - Volvo (Suède) | 0



Au Salon de Genève 2011, Volvo Cars dévoilera la V60 Hybride Rechargeable, véhicule pratiquement prêt pour la production dont les émissions de dioxyde de carbone sont inférieures à 50 g/km.

Volvo V60 Hybrid 2011

L’Hybride Rechargeable, qui sera lancé sur le marché en 2012, est le fruit d’une coopération étroite entre Volvo Cars et le fournisseur suédois d’électricité Vattenfall.


« Aucune industrie ou organisation ne peut à elle seule répondre aux défis posés par le changement climatique, explique Stefan Jacoby, Président et CEO de Volvo Cars. Il nous incombe de développer des véhicules à faible taux de dioxyde de carbone, mais l’avenir durable, c’est l’affaire de la société tout entière.

Ce projet montre à quel point la coopération entre experts de différentes disciplines nous rapproche du passage de produits individuels à faible taux de dioxyde de carbone à un mode de vie intelligent sur le plan climatique ».

En janvier 2007, Volvo Cars et Vattenfall ont entamé un partenariat industriel visant à tester et développer la technologie rechargeable (hybride « plug-in »). Cette initiative interdisciplinaire a conduit à la création d’une entreprise commune, V2 Plug-in-Hybrid Vehicle Partnership.

 

Emissions de CO2 divisées par deux et pur plaisir de conduire

 

Les études ont été financées conjointement. Le projet est désormais proche d’aboutir au lancement sur le marché du premier véhicule hybride rechargeable. C’est une voiture séduisante qui donne à l’utilisateur accès au meilleur des deux mondes, celui de la voiture électrique et celui du véhicule à moteur thermique Diesel : très faibles niveaux de consommation et d’émissions de CO2, combinés à une grande autonomie et à des performances élevées.

« Un élément importait dans le projet : préserver l’excellent plaisir de conduire de la Volvo V60, son niveau de sécurité élevé et son confort luxueux, explique Stefan Jacoby. Dans le même temps, les émissions de CO2 et la consommation moyennes seront divisées par deux en comparaison des modèles actuels ».

Et Stefan Jacoby de poursuivre : « Nous progressons à pas de géant vers notre vision “DRIVe Towards Zero”, autrement dit notre quête du zéro émission. En fait, nous avons déjà atteint cet objectif où la V60 Hybride Rechargeable fonctionne en mode électrique seul et est rechargée par de l’énergie renouvelable,».

 

3,26 €(1) les 100 kilomètres

 

En mode électrique seul, la V60 Hybride Rechargeable possède une autonomie de 50 kilomètres maxi qui, globalement, atteint 1.200 km. Les émissions de dioxyde de carbone s’élèveront en moyenne à 49 g/km (cycle mixte européen), pour une consommation de carburant de seulement 1,9 litre/100 km.

En raison du coût du pack batterie, l’hybride rechargeable sera plus cher à l’achat qu’une Volvo V60 équipée d’un moteur thermique conventionnel. D’un autre côté, les coûts de carburant seront deux-tiers inférieurs à ceux d’un moteur à combustion interne classique. Le coût de fonctionnement en mode électrique en Suède a été calculé sur la base d’environ 2,50 Couronnes (1) (soit approximativement 0,27 €) les 10 km, sachant que le coût précis sera fonction des différents marchés.

1 : au taux de change de 1 Couronne suédoise (SEK) = 0,1087 Euro.

L’hybride rechargeable se recharge sur une prise de courant domestique ordinaire, chez soi ou dans un quelconque parking. Le temps de charge, au domicile, est d’environ cinq heures.

