Volkswagen Jetta 2006

Classé dans : Actualités - Volkswagen (D) | 0

Volkswagen a relancé la Jetta, la voiture européenne la plus populaire aux USA. Son design est totalement nouveau. À ce jour, 6,6 millions de Jetta ont été vendues de par le monde. Après son lancement en Amérique du Nord, la nouvelle génération sera commercialisée cet automne en Belgique, dans les autres pays européens ainsi qu’en Asie, en Afrique et en Australie.

Volkswagen Jetta 2006.

Le nouveau modèle s’accompagne de l’adoption d’un e dénomination commune pour le tricorps compact au niveau mondial. En Europe, la Bora redevient donc la Jetta (le pendant américain de la Bora avait, lui, conservé le nom Jetta). Elle se caractérise par un design sportif, un habitacle généreux, un très grand coffre, un comportement routier souverain et une excellente finition. La Jetta est construite au Mexique, dans l’usine Volkswagen de Puebla. Grâce aux standards de qualité élevés qui la caractérisent, elle compte parmi les sites de production de pointe du Groupe. Jusqu’à 850 unités de la Jetta y seront produites quotidiennement.

Volkswagen Jetta 2006.

En Belgique, la nouvelle Jetta sera aussi proposée dans une exécution
B2B-line, dont les atouts sont très prisés entre autres par les marchés Fleet. Dans ce contexte, elle constituera une offre complémentaire à celle de la Passat, permettant à Volkswagen de renforcer sa position auprès des sociétés.

La nouvelle Jetta sera disponible avec 7 moteurs (4 à essence et 3 turbodiesel couvrant une fourchette de puissances de 75 kW à 147 kW) et en 3 lignes d’équipement (B2B-line, Comfortline et Sportline).

Volkswagen Jetta 2006.

Design

De nouveaux traits, une nouvelle dynamique.

Avec sa calandre chromée, la proue de la nouvelle Jetta en constitue la particularité stylistique dominante. Elle se veut le reflet d’un caractère sensiblement plus indépendant, d’une ambition plus sportive et d’un standing accentué.

D’un point de vue esthétique, la calandre en V révèle intentionnellement une filiation avec la nouvelle Passat et la Golf GTI, les deux premiers modèles de série de la marque à arborer le nouveau « visage VW ». Cela vaut à la partie frontale d’être plus volontaire et, par là même, à la fois plus dynamique et plus élégante.

L’arrière aussi est plus imposant. Il s’inscrit également dans l’actuelle voie stylistique de Volkswagen. Les feux LED, qui constituent pour ainsi dire une « signature » typique à la marque, en sont une composante.

Volkswagen Jetta 2006.

Parallèlement, le profil de la Jetta contribue à son allure athlétique. La lunette arrière assez couchée et le couvercle de coffre comparativement court confèrent à la silhouette un air de coupé.

Comparée à sa devancière, la Bora, la nouvelle Jetta a sensiblement grandi dans toutes les directions. L’habitabilité à l’arrière en est la principale bénéficiaire.

Affichant une rigidité torsionnelle en progrès de 15 %, la carrosserie de la nouvelle venue mesure 4,55 m de long (+ 17,8 cm), 1,78 m de large (+ 4,6 cm) et 1,46 m de haut (+ 1,3 cm).

L’empattement a pour sa part crû de 6,5 cm pour atteindre 2,58 m. Les voies généreuses participent à l’amélioration sensible des caractéristiques dynamiques du nouveau modèle.

Volkswagen Jetta 2006.

Habitabilité

De la place à revendre, surtout à l’arrière.

La croissance extérieure de la voiture profite presque entièrement aux cinq occupants. À l’arrière, par exemple, l’espace aux jambes et la garde au toit ont augmenté de respectivement 6,5 cm et 2,4 cm. Ce dernier « plus » est entre autres à mettre sur le compte d’une position assise légèrement abaissée.

