Le nouveau Volvo XC90 V8 sera en première mondiale à Paris, le 23 septembre 2004.

Classé dans : Actualités - Volvo (Suède) | 0

Le Volvo XC90 se lance à l’assaut du marché des SUV de luxe.

Un groupe motopropulseur entièrement inédit, comprenant un moteur V8 ultra compact de conception inédite, une nouvelle boîte automatique à 6 vitesses et un système de transmission intégrale de dernière génération permet d’élargir la clientèle du Volvo XC90 vers le haut.

Le Volvo XC90 V8 reçoit le premier moteur V8 de Volvo Cars, un moteur V8 ultrasophistiqué de 4,4 litres, 232 kW/315 CV et 440 Nm à 3900 tr/mn.

Pourquoi un V8 dans un SUV ?

Actuellement, le Volvo XC90 connaît un réel succès commercial, particulièrement sur le marché nord-américain qui représente environ 60 % des ventes de XC90. De plus, il est à rappeler que 30% des SUV vendus aux States sont des V8. Il paraît dès lors assez évident que Volvo veuille proposer une version V8 du XC90.

Ce nouveau moteur V8 marque un tournant dans l’histoire de Volvo Cars. C’est le tout premier V8 produit par le constructeur suédois pour sa gamme automobile, depuis sa fondation en 1927. Le Volvo XC90 est le premier modèle à recevoir ce moteur.

Comme il était impératif d’installer le nouveau moteur V8 transversalement dans le compartiment moteur, à l’instar de tous les autres moteurs Volvo, parce que :« Un moteur transversal aide à conserver les zones de déformation frontales de la XC90 et ne remet ainsi pas en cause la sécurité préventive », indique Hans Wikman.

Pour cette raison, le nouveau moteur se devait d’avoir des dimensions externes suffisamment compactes pour pouvoir être monté dans le XC90, sans modifications trop importantes du châssis. Ce qui explique également le choix de l’angle d’inclinaison de 60 degrés entre les deux rangées de cylindres, qui s’écarte du chiffre plus traditionnel de 90 degrés.

Le déséquilibre qui est la conséquence naturelle d’une configuration en « V » de 60 degrés entre les rangées de cylindres est évité grâce à un arbre d’équilibrage de vilebrequin travaillant dans le sens de rotation inverse.

Un V8 fait sur mesure pour la XC90

Pour conserver une compacité générale, toutes les unités auxiliaires, telles que l’alternateur, sont installées directement sur le moteur, sans faire appel à des brides de fixation qui font perdre de l’espace. Le démarreur est installé au-dessus de la transmission pour la même raison. Par ailleurs, les arbres à cames d’échappement sont commandés par des chaînes secondaires provenant des arbres à cames d’admission, ce qui permet de ménager de l’espace supplémentaire. L’utilisation de chaînes au lieu de courroies allège les tâches de maintenance pour le client.

La rangée gauche de cylindres est décalée d’un demi cylindre en avant par rapport à la rangée droite, contrairement à la pratique courante en technique automobile : ceci permet au moteur de s’insérer avec précision dans le réseau de longerons structurels de torsion de la XC90 et d’améliorer la sécurité en cas de collision.

« Nous avons créé ce V8 sur mesure spécialement pour la XC90 », confirme Hans Wikman.
Résultat : un V8 de seulement 754 mm de long et de 635 mm de large, le plus compact sur le marché par rapport aux moteurs de cylindrée équivalente.

Grâce à cette compacité et au fait que le bloc-cylindres et la culasse soient en aluminium, le nouveau V8 de Volvo ne pèse que 190 kg.

Premier moteur V8 à essence conforme aux normes Euro 5/ULEV II, le nouveau moteur Volvo est le moteur V8 à essence le plus propre existant actuellement. Il est conforme aux normes américaines ULEV II (Ultra Low Emission Vehicle, phase II) et aux futures normes européennes Euro 5, exploit qu’aucun autre moteur à essence V8 n’a encore réussi.

Plusieurs éléments ont permis la mise en conformité avec les normes ULEV II/Euro 5 :

Quatre pots catalytiques. Deux d’entre eux sont du type « Close Coupled Catalyst » (pot catalytique à couplage compact) et chacun est adapté sur un collecteur d’échappement. Les deux autres sont installés sous le plancher de la voiture.

Une plus grande vitesse de ralenti, d’environ 1250 tr/mn, et un allumage optimisé offrant un réchauffement plus rapide du moteur et donc des pots catalytiques en cas de démarrage à froid.