 

Nombreux avantages du moteur électrique

 

L’électrification du secteur des transports est une étape importante de la lutte contre le changement climatique. L’électricité est une énergie hautement bénéfique :

  • Un moteur électrique offre un rendement pratiquement quatre fois supérieur à celui d’un moteur à combustion standard. Ainsi, une voiture à propulsion électrique consomme moins d’énergie et produit par conséquent moins d’émissions, même si elle est alimentée par un mélange de sources d’électricité incluant des carburants fossiles.
  • La production européenne est assujettie à un plafond d’émissions. Autrement dit, même si tous les véhicules devaient rouler à l’électricité, la production même d’électricité ne peut émettre davantage de dioxyde de carbone. Ce plafond d’émissions sera progressivement abaissé au fil du temps.
  • L’électricité est une excellente source d’énergie. Elle n’est pas menacée d’épuisement et peut être produite pratiquement sans émissions de CO2. Par exemple, Vattenfall s’emploie à diminuer de moitié les émissions de l’entreprise d’ici à 2030 et à devenir climatiquement neutre à l’horizon 2050.
  • Les émissions de millions de pots d’échappement sont transférées vers un petit nombre d’unités de production, plus faciles à contrôler, qui fonctionneront sur la base des échanges de l’UE en matière de quotas d’émissions, procédure qui ne s’applique pas encore, pour le moment, au secteur des transports.
  • Les véhicules électriques consomment relativement peu d’énergie et l’augmentation de la consommation sera largement compensée par les projets ambitieux de développement des sources d’énergie renouvelables à travers toute l’Europe. Une seule centrale éolienne, par exemple, produit suffisamment d’énergie renouvelable pour alimenter 1.000 voitures électriques. Vattenfall soumettra aux acheteurs d’hybrides rechargeables un contrat comportant une proportion d’électricité produite à partir de sources renouvelables.

Expansion rapide de la production d’électricité renouvelable

 

La production électrique est en voie d’expansion rapide. L’énergie éolienne est en phase de commercialisation à grande échelle tout en poursuivant son développement. Les biocarburants vont dans une large mesure remplacer les carburants fossiles. L’exploitation commerciale de l’énergie marémotrice devrait démarrer d’ici à dix ans, et de nouvelles technologies sont en cours de développement pour purifier les émissions de CO2 à partir de centrales électriques au charbon.

Chez Volvo Cars, nous avançons sur la V60 Hybride Rechargeable parallèlement au développement de la Volvo C30 DRIVe Electrique, qui fonctionne uniquement à l’électricité. « Ces deux types de voitures sont complémentaires, explique Stefan Jacoby. Avec l’hybride rechargeable, le conducteur s’affranchit des stations de recharge sur les longs trajets. L’avenir du marché de la voiture électrique sera une combinaison de modèles tout électriques et d’hybrides rechargeables ».

Le troisième pilier de la stratégie électrique de Volvo Cars repose sur l’utilisation d’hybrides puissants pour exploiter au mieux chaque goutte de carburant de la nouvelle génération de moteurs de Volvo.



Comment réunir les meilleurs atouts de trois types de voitures différents en un seul et même break sportif séduisant ?

Facile : d’une pression sur un bouton, vous choisissez la voiture que vous voulez conduire :

  1. Une voiture électrique avec une autonomie maxi de 50 km
  2. Un hybride à haut rendement affichant des émissions de dioxyde de carbone de seulement 49 g/km
  3. Une auto musclée et amusante à conduire, avec une puissance cumulée de 215  plus 70 chevaux, un couple de 440 plus 200 Nm et le 0-100 km/h avalé en tout juste 6,9 secondes.

Volvo V60 Hybrid 2011

Laissez-nous vous présenter le premier diesel hybride rechargeable du marché. La Volvo V60 Hybride Rechargeable sera dévoilée lors des salons de 2012.

« L’hybride de seconde génération constitue un choix parfait pour l’acheteur intransigeant à la recherche d’une superbe auto à faibles émissions de dioxyde de carbone sans sacrifier au plaisir de conduire, explique Stefan Jacoby, Président et CEO de Volvo Cars. Cette technologie est toujours en cours de développement et de tests. Cependant, la voiture montre déjà très clairement ce à quoi les consommateurs peuvent s’attendre quand l’hybride fera son apparition dans les showrooms l’an prochain ».

Les roues avant de la Volvo V60 Hybride Rechargeable sont entraînées par le moteur turbodiesel cinq cylindres D5 de 2.4 l, qui délivre 215 ch pour un couple maxi de 440 Nm.