Toujours à l’arrière, la largeur atteint 143,7 cm, en progrès de 3,5 cm. Le conducteur et le passager avant bénéficient pour leur part de 4 cm supplémentaires en largeur. La plage de réglages en longueur des sièges a été augmentée de 2,2 cm de sorte que même les géants s’y trouvent à l’aise.

Avec une longueur intérieure de 1,74 m, la nouvelle Jetta surclasse la Bora de 5,4 cm en la matière.

Volkswagen Jetta 2006.

Design intérieur

Agencement aéré et commandes intuitives.

Aménagement clair, jeune et classe.

L’ergonomie, et la facilité d’utilisation des commandes qui en découle, sont omniprésentes. Tous les niveaux de fonctions sont nettement séparés; tous les interrupteurs et les touches s’utilisent intuitivement. Au niveau du tunnel central fortement étiré vers le haut, dans la zone située juste au-dessus du changement de vitesses, on retrouve tout d’abord les commandes de la climatisation
semi-automatique. Suit un bandeau d’interrupteurs pour la commande de fonctions telles que le dégivrage de la lunette arrière, le recyclage d’air et le chauffage des sièges. Encore au-dessus, intégrée nettement plus haut qu’auparavant, on trouve l’emplacement de la nouvelle installation audio ou GPS avec grand écran central. L’interrupteur pour les feux de détresse, des ouïes de ventilation et, uniquement en combinaison avec la climatisation de série Climatic, un rangement supplémentaire ont été disposés dans la zone supérieure.

Volkswagen Jetta 2006.

Des appliques décoratives spécifiques à chaque ligne d’équipement en soulignent le caractère particulier. En option, l’intérieur cuir ou les garnitures en ronce de noyer, proposées en combinaison avec un volant multifonction en bois/cuir, un pommeau de levier de vitesses serti de bois et une poignée de frein à main permettent de donner à l’habitacle un cachet très particulier.

Volkswagen Jetta 2006.

Un coffre qui a… du coffre!

527 l, volume de chargement modulable.

Avec un coffre de 527 l (72 de plus que la Bora), la nouvelle Jetta offre un volume de chargement encore plus imposant. Par rapport à sa devancière, la longueur de chargement progresse de 10,2 cm, la largeur de chargement maximum gagne même 25 cm et sa hauteur maximum croît de 3,8 cm.

Dossier(s) arrière (1/3 – 2/3) rabattu(s), la Jetta peut accueillir des objets de 1,90 m de longueur (+ 26 cm). Grâce à une articulation de dossier optimisée, on obtient une surface de chargement plane continue.

Volkswagen Jetta 2006.

Toutes les Jetta sont pourvues d’une trappe à skis suffisamment grande pour deux snowboards par exemple. Et pour accroître encore la longueur de chargement, Volkswagen propose en option, pour les exécutions B2B-line et Comfortline, un siège passager avant dont le dossier peut être rabattu complètement vers l’avant.

Grâce à une charge utile pouvant atteindre 602 kg (Jetta 1.6), le coffre peut être exploité pleinement également en termes de poids. À cela s’ajoute une charge remorquable admissible de 1,7 tonne (remorque freinée, pente de 8 %) pour les versions à partir de 77 kW.

De nombreuses autres possibilités de transport sont également au rendez-vous (tiroir sous les sièges avant, compartiment dans l’accoudoir central avant et arrière, dans le ciel de toit, porte gobelets, boîte à gants réfrigérant, etc.).

Volkswagen Jetta 2006.

Multiplexage

Au service du confort et de la sécurité.

La nouvelle Jetta se caractérise par de nombreuses fonctions innovantes qui génèrent un confort d’utilisation très élevé grâce à leur multiplexage intelligent.

Un exemple: lorsqu’on engage la marche arrière ou qu’on actionne le lave-glace, la climatisation de série passe automatiquement en mode « recirculation » pour empêcher les mauvaises odeurs de pénétrer dans l’habitacle.

