Le tout nouveau Volvo C70 qui sera dévoilé au Salon de Francfort à la mi-septembre veut garder sa place au soleil.

Classé dans : Actualités - Volvo (Suède) | 0

Comme il fallait s’y attendre, Volvo s’est converti au Coupé-Cabriolet. En effet, avec l’aide de Pininfarina, dont le savoir-faire est reconnu mondialement, Volvo lancera au cours du premier semestre de l’année 2006 la deuxième génération de C70 qui sera pourvue d’un hard-top rétractable, à trois éléments articulés. Cette technique trouve une solution élégante aux « défauts » liés aux cabriolets à capotes textiles, comme la sécurité passive, le confort général et les vols par déchirure de la capote.

«Nous sommes parvenus à créer un cabriolet séduisant qui, par simple pression sur un bouton, se transforme en un coupé tout aussi élégant. En fait, le client achète deux voitures en une – les deux offrant de l’espace pour quatre adultes», explique M. Hans-Olov Olsson, président de Volvo Cars.

Le dessin de la carrosserie de la Volvo C70 2006 très (trop ?) inspiré de celui de l’actuelle berline S40. Il est plaisant et totalement Volvo. Il présente des dimensions pratiquement identiques à celles de son prédécesseur et sera capable d’accueillir confortablement quatre personnes.

Des solutions exclusives de sécurité

Le système d’ouverture/fermeture du toit articulé mis au point par Pininfarina a été développé pour imposer de nouvelles normes en matière de sécurité active et passive sur le marché des cabriolets.

Ainsi, la voiture possède une structure à carrosserie avancée et intègre différentes solutions qui la rendent unique dans le monde des voitures décapotables. L’absence de toit fixe a ainsi été compensée par l’adoption de renforts et d’une technologie sophistiquée, comme les rideaux gonflables (IC) montés dans les portières, une nouvelle configuration d’équipement qui fait partie intégrante du système de protection amélioré contre les impacts latéraux : puisque les rideaux gonflables ne pouvaient être logés dans le toit comme sur d’autres Volvo, ils ont été réimplantés dans les portières et se gonflent donc vers le haut lorsqu’ils se déploient.

Les ingénieurs de sécurité de Volvo en ont profité pour retravailler les rideaux gonflables et les rendre particulièrement résistants. Résultat : ceux-ci sont capables de rester à la verticale et donc, de contribuer efficacement à la protection de la tête. En outre, les rideaux se dégonflent lentement pour assurer une protection supplémentaire en cas de tonneau. À noter qu’il s’agit d’une solution exclusive dans le monde de l’automobile.

Rigidité torsionnelle élevée

Composée d’un réseau complexe de longerons et traverses, la structure de carrosserie contribue non seulement à établir les standards de sécurité élevés de la voiture, mais elle lui confère également une rigidité torsionnelle extrêmement élevée, puisque deux fois supérieure à celle du précédent modèle C70. Et avec le toit en place, cette résistance à la torsion augmente encore de 10 à 15%.

«La rigidité torsionnelle de la carrosserie influence considérablement le comportement dynamique de la voiture», ajoute M. Patrik Widerstrand, chef du projet C70. «C’est elle en effet qui rend la voiture plus stable et plus simple à maîtriser, mais aussi plus dynamique et amusante à conduire.»

Motorisation

Le tout nouveau C70 de Volvo sera animé initialement par des moteurs à 5 cylindres en ligne avec, en haut de gamme, le 2,5 litres T5 turbocompressé fort de 220 CV (162 kW) pour un couple maximum de 320 Nm et, parallèlement, deux moteurs atmosphériques de 2,4 Litres, produisant respectivement 170 CV (125 kW) et 140 CV (103 kW).

Au cours de l’année 2006, le C70 adoptera en Belgique également un 5 cylindres diesel de 2,4 litres développant 163 CV (120 kW).

Coopération avec Pininfarina

Le développement et la fabrication du tout nouveau Volvo C70 sont le fruit d’un joint venture (coentreprise) avec la célèbre société italienne Pininfarina. À l’instar de sa devancière, la voiture est fabriquée à Uddevalla en Suède.
« Pininfarina est un excellent partenaire qui dispose de nombreuses années d’expérience dans le développement et la production de cabriolets », ajoute Hans-Olov Olsson.
Le cabriolet C70 de la première génération a connu sa meilleure année en 2004 avec plus de 8.000 exemplaires vendus.

« Notre tout nouveau C70 est l’un des premiers cabriolets du segment haut de gamme offrant à la fois un toit en acier et de l’espace pour quatre adultes. Nous sommes persuadés qu’il s’agit là d’une association qui sera particulièrement recherchée. C’est pourquoi nous espérons vendre deux fois plus de nouveaux modèles de C70 », conclut Hans-Olov Olsson.