L’essieu arrière est équipé du système ERAD (Electric Rear Axle Drive – Propulsion Electrique) sous la forme d’un moteur électrique délivrant 70 ch, qui tire son énergie d’un pack batterie lithium-ion de 12 kWh. La voiture est équipée d’une boîte automatique à 6 rapports. Le conducteur sélectionne son mode de conduite préféré via trois boutons au tableau de bord : Pure, Hybrid et Power. L’interaction entre Diesel et propulsion électrique est gérée par une unité de contrôle.

« Si l’on veut que les vrais passionnés d’automobiles adoptent la verte attitude, nous devons leur offrir l’opportunité d’une conduite à faible taux d’émissions de dioxyde de carbone sans faire disparaître la poussée d’adrénaline qui encourage le pur plaisir au volant, explique Stefan Jacoby. La Volvo V60 Hybride Rechargeable possède tous les atouts d’un véritable break sportif. Nous nous sommes contentés de la pimenter de technologies d’avant-garde qui laissent au conducteur le choix entre : zéro émission à l’échappement, hybride à haut rendement, performances tous azimuts. A vous de choisir le mode qui vous convient le

mieux ».

 

Trois tempéraments distincts

 

Les modes de fonctionnement Pure, Hybrid et Power se traduisent pour la V60 Hybride Rechargeable par trois tempéraments bien distincts :

En mode Pure, la voiture fonctionne dans toute la mesure du possible uniquement sur son moteur électrique. En cas de recharge avec de l’électricité renouvelable, son autonomie peut atteindre 50 km sans la moindre émission de dioxyde de carbone. L’autonomie procurée par la batterie est fonction du terrain, des conditions météorologiques et du style de conduite.

Volvo V60 Hybrid 2011

Le mode Hybrid est le mode de fonctionnement par défaut au démarrage du véhicule. Le moteur Diesel et le moteur électrique interagissent pour garantir le meilleur équilibre entre le plaisir de conduire et un faible impact environnemental. Les émissions de CO2 (cycle mixte européen) sont de 49 g/km, ce qui équivaut à une consommation de gazole de 1,9 l/100 km. L’autonomie maxi totale du véhicule ressort à 1200 km.

Volvo V60 Hybrid 2011

En mode Power, la technologie est optimisée pour garantir à la voiture les meilleures performances possibles. Le moteur Diesel et le moteur électrique offrent une puissance cumulée de 215 plus 70 chevaux, pour un couple maxi de 440 plus 200 Nm. Le couple du moteur électrique, qui déboule à la vitesse de l’éclair, n’est pas étranger à la brillante accélération de 6,9 secondes sur le 0-100 km/h.

Volvo V60 Hybrid 2011

La majorité des automobilistes européens parcourent moins de 50 kilomètres au quotidien, essentiellement pour l’aller et retour domicile-travail. Sur les trajets plus importants, le moteur Diesel est automatiquement activé, conférant au véhicule les mêmes caractéristiques et la même autonomie qu’un hybride conventionnel.

Des possibilités et atouts supplémentaires

 

Outre ses trois modes de fonctionnement, la Volvo V60 Hybride Rechargeable dispose d’un certain nombre de possibilités et atouts supplémentaires :

  • Le conducteur peut opter pour la conservation de l’énergie de la batterie à toutes fins d’utilisation ultérieure, pour par exemple passer en mode électrique propre en arrivant en ville. Afin de maintenir un niveau de charge batterie suffisant, la voiture est mue par son bloc Diesel.
  • En appuyant sur le bouton AWD placé sur la console centrale, on active la transmission électrique intégrale. Au lieu d’une transmission mécanique classique de la puissance par le système AWD, c’est l’unité de contrôle centrale qui gère la répartition du couple entre les roues avant entraînées par le moteur Diesel et l’essieu arrière propulsé électriquement.
  • Via le menu de paramétrage des fonctions du véhicule, le conducteur peut entrer la distance de l’itinéraire prévu (courte, moyenne ou longue). L’unité de contrôle calcule le point d’équilibre entre Diesel et puissance électrique pour dispenser, en fonction d’une distance donnée, le taux d’émissions de CO2 le plus bas possible.

