Volkswagen lance la saison du cabriolet en présentant le nouvelle Golf Cabriolet 2011

Classé dans : Actualités - Volkswagen (D) | 0



Début de la production de la Volkswagen Golf Cabriolet 2011 sur le site de l'ancienne usine Karmann (17 mars 2011)

 

– Ouverture électrique de la capote en à peine 9,5 s

 

– Consommation moyenne de seulement 4,4 l/100 km en version 1.6 TDI

 

 

Volkswagen propose un avant-goût de l’été avec la nouvelle Golf Cabriolet. Cette version décapotable à quatre places possède de série une élégante capote en tissu à commande électrohydraulique qui s’ouvre en seulement 9,5s (jusqu’à 30 km/h).

 

Avec la capote fermée, la Volkswagen compte parmi les cabriolets les plus silencieux.

 

Bien sûr, à l’image de toutes les Golf, la nouvelle Golf Cabriolet est un modèle de qualité et de sécurité.

 

Arceaux à déploiement automatique en cas de tonneau, airbags tête/thorax frontaux et latéraux, airbag protège-genoux du côté conducteur et dispositif ESP sont de série.

 

Grâce à son toit souple, la Golf Cabriolet propose l’habitacle le plus spacieux de sa catégorie et un coffre d’une capacité de 250 l, même lorsque la capote est ouverte.

Volkswagen Golf Cabriolet 2011


 

Un cabriolet qui se contente en moyenne de 4,4 l/100 km

Couvrant un éventail de puissances de 77 kW (105 CV) à 155 kW (210 CV), les six moteurs turbocompressés à injection directe font merveille.

Les boîtes DSG à double embrayage high-tech, disponibles pour quatre d’entre eux, sont un gage de passages de rapports rapides, de sobriété et de plaisir.

Trois moteurs à essence (TSI) et un diesel (TDI) peuvent également être associés aux technologies BlueMotion syno-nymes de meilleure maîtrise de la consommation (récupération d’énergie et système « top-Start»).

La Golf Cabriolet 1.6 TDI BlueMotion de 105 CV apporte une preuve éclatante de sa sobriété en affichant une consommation moyenne de 4,4 l/100 km seulement (à quoi correspondent des émissions de CO2 de117 g/km).

Volkswagen Golf Cabriolet 2011

Les combinaisons moteur/transmission suivantes seront au catalogue 2011 pour la Golf Cabriolet :

1.2 TSI 105 CV (77 kW) Boîte manuelle à 6 vitesses

1.4 TSI 122 CV (90 kW) Boîte manuelle à 6 vitesses ou DSG à 7 vitesses en option

1.4 TSI 160 CV (118 kW) Boîte manuelle à 6 vitesses ou DSG à 7 vitesses en option

2.0 TSI 210 CV (155 kW) Boîte DSG à 6 vitesses

1.6 TDI 105 CV (77 kW) Boîte manuelle à 5 vitesses

2.0 TDI 140 CV (103 kW) Boîte manuelle à 6 vitesses ou DSG à 6 vitesses en option

Volkswagen Golf Cabriolet 2011

L’un des cabriolets les plus prisés sur le marché mondial

Volkswagen n’a jamais considéré le cabriolet comme un produit de niche.

La Coccinelle décapotable, sans doute le premier cabriolet « hors classe » de l’histoire automobile, a été élevée au rang de voiture-culte par plus de 330.000 acheteurs.

Plus de 684.000 automobilistes ont opté pour le modèle qui lui a succédé, la Golf Cabriolet (produite entre 1979 et 2002).

La New Beetle Cabriolet (lancé en 2003) et l’Eos (lancé en 2006) ont elles aussi accédé au statut de modèles à succès, puisqu’elles ont été vendues chacune à bien plus de 100.000 exemplaires.

Une chose est sûre : avec 1,42 million de cabriolets vendus, Volkswagen compte parmi les tout premiers constructeurs de cabriolets au monde.

Ce succès est appelé à se confirmer avec la présentation en première mondiale de la nouvelle Golf Cabriolet, de l’Eos aux dimensions plus généreuses et d’un autre cabriolet prévu à partir de 2012.

Volkswagen Golf Cabriolet 2011

Une carrosserie high-tech innovante

Jusqu’à présent, toutes les Golf Cabriolet qui se sont succédé disposaient d’un arceau de sécurité fixe.

En effet, le système de protection à déploiement automatique en cas de tonneau n’avait pas encore été inventé lors du lancement de la Golf Cabriolet, et quand les premiers dispositifs de ce type ont fait leur apparition, à la fin des années 1980, ils étaient hors de prix pour des voitures de ce segment.

Les choses ont changé en 2003 avec la New Beetle Cabriolet, équipée d’un système d’arceaux de sécurité à déploiement automatique dissimulé derrière les sièges arrière.

Adopté par l’Eos, il protège désormais aussi les occupants de la dernière évolution de la Golf Cabriolet.

Volkswagen Golf Cabriolet 2011

Grâce aux arceaux qui peuvent se déployer en quelques millisecondes, à la structure de pare-brise renforcée et aux nombreuses modifications structurelles portant sur le soubassement, les éléments de carrosserie latéraux, les traverses et les portières, la carrosserie offre un niveau de sécurité inédit.

De plus, les renforts multiples confèrent une rigidité extrême à la Golf Cabriolet, longue de 4,25 m, large de 1,78 m et haute de 1,42 m (capote fermée).

On peut voir une partie de ces renforts en comparant une Golf Cabriolet et une Golf «normale» côte à côte sur un pont élévateur.

Des différences notables apparaissent au niveau du soubassement.

À l’avant, le moteur est protégé par un carénage en aluminium qui, en combinaison avec ses supports, apporte un surplus de rigidité.