En tout, jusqu’à 40 unités de gestion (16 dans le cas de la Bora) pleinement « diagnosticables » communiquent les unes avec les autres par l’intermédiaire d’un BUS-CAN ultramoderne. La sécurité aussi en bénéficie: même lorsque le contact est coupé, la fonction d’assistance de la direction reste disponible jusqu’à ce que l’arrêt total – moteur et véhicule – ait été constaté.

Volkswagen Jetta 2006.

Feux arrière LED

Introduite successivement sur la Phaeton, la Golf Plus et la Passat, la technologie des LED est désormais également appliquée à la nouvelle Jetta pour les feux arrière (feux, clignotants et feux stop). Du plus bel effet (visuel et qualitatif), les diodes électroluminescentes surclassent les feux arrière classiques par leur rendement lumineux nettement supérieur. À cela s’ajoutent une activation
sensiblement plus rapide, une consommation inférieure, une longévité supérieure et une insensibilité aux chocs.

Volkswagen Jetta 2006.

Une sécurité de premier plan

Six airbags, appuie-tête actifs, …

L’habitacle de la Jetta, toutes versions confondues, se distingue non seulement par son standard de confort élevé, mais aussi par l’excellence de son système de protection. Son système de retenue, par exemple: elle est équipée de série avec au total six airbags (airbags frontaux, airbags latéraux avant
et airbags pour la tête façon «rideaux» des 2 côtés du véhicule). De plus, et pour la première fois, des airbags latéraux arrière sont proposés en option.

Les sièges avant sont pourvus d’un appuie-tête actif et d’une ceinture équipée d’un tendeur pyrotechnique avec limiteur de tension intégré. Même le modèle de base dispose de cinq appuie-tête (caractérisés par une vaste plage de réglages en hauteur) – donc aussi au niveau de la place assise centrale arrière. Autres équipements de série: des points d’ancrage Isofix pour sièges enfants à cette norme aux deux places arrière latérales et la possibilité de désactiver l’airbag du passager avant manuellement.

Volkswagen Jetta 2006 (Climatronic + Radio RCD 500).

Airbags frontaux. Le système de retenue avant de la Jetta se compose d’un airbag conducteur d’un volume de 60 litres ainsi que d’un airbag passager avant de 120 litres.

Airbags latéraux. Comme auparavant, les airbags latéraux sont intégrés au dossier des sièges avant. Ils protègent la poitrine, le ventre ainsi que le bassin et ont été adaptés de manière optimale à la structure des flancs de la voiture.

De plus, un système novateur de capteurs en assure un déclenchement plus rapide. L’intégration des airbags latéraux dans le dossier des sièges permet de garantir la position optimale du conducteur et du passager avant par rapport à l’airbag indépendamment du réglage du siège.

Airbags «rideaux». Volkswagen livre de série des airbags «rideaux» particulièrement volumineux afin de prévenir des contraintes biomécaniques élevées au niveau de la tête. Dans le détail, ces airbags couvrent la zone des vitres latérales, du montant A au montant C, et ce, du pavillon jusqu’à hauteur de l’appui de fenêtre.

Volkswagen Jetta 2006.

Il en résulte une protection maximale à toutes les places latérales, indépendamment de la morphologie des occupants. L’importance de la surface couverte permet d’éviter un mouvement pendulaire de la tête vers l’extérieur, empêche les membres d’être exposés aux blessures en étant projetés hors de la voiture et prévient les intrusions dans l’habitacle.

Pédalier de sécurité. La fonction de sécurité du pédalier est activée lors d’un choc frontal. Afin de diminuer le risque de blessure au niveau des pieds et des membres inférieurs, les pédales de frein et d’embrayage sont guidées vers le moteur en cas d’accident, donc, hors de la zone dangereuse pour le conducteur.