 

Recharge à la maison

 

La Volvo V60 Hybride Rechargeable se recharge sur une prise domestique classique (230V/6 A, 10 A or 16 A) à la maison ou dans un parking. Le temps de charge est fonction du niveau de courant. Une recharge complète nécessite 4 heures et demie, durée ramenée à 3 heures sur 16 A. Une recharge sur prise 6 A prend en revanche 7 heures et demie.

Volvo V60 Hybrid 2011

En prévision d’un déplacement agréable, le conducteur a la possibilité de préchauffer ou de rafraîchir l’habitacle lors de l’opération de recharge. Ainsi, une plus grande capacité de batterie sera affectée à l’alimentation du véhicule.

Cette prédisposition s’opère via un minuteur intégré au menu de paramétrage des fonctions du véhicule, ou par téléphone mobile.

 

Peinture blanche exclusive

 

La Volvo V60 Hybride Rechargeable se distingue par une teinte de carrosserie exclusive blanche d’origine Dupont et l’habitacle recèle également plusieurs détails et coloris uniques qui le différencient de la V60 standard, à commencer par une sellerie cuir d’Elmo.

Extérieurement, le véhicule est pourvu de plusieurs équipements supplémentaires qui soulignent son caractère à faible taux de CO2, tels que des jantes allégées à coefficient de traînée extrêmement bas, associées à des pneus Pirelli à faible résistance au roulement.

Le combiné d’instrumentation de la Volvo V60 Hybride rechargeable a évolué afin de dispenser au conducteur toute une série d’informations importantes relatives au Diesel et à la consommation électrique, au niveau de charge de la batterie, à l’autonomie restante, etc.

Il sera également possible de communiquer avec le véhicule via une application de téléphonie mobile. Le conducteur aura ainsi accès à un certain nombre de fonctions intelligentes, comme ce pense-bête pour rappeler de raccorder le câble de recharge si cela n’a pas été fait en temps opportun.

 

Nouvelle technologie verte révolutionnaire

 

« Volvo Cars a déjà introduit dans le passé des technologies vertes révolutionnaires, rappelle Stefan Jacoby. Par exemple, nous avons inventé le pot catalytique à sonde lambda, dispositif qui équipe aujourd’hui tous les véhicules. Nos plus récents développements attestent une fois de plus de notre leadership en matière environnementale avec bientôt une nouvelle première, la mise sur le marché de la technologie hybride d’une dimension entièrement nouvelle ».

Et Stefan Jacoby de préciser : « La présence de notre partenaire du secteur de la production électrique nous conforte. Elle nous permet d’être au cœur des développements en ce domaine et d’y apporter notre touche, s’agissant par exemple d’électricité propre et d’infrastructure. Nous proposerons également à nos clients, au moment de la mise en production en série de notre hybride rechargeable, un contrat d’approvisionnement d’électricité neutre pour l’environnement ».



Volvo V60 Hybrid 2011

 

 

La moitié des émissions de CO2, tout le plaisir de la conduite

 

En janvier 2007, Volvo Cars et Vattenfall lançaient un partenariat industriel dont l’objectif était de tester et mettre au point une technologie rechargeable sur prise de courant. L’un des résultats de cette initiative croisée fut la création d’une société en participation, V2 Plug-in-Hybrid Vehicle Partnership.

Les deux sociétés financent conjointement le processus de développement. Le projet est désormais aux portes de la mise sur le marché du premier hybride rechargeable. Il s’agit d’une plateforme automobile très attractive qui permet à l’utilisateur de profiter à la fois des avantages d’une voiture électrique et de ceux d’une voiture Diesel : très basse consommation de carburant et faibles émissions de CO2, mais très grande autonomie de fonctionnement et hautes performances.

« Pour persuader les véritables amateurs de voitures de passer au vert, il est nécessaire de leur donner la possibilité de rouler en émettant peu de dioxyde de carbone, sans pour autant devoir renoncer à la poussée d’adrénaline qui accompagne l’authentique plaisir de la conduite. Cet hybride de deuxième génération est la solution idéale pour l’acheteur exigeant qui veut une voiture véritablement écologique mais aussi agréable à conduire », déclare Stefan Jacoby.

Avec la Volvo V60 hybride rechargeable, le client profite du meilleur de trois types de voitures différentes. En appuyant sur un bouton, le conducteur décide comment il souhaite conduire.

