Le Volvo City Safety

Classé dans : Actualités - Volvo (Suède) | 0

Volvo Cars présente un système unique pour éviter les collisions à vitesses réduites

2006 Volvo's City Safety.

Volvo Cars dévoile un système unique qui permet au conducteur d’éviter les collisions à vitesses réduites si fréquentes lors des déplacements urbains et dans les files de circulation lente. Si le conducteur est sur le point de heurter le véhicule qui le précède et ne réagit pas à temps, la voiture freine d’elle-même.

2006 Volvo's City Safety.

Le système se nomme City Safety et l’objectif de Volvo est de permettre, grâce à son utilisation, d’éviter la moitié des accidents par collision arrière.

Le nouveau système est intégré au concept car XC60 et Volvo prévoit d’introduire le système City Safety sur le marché au cours des deux prochaines années.

« Le système offre des avantages à tous les impliqués. Pour les occupants de la voiture qui précède, le risque de lésions cervicales est fortement réduit ou totalement évité. De plus, le système peut permettre de réduire et même parfois d’éliminer les coûts de réparations des deux véhicules », commente Ingrid Skogsmo, directrice du Centre de Sécurité de Volvo Cars.

Si le véhicule qui précède freine soudainement et que le système City Safety détecte qu’il existe un risque de collision, le système de freinage se déclenche afin d’aider le conducteur à éviter l’accident en freinant ou en lui permettant d’éviter la collision potentielle. Cependant, lorsque le système détecte qu’une collision est imminente, la voiture freine automatiquement grâce à l’activation de la pompe hydraulique.

Les statistiques révèlent que 75 pour cent de l’ensemble des collisions recensées se produisent à des vitesses qui n’excèdent pas les 30 km/h. De plus, les conséquences des petits chocs sont souvent si limitées que toutes ne sont pas communiquées aux compagnies d’assurance. Pourtant, même la plus petite collision coûte du temps et de l’argent pour en faire la réparation.

Le système City Safety fonctionne jusqu’à 30 km/h. Si la différence entre la vitesse relative des deux véhicules est inférieure à 15 km/h, le système peut permettre au conducteur d’éviter entièrement la collision. Entre 15 et 30 km/h, la priorité sera au contraire donnée à la réduction maximale de la vitesse, toujours dans le but d’éviter l’impact. S’il est toutefois inévitable, les dégâts seront alors réduits au minimum.

Un radar optique surveille le trafic à l’avant de la voiture

Le système garde un œil sur le trafic à l’avant de la voiture grâce a un radar optique intégré dans la partie supérieure du pare-brise à la hauteur du rétroviseur intérieur. Il peut surveiller les véhicules à l’avant de la voiture jusqu’à 6 mètres de distance.

Le système City Safety fonctionne à des vitesses ne dépassant pas les 30 km/h et il est programmé pour réagir aussi bien si le véhicule qui précède est à l’arrêt que s’il se déplace dans la même direction que la voiture.

Basé sur la distance à laquelle se trouve l’objet devant la voiture et la propre vitesse du véhicule, le système effectue 50 calculs par seconde afin de déterminer la vitesse de freinage nécessaire pour éviter la collision. Si la force de freinage calculée dépasse un certain seuil sans que le conducteur ne réagisse, le risque d’une collision est considéré comme imminent.

Dans un tel cas, le système City Safety permet d’éviter ou de réduire les conséquences d’une collision en déclenchant automatiquement l’assistance au freinage ou en freinant et en désactivant l’accélérateur.

Quelques limites

Le système City Safety est soumis aux mêmes contraintes que les autres systèmes de radars conventionnels, c’est-à-dire que la capacité du capteur est limitée par le brouillard, la buée, la neige ou de fortes précipitations.

Il est donc essentiel de nettoyer le pare-brise pour que ne s’y dépose ni boue, ni glace ni neige. Le panneau d’information de la voiture avertira le conducteur de la nécessité de nettoyer le pare-brise. Le système fonctionne aussi bien de jour que de nuit.

« Il est important de souligner que le système ne dispense pas le conducteur de respecter les distances de sécurité suffisantes permettant d’éviter un accident. La fonction de freinage automatique est activée uniquement lorsque le système évalue qu’une collision est imminente. Le système intervient alors pour en limiter les conséquences ou les éviter totalement », explique Ingrid Skogsmo.

Le système préventif au premier plan

Volvo Cars a auparavant présenté des systèmes actifs de sécurité permettant au conducteur d’éviter et de réduire les dommages et les blessures occasionnés par les collisions. Le système d’avertissement anti-collision (CW) avec assistance au freinage avertit le conducteur par des signaux auditifs et visuels quand l’écart avec la voiture qui précède se réduit si rapidement que le risque d’impact devient probable. Au même moment, le système de freinage se déclenche pour permettre un freinage aussi efficace que possible dans cette situation d’urgence. Le système a été incorporé à la nouvelle Volvo S80 l’année passée.