Siège pour enfant. Volkswagen propose entre autres un siège Isofix développé pour les tout petits: le Bobsy G1 Isofix Duo plus. Son groupe cible: les enfants entre huit mois et quatre ans (avec un poids corporel compris entre 9 et 18 kilos). Le siège pour enfant proposé en option séduit par sa
maniabilité et sa finition. Les ceintures bretelles du Bobsy G1 sont aisément réglables en hauteur et la coque peut être verrouillée dans trois inclinaisons.

Moteurs et boîtes de vitesses

6 moteurs à injection directe sur 7. Boîtes de vitesses manuelles, automatique et automatisée.

Exception faite de la motorisation à essence de base (75 kW/_102 CV), toutes recourent à l’injection directe (FSI ou TDI): 1.6 FSI de 85 kW (115 CV), 2.0 FSI de 110 kW (150 CV) et – ultérieurement – 2.0 T FSI de 147 kW (200 CV) côté essence ainsi que 1.9 TDI de 77 kW (105 CV), 2.0 TDI de 103 kW (140 CV), plus son dérivé belge de 100 kW (136 CV) et, également plus tard, 125 kW (170 CV) côté diesel.

Tous les moteurs sont secondés par une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports à l’exception des moteurs à essence et diesel de base (manuelle 5 V).

Les TDI et le T FSI pourront aussi être obtenus avec la boîte automatisée DSG à double embrayage qui brille par son rendement et sa vivacité tandis que la version de 110 kW sera aussi disponible avec une boîte automatique Tiptronic à 6 rapports.

Volkswagen Jetta 2.0 FSI 150 2006.

Moteurs à essence

Injection directe ultramoderne pour trois des quatre moteurs.

Fourchette de puissances de 102 CV (75 kW) à 200 CV (147 kW).

1,6 L – 102 CV (75 kW): Aussi éprouvé qu’économique, le moteur de base de la nouvelle Jetta lui permet d’atteindre 186 km/h et d’accélérer de 0 à 100 km/h en 12,2 s. Il consomme, en moyenne, 7,4 L/100 km de Super.

1,6 L FSI – 115 CV (85 kW): Le «plus petit» moteur à injection directe d’essence de la nouvelle Jetta propulse celle-ci à 194 km/h. Les 100 km/h sont, quant à eux, atteints après 11,1 s tandis que la consommation moyenne s’établit à 6,9 L/100 km.

2,0 L FSI – 150 CV (110 kW): Animée par ce moteur, la nouvelle Jetta sprinte de 0 à 100 km/h en seulement 9,2 s et poursuit sur sa lancée jusqu’à 211 km/h. En moyenne, elle se contente de 7,8 L/100 km.

2,0 L T FSI – 200 CV (147 kW): Le plus puissant 4 cylindres de la série est issu de la Golf GTI. Le potentiel résultant du moteur turbocompressé avec intercooler catapulte la Jetta à 100 km/h en à peine 7,5 s. Sa vitesse de pointe est de 235 km/h. L’efficacité du tandem FSI-turbo se vérifie aussi à la pompe, la Jetta équipée de ce moteur ne consommant, en moyenne, que 8,0 L/100 km.

Ce moteur de 1.984 cm3 développe sa puissance maxi à 5.100 tr/min, affiche un taux de compression élevé de 10,3: 1 et s’impose en tant que motorisation souveraine grâce à son impressionnante courbe de couple (max. 280 Nm à 1.800 tr/min). Les avantages cumulés de l’injection directe homogène et de la suralimentation par turbo génèrent une excellente réponse source de plaisir de conduite à l’état pur.

Volkswagen Jetta 1.9 TDI 105 2006.

Moteurs diesel

1,9 L TDI de 105 CV et 2,0 L TDI de 140 CV*.