Le bouton « Pure » fait fonctionner la voiture entièrement à l’électricité, avec une autonomie de 50 kilomètres. « Hybrid » permet de conduire un véhicule hybride très efficace avec des émissions de dioxyde de carbone de 49 g/km en moyenne. En choisissant « Power » le conducteur est aux commandes d’une véritable source de puissance fournissant un total combiné de 215 70 chevaux, capable d’accélérer de 0 à 100 km/h en 6,9 secondes.

 

L’électrique offre toute une gamme d’avantages

 

La nouvelle technologie confirme également le fait que la puissance électrique est le futur du secteur du transport. Un moteur électrique est près de quatre fois plus sobre qu’un moteur à combustion et offre de nombreux avantages supplémentaires comme une réduction marquée des frais de carburant, l’absence d’émissions locales et un fonctionnement bien plus silencieux.

L’augmentation de la consommation électrique due aux voitures électriques est plus que couverte par les plans d’expansion ambitieux pour les sources d’énergie renouvelable actuellement sur la table dans toute l’Europe. Par exemple, une seule station éolienne produit suffisamment d’énergie renouvelable pour alimenter 100 voitures électriques. Sur ses marchés nationaux, Vattenfall offrira aux acheteurs de l’hybride rechargeable un pour cent d’énergie renouvelable.

« Les avantages énormes pour l’environnement et pour le consommateur de la voiture électrique sont un pas en avant tout à fait significatif dans la lutte contre le changement climatique », indique Øystein Løseth.



La Volvo V60 Hybride Rechargeable comporte une approche systématique de tous les aspects sécuritaires liés aux batteries.

Le principe directeur, c’est que les Volvo électriques se doivent d’être aussi sûres que n’importe quelle autre Volvo en termes de possession, conduite et risques d’accident.

Volvo V60 Hybrid 2011

« Nous appliquons les mêmes normes de sécurité élevées sur tous nos produits mais les défis posés par la sécurité peuvent varier en fonction de la chaîne cinématique et du type de carburant utilisé, explique Jan Ivarsson, responsable de la stratégie et des exigences sécuritaires de Volvo Cars. A nos yeux, la technologie d’électrification est un défi passionnant de plus à relever dans notre démarche en vue de construire les voitures les plus sûres du marché. Que la sécurité par rapport à l’électrification soulève de nombreuses questions pour savoir ce qui se passerait en cas d’accident est parfaitement compréhensible. Mais il importe d’adopter une approche holistique englobant tous les aspects de l’utilisation du véhicule au quotidien ».

 

Surveillance et encapsulage

Volvo Cars conduit actuellement une analyse vaste et approfondie de tout un ensemble de scénarios de sécurité relatifs aux voitures électriques. Grâce à une surveillance automatique sophistiquée de l’état de la batterie et à un encapsulage qui assure une protection efficace en cas de collision, nous atteignons un niveau sécuritaire de tout premier ordre.

« L’approche holistique centrée sur l’être humain et les conditions réelles de circulation constituent toujours le point de départ de nos travaux sur la sécurité, souligne Jan Ivarsson.

Grâce à notre imposante base de données alimentée par les incidents et accidents réels, nous savons où mettre l’accent pour les conditions de circulation au quotidien. Les solutions que nous avons développées pour la V60 Hybride Rechargeable prennent en compte les situations inhérentes à ce type de véhicule ».

De la façon dont la voiture est produite, utilisée et entretenue jusqu’à la manière dont elle est recyclée, tout est analysé dans les moindres détails; les remontées d’information servent à peaufiner le développement du modèle de série, qui sera lancé en 2012.

Des tests approfondis en cours – et ce n’est pas fini

Les tests de sécurité de Volvo se déroulent en plusieurs étapes : en virtuel au niveau des organes et composants, où l’ensemble des systèmes et la voiture complète sont testés en simulation numérique; et aussi physiquement, au Centre technique avancé de crash-tests de Volvo Cars.