Par ailleurs, les silentblocs du moteur font office d’amortisseurs de vibrations.

Les deux renforts latéraux au niveau des bas de caisse et les deux raidisseurs diagonaux à l’avant et à l’arrière ainsi que la fixation renforcée du cadre auxiliaire contribuent également au supplément de rigidité et à une réduction significative des vibrations propres de la carrosserie.

La rigidité torsionnelle statique s’élève à plus de 13.500 Nm/° et la fréquence torsionnelle propre est supérieure à 17,5 Hz – des résultats exemplaires pour un cabriolet.

Déterminante pour la stabilité dynamique et le confort de conduite, cette rigidité est bien perceptible.

Volkswagen Golf Cabriolet 2011

Une capote dotée d’excellentes propriétés acoustiques

Volkswagen s’est intéressé de près au confort acoustique, en particulier à la diminution des bruits ambiants dans la fréquence de la voix, et a fait bénéficier la nouvelle venue des enseignements tirés d’autres modèles.

Résultat : la Golf Cabriolet est remarquablement silencieuse et s’impose comme la nouvelle référence en termes de niveau sonore dans l’habitacle.

Ce silence reposant est dû au toit souple en tissu, considérablement perfectionné, ainsi qu’aux nouveaux joints de vitre et de porte, qui ont permis de réduire sensiblement les bruits de vent dans une plage de fréquence supérieure à 5.000 Hz, ressentis comme particulièrement gênants puisqu’ils rendent la conversation difficile pendant le trajet.

La capote elle-même se compose de la tringlerie et de l’enveloppe extérieure.

Un détail montre le souci de perfection qui a sous-tendu sa conception :

les coutures longitudinales des bandeaux de tissu (le bandeau central et les deux bandeaux latéraux) ont été conçues de manière à servir simultanément de gouttières supplémentaires.

La lunette arrière chauffante a été intégrée au toit souple par soudage à haute fréquence.

Lorsque la voiture roule décapotée, le dessus (rigide) du segment avant de la capote (l’élément en contact avec le cadre de pare-brise) recouvre largement le logement de cette dernière, supprimant ainsi la nécessité d’un couvercle spécifique.

Résultat : la capote électrohydraulique s’ouvre plus rapidement (en 9,5 s) et s’enfonce moins profondément dans le coffre, libérant davantage de volume utile.

Comme le toit de l’Eos, la capote s’actionne via un bouton logé dans la console centrale. Elle peut être ouverte ou fermée en cours de route jusqu’à la vitesse de 30 km/h.

Volkswagen Golf Cabriolet 2011

Un design moderne


L’avant

Vu de l’avant, ce cabriolet s’impose naturellement comme une Golf à part entière.

Son pare-brise davantage incliné lui donne une allure plus sportive.

Le caractère dynamique est encore accentué si le cabriolet est commandé avec les phares Bi-Xenon optionnels, que l’on a rencontrés pour la première fois sous cette forme sur la Golf GTI.

L’arrière

Les ingénieurs et les designers sont repartis de zéro pour concevoir la partie arrière.

Les feux arrière à DEL sont également dérivés de ceux de la Golf GTI.

Le couvercle de coffre mord largement sur le bouclier et s’ouvre tout grand, libérant une vaste baie de chargement.

Les parois latérales du coffre de 250 l sont dotées de crochets à sac pratiques à côté desquels se trouvent les leviers de déverrouillage qui permettent de rabattre les dossiers de la banquette arrière, fractionnable selon le rapport 50/50.

Une fois rabattue, la banquette dégage un volume de rangement supplémentaire facilement accessible par la large ouverture (52 x 38 cm) ainsi obtenue.

Le rebord inférieur de la capote et le couvercle de coffre sont séparés par une baguette chromée qui offre un contraste visuel du plus bel effet.

Volkswagen Golf Cabriolet 2011

Un habitacle qui évoque les cabriolets des segments supérieurs

Naturellement, l’intérieur du cabriolet reprend trait pour trait le design et les matériaux de la Golf classique, avec le niveau de qualité attendu.

Il en résulte une impression de grande classe qui est traditionnellement l’apanage des cabriolets beaucoup plus chers.

À l’instar de la New Beetle et de l’Eos, la Golf se distingue des autres décapotables compactes par un cadre de pare-brise court qui accentue l’« effet cabriolet ».

De plus, la Golf Cabriolet possède l’habitacle le plus long de sa catégorie.

Les passagers arrière apprécieront, avec un espace aux jambes effectif de 833 mm.

Logée dans la console centrale entre les deux sièges avant, la commande d’ouverture/de fermeture de la capote a été revue.

Il en va de même pour la banquette arrière et la sellerie. Les sièges avant bénéficient de série de la fonction pratique « Easy-Entry », qui facilite l’accès et la sortie des passagers arrière.

Volkswagen Golf Cabriolet 2011

Comme il vous plaira : équipement de série et options

Comme l’Eos, la nouvelle Golf Cabriolet sera proposée en un seul niveau de finition.

Une personnalisation sera possible grâce à plusieurs packs et options individuelles.

L’équipement de base est pléthorique.

Ainsi, dans le domaine de la sécurité, la Golf Cabriolet est dotée en série d’équipements tels que le système de protection en cas de tonneau, les airbags adaptés à un habitacle ouvert ou encore l’ESP de la toute dernière génération.

Les feux arrière foncés à DEL, les jantes de 16 pouces à pneumatiques 205, les baguettes chromées de la calandre et les rétroviseurs extérieurs couleur carrosserie sont de série.

La commande de capote entièrement automatique, la climatisation, les sièges avant Confort réglables en hauteur, les quatre lève-glaces électriques et les éléments décoratifs intérieurs en « chrome mat » soulignent quant à eux le niveau d’équipement plus élevé.