Économiques, souples et vifs: sous le capot de la nouvelle Jetta aussi, les TDI dotés des innovants injecteurs pompe convainquent par la synthèse idéale d’efficacité économique et de puissance. Déjà rien que grâce à des mesures internes, ils satisfont à la norme EURO 4 en matière d’émissions. À partir de l’automne 2005, des versions avec filtre à particules sans entretien figureront également au tarif.

1,9 L TDI – 105 CV (77 kW): 77 kW (à 4.000 tr/min) et 250 Nm (à 1.900 tr/min) constituent le point de départ de l’offre en TDI pour la nouvelle Jetta. En regard de la vitesse maxi de 189 km/h et de l’accélération de 0 à 100 km/h en 11,9 s, on trouve une consommation moyenne de 5,2 l/100 km.

2,0 L TDI – 140 CV (103 kW*): Mue par ce moteur, la Jetta s’acquitte du 0 à 100 km/h en 9,7 s (*9,8 s), entre autres grâce à ses 320 Nm disponibles dès 1.750 tr/min et jusqu’à 2.500 tr/min. Malgré cela et une vitesse de pointe de 207 km/h (*205 km/h), elle se contente de 5,5 l/100 km en moyenne.

•(+ son pendant belge de 100 kW (136 CV)/_données pour cette variante)

Volkswagen Jetta 2006.

Trains roulants

Une dynamique sécurisante source de plaisir de conduite accru.

Le châssis dit « de sécurité » de la nouvelle Jetta est une synthèse réussie entre une dynamique de premier plan et un confort convaincant. Associé à un train avant McPherson considérablement optimisé par rapport à celui de la Bora, le nouveau train arrière multibras fait progresser de façon décisive la maniabilité, le confort et la sécurité. De série, la Jetta est campée sur de belles jantes en
alliage léger de 16 » chaussées de pneus 205/55 R 16. Disponibles en option, des roues de 17 » avec des pneus 225/45 R 17, éventuellement combinées à un châssis sport surbaissé de 15 mm (série en Sportline), permettent de dynamiser encore plus l’agile berline tricorps, autorisant des vitesses plus élevées en virage et affinant le ressenti au volant.

Volkswagen Jetta 2006.

Le train avant

Optimisé à de nombreux égards.

De nombreux détails du train avant McPherson à triangles inférieurs issu de la Bora ont été redéfinis en profondeur. La rigidité transversale supérieure obtenue optimise le contact pneu sol, ce qui est à la base d’une précision directionnelle encore supérieure. L’articulation du stabilisateur directement aux jambes de suspension réduit la tendance à la gîte de la carrosserie. Le confort
(de roulage) profite du rebondissement oblique optimisé des roues, de la fonction différenciée des paliers des bras inférieurs et de la fixation indépendante du ressort et de l’amortisseur des jambes de force à la carrosserie.

Volkswagen Jetta 2006.

Le train arrière multibras

Un confort de roulage et de suspension exemplaire.

Le comportement routier d’un véhicule est grandement déterminé par l’architecture de son train arrière. Pour pouvoir obtenir d’excellentes caractéristiques dynamiques doublées d’un confort de haut niveau, une construction multibras sophistiquée s’impose. Cette solution – ici, 3 tirants transversaux et 1 tirant longitudinal par roue – permet effectivement d’agir quasi individuellement et de façon ciblée sur la dynamique longitudinale et la dynamique transversale.

Le pinçage et le carrossage (deux composantes de la dynamique transversale déterminantes en termes d’agilité et de sécurité en virage) obtenus sous l’effet des forces agissant sur la voiture sont essentiellement influencés par le biais des trois tirants transversaux et de leurs silentblocs soigneusement définis.

Volkswagen Jetta 2006.

Le tirant longitudinal encaisse pour sa part les forces d’accélération et de freinage. Par ailleurs, le freinage engendre, en virage, un léger effet directionnel stabilisant (pinçage positif) sous l’effet des forces longitudinales.