« Nous avons réalisé des crash-tests en grandeur réelle en définissant différents cas de figure de charges, tels que collision frontale, collision latérale et arrière, de façon à confirmer que la technologie de batterie satisfait à nos exigences de sécurité, confie Jan Ivarsson. Les éléments de batterie lithium-ion sont isolés des zones de déformation et de l’habitacle ».

 

Expertise issue de conditions réelles de circulation

Volvo Cars utilise son expertise unique issue de conditions réelles de circulation pour réaliser des essais et vérifications approfondis. Cette procédure d’essais englobe également les prescriptions et les protocoles d’ensemble des organismes de sécurité de l’industrie.

Lorsque Volvo Cars analyse les conditions de circulation du point de vue de la sécurité, les ingénieurs font appel à un modèle qui illustre la séquence des événements en phase complète de conduite. Le processus est scindé en cinq phases : de la situation normale de conduite au moment consécutif à l’accident. En se fondant sur ces cinq phases, Volvo développe de nouvelles solutions de sécurité et améliore les techniques existantes.

Des solutions uniques pour les voitures électriques

Tous les systèmes de sécurité de la Volvo V60 seront également disponibles sur la version hybride rechargeable. Cependant, l’énergie électrique ajoute de nouvelles possibilités de scénarios sécuritaires au tableau et ceux-là doivent être également traités. Les experts en sécurité de Volvo ont soigneusement analysé les cinq phases de déroulement d’un accident et développé des solutions uniques intéressant la batterie et la protection des passagers selon les besoins.

 

  1. Conduite normale : Un système de surveillance complet et sophistiqué monte la garde et vérifie que chaque cellule maintient un niveau de tension correct et une température optimale de fonctionnement en régulant le système de refroidissement. Cela est particulièrement important, tant pour la sécurité que pour la capacité de la batterie. En cas d’écart, la batterie se coupe automatiquement à titre préventif.
  2. Conflit : La batterie ajoute du poids qui peut engendrer de nouvelles conditions de dynamique du véhicule et en altérer le comportement, par exemple lors de manœuvres d’évitement. Le système de freinage de la Volvo V60 peut supporter la masse supplémentaire et le système DSTC (régulateur dynamique de stabilité et de traction), aider le conducteur à maîtriser la situation.
  3. Evitement : En cas de collision frontale imminente et de réaction trop tardive du conducteur au freinage, la V60 Hybride Rechargeable peut déclencher des systèmes automatiques tels que l’alerte anticollision avec freinage automatique à pleine puissance et le City Safety – en série – pour contribuer à éviter la collision ou en réduire les effets.
  4. Collision : Afin de réduire les conséquences d’une collision, le pack batterie est bien protégé tout en étant isolé des zones de déformation du véhicule et de l’habitacle. La batterie est également solidement encapsulée. Les poutres en acier et autres éléments de la structure à la périphérie de la batterie sont renforcés pour la protéger et éviter qu’elle ne soit affectée en cas de collision grave.
    En cas de dommages à la batterie avec pour conséquence une fuite de gaz, des conduits d’évacuation spécifiques canalisent le gaz pour l’évacuer sous la caisse. En cas de chaleur extrême, les passagers sont protégés par l’encapsulage de la batterie. Au moment de l’impact, les capteurs de collision en liaison avec la batterie envoient des informations sur la collision à l’ordinateur central du véhicule, ce qui a pour effet de couper automatiquement l’alimentation électrique afin de réduire les risques de court-circuit.
  5. Post-collision : La batterie possède un coupe-circuit de sécurité qui agit à la manière d’un disjoncteur à usage domestique. Il coupe et isole la batterie si le courant circule dans le mauvais sens en cas, par exemple, de forte pression exercée sur deux câbles à la suite d’un accident. Volvo collabore également avec les services d’urgence, en leur fournissant des instructions détaillées sur la meilleure façon d’aborder les différents modèles Volvo en cas d’accident.

 

Sécurité des opérations d’entretien et de recyclage

 

La Volvo V60 Hybride Rechargeable est équipée d’une coupure rapide et sécurisée de l’alimentation électrique du véhicule.

Volvo Cars et les fabricants de batteries engagent leur responsabilité sur le produit, aussi bien concernant la production que le recyclage. Cette démarche assure le traitement approprié de la batterie en fin de vie du véhicule.