Un mélange pauvre d’air et de carburant permettant de réduire les taux d’émissions polluantes lors d’un démarrage à froid.

Résultat : des taux d’émissions très faibles avant l’activation des pots catalytiques, soit seulement de 15 à 20 secondes après le démarrage du moteur, intervalle où se génère la plus grande partie des substances nocives pour l’environnement.

Le moteur à 4 soupapes par cylindre est également doté d’un système de commande d’admission et d’échappement à distribution variable CVVT. Ce système règle les temps d’ouverture des soupapes afin de les mettre en adéquation avec le régime du moteur et les conditions de charge. Le moteur offre ainsi une utilisation plus efficace, avec une consommation réduite, des niveaux d’émissions polluantes moins élevés et de meilleures performances.

Ce V8 développe une puissance de 315 CV et un couple de 440 Nm à 3900 tr/mn, dont 370 Nm sont disponibles à partir de 2000 tr/mn.

Pour augmenter le couple à bas régime, le Volvo V8 est doté d’une soupape installée dans le collecteur d’admission qui se ferme en dessous de 3200 tr/mn. Dans ce mode, le flux d’air entre les deux rangées de cylindres est coupé, ce qui crée une courbe de couple plus large et plus régulière.

La voiture devrait accélérer de 0 à 100 Km/h en 7 secondes et sa consommation annoncée est de 13 litres/100 km (chiffres provisoires). Sa vitesse maximale est limitée à 210 Km/h (190 Km/h aux États-Unis).

Volvo a accordé une attention particulière pendant le développement du nouveau moteur à la sonorité du moteur, un détail important pour les acheteurs d’une voiture motorisée V8. Dans cette quête du grondement caractéristique du V8, c’est la position des collecteurs d’admission qui est le facteur le plus décisif.

Nouvelle transmission automatique à 6 vitesses

La puissance du moteur V8 de Volvo passe par une transmission automatique à 6 vitesses entièrement nouvelle, dimensionnée pour pouvoir gérer le couple élevé. Cette unité bénéficie elle aussi d’une remarquable compacité, afin de ne pas perturber la structure globale de la voiture. La sixième vitesse a un rapport surmultiplié assurant un trajet à vitesse régulière et une faible consommation.

La nouvelle transmission à 6 vitesses est de type Geartronic, et permet aussi un changement manuel. Il existe également une possibilité de blocage de convertisseur et de blocage coulissant sur toutes les vitesses.

Pour assurer un équilibre optimum des propriétés de conduite, des performances et de la consommation en carburant, le moteur et la transmission sont traités comme une seule et même unité. Pour cela, un nouveau logiciel mis au point par Volvo, appelé CVC (Complete Vehicle Control) est utilisé. Le CVC fait partie du module logiciel intégré employé, à la fois pour le module de contrôle du moteur et celui de la transmission. L’un des nombreux avantages de cette approche est la possibilité d’intégrer une sixième vitesse surmultipliée tout en conservant de bonnes performances de conduite par l’ajustement des fonctionnalités, des vitesses et du couple qui se prêtent aux conditions courantes.

Transmission intégrale AWD avec traction instantanée : une première mondiale

Le troisième composant inédit du nouveau XC90 V8 est le système de transmission intégrale électronique AWD, doté d’une fonction de traction instantanée. Cette nouvelle technologie, que Volvo Cars est le premier constructeur au monde à proposer, augmente considérablement la possibilité de manœuvre de dégagement d’urgence et offre une meilleure traction sur les revêtements glissants. Il a été mis au point par la société suédoise Haldex.

Le système AWD a également été mis en adéquation avec la puissance du moteur V8. Le couple maximum à courte durée au niveau des roues arrière a augmenté de 50 % par rapport à la XC90 actuelle.

Un design extérieur spécifique au V8

La calandre et le hayon du nouveau XC90 V8 arborent un écusson V8, emblème de sa nouvelle puissance.

D’autres détails distinguent aussi le XC90 V8 :

Nouvelles jantes de 18″

Baguettes latérales et poignées de portières peintes dans le même coloris que la carrosserie.

Calandre gris graphite

Nouvelle décoration chromée autour de l’arrivée d’air du pare-chocs

Nouvelle double sortie d’échappement

Les designers de Volvo ont également apporté un soin particulier à l’aspect du moteur lui-même.

Le V8 est ainsi le premier exemple d’un nouveau code de design du compartiment moteur des futurs modèles Volvo.

Le collecteur d’admission arbore le traditionnel symbole de « fer » de Volvo, bien visible en relief sur un fond en aluminium brossé, et complété par un élégant emblème V8.