Grâce à ses caractéristiques cinématiques et élastocinématiques sophistiquées, le train arrière multibras de la Jetta se montre plus qu’à la hauteur en toute circonstance, indépendamment des conditions de charge.

Volkswagen Jetta 2006.

La direction électromécanique

Plus de plaisir et de précision doublés d’une moindre consommation.

La nouvelle Jetta se distingue par un comportement directionnel particulièrement harmonieux. À quoi s’ajoute une «perception directionnelle» marquée.

Ceci profite à la sécurité et engendre un plus grand plaisir de conduite.

La direction assistée électromécanique en est à l’origine. Aux avantages précités, elle ajoute encore celui de moindres «besoins énergétiques». Du fait que le système ne travaille que lorsqu’il y a effectivement braquage, il consomme jusqu’à 0,2 l/100 km de moins qu’un dispositif hydraulique.

Lors du développement, une attention spéciale a été accordée à la «perception du point milieu» en ligne droite. Le fait que le couple de braquage augmente à la plus petite sollicitation du volant met en évidence le point milieu précis. Le rappel actif de la direction y contribue aussi: à la sortie d’un virage, le volant tend à se replacer de lui-même en position de ligne droite.

De plus, la direction se caractérise par sa «faculté d’adaptation» et son effet autostabilisant. Elle reconnaît par exemple une inclinaison latérale de la chaussée et «contre-braque» en proportion. Cette correction présente un avantage significatif en matière de confort étant donné que le maintien de cap en ligne droite ne nécessite pas d’effort supplémentaire au volant dans cette situation.

Volkswagen Jetta 2006.

Le système de freinage

Distances de freinage réduites au minimum.

L’ ABS avec Dual Brake Assist (servofrein à amplification variable) et amplification de l’assistance en cas de freinage d’urgence fait partie intégrante du système de freinage de la nouvelle Jetta. Celui-ci se distingue par son endurance, son confort d’utilisation, sa rapidité de réponse et les très courtes distances de freinage possibles.

À l’avant de toutes les versions de la Jetta, on trouve des disques ventilés dont le diamètre varie entre 280 mm et 312 mm (2.0 FSI Turbo). Les disques arrière présentent pour leur part un diamètre situé entre 260 mm et 288 mm.

Volkswagen Jetta 2006.

Principaux équipements de série

Équipements extérieurs B2B Comfl. Sportl.
Antenne intégrée invisible
Boîtiers de rétroviseurs extérieurs dans la teinte de la carrosserie (de taille identique) •¬
Calandre chromée
Contours de fenêtres chromés
Feux arrière à diodes électroluminescentes (LED)
Jantes en alliage léger
Toutes teintes extérieures (couleurs spéciales, métallisées ou à effet perlé)
Roue de réserve de dimensions normales
Traitement de protection à long terme du soubassement et des passages de roue
Volkswagen Jetta 2006.

Équipements intérieurs B2B Comfl. Sportl.
Accoudoir central arrière avec espace de rangement
Accoudoir central avant avec espace de rangement et 2 diffuseurs d’air supplémentaires orientés vers l’arrière
Appliques décoratives « alu-microtec »
Appliques décoratives « microtec-anthracite » (uniquement en combinaison avec l’intérieur beige)
Appliques décoratives « aluminium brossé »
Boîte à gants verrouillable, éclairée et réfrigérée
Dossier de la banquette arrière rabattable en deux parties (1/3 – 2/3) ou totalement verrouillable à clé), baie derrière l’accoudoir central
Espace de rangement dans le ciel de toit avec couvercle: range lunettes
Espace de rangement sous forme de tiroir sous les sièges avant
Plancher de coffre doté de 4 oeillets d’arrimage
Porte gobelets à proximité du levier de vitesses (2) et dans l’accoudoir central avant (2)
Réglage lombaire aux sièges avant
Sièges conducteur et passager réglables en hauteur
Sièges avant de type « Confort »
Sièges avant de type « Sport »
Volant à 3 branches réglable en hauteur et en profondeur
Volant gainé de cuir, à 3 branches, réglable en hauteur et en profondeur

Volkswagen Jetta 2006.

Équipements fonctionnels B2B Comfl. Sportl.
Allumage automatique des phares géré par photomètre et fonction « Coming Home – Leaving Home » (éclairage périmétrique de sécurité)
Gestion des essuie glace avant par un détecteur de pluie, cadence de balayage asservie à la vitesse
Climatiseur automatique « Climatic »
Commande à distance intégrée à la clé (commande confort (ouverture/fermeture des vitres) et touche séparée pour le déverrouillage du coffre)
Crochet dans le coffre pour suspendre des sacs
Direction assistée électromécanique asservie à la vitesse avec la fonction autostabilisante6 •
Indicateur de température extérieure (avertissement sonore avec témoin lorsque la température est inférieure à 4°C)
Installation radio RDS « RCD 500 » avec chargeur CD frontal (6 CD) et fonction TIM (Traffic Information Memory)
Lève-vitres électriques à l’avant et à l’arrière avec commande confort, fonction ouverture/fermeture complète automatique sur simple impulsion et dispositif anti pincement
Ordinateur de bord (indiquant la consommation moyenne, la vitesse moyenne, …)
Ouverture automatique du couvercle de coffre une fois celui-ci déverrouillé (entre autres via la télécommande)
Phares antibrouillard intégrés dans le pare-chocs avant
Pré équipement stéréo avant et arrière à 10 haut-parleurs
Prise 12V dans le coffre
Réglage électrique du site des phares
Régulateur de vitesse
Rétroviseur intérieur à fonction électrochromatique (commutation automatique jour/nuit)
Rétroviseurs extérieurs à réglage et dégivrage électriques, miroir asphérique côté conducteur et
convexe côté passager
Suspension – châssis sport (surbaissement de 15 mm)
Verrouillage central avec système anti-car jacking + verrouillage automatique à partir de 15 km/h, déverrouillage automatique dès le retrait de la clé de contact ou en cas de déclenchement d’un airbag

Volkswagen Jetta 2006.

Équipements de sécurité B2B Comfl. Sportl.
BS avec répartition électronique de la pression de freinage EBV
Airbags frontaux avec désactivation manuelle possible de l’airbag passager
Airbags latéraux intégrés aux sièges avant
Airbags latéraux Sideguard, façon rideaux (à l’avant et aux places latérales arrière)
Amplification de l’assistance en cas de freinage d’urgence
Appuie-tête actifs (2) pleins à l’avant (pour réduire les lésions en cas de collision arrière), réglables en hauteur et inclinaison
Appuie-tête pleins (3) à l’arrière (appuie-tête central de petite taille)
Avertissement en cas de ceinture de sécurité non bouclée aux places avant
Catadioptre à toutes les portières
Ceintures de sécurité automatiques à 3 points d’ancrage à l’avant, avec prétensionneur, limiteur de tension et réglage en hauteur
Ceinture de sécurité automatique à 3 points d’ancrage aux 3 places arrière, avec limiteur de tension
Colonne de direction de sécurité télescopique
Coupure d’alimentation en carburant en cas de collision •¬
Déverrouillage automatique des portes en cas de collision (lors du déclenchement d’un airbag)
Freins à disque à l’avant (ventilé) et à l’arrière6 •
Loupiotes à toutes les portes, signalant leur ouverture et éclairant le sol
Pédalier de sécurité (pour réduire les lésions en cas de collision)
Préparation Isofix en vue de la fixation de sièges enfants aux places arrière extérieures
Système antivol électronique « Transponder »
Sécurité enfants aux portières arrière
Volkswagen Jetta 2006 (Climatronic + GPS RNS MFD-DVD).

Options

De nombreuses possibilités d’individualisation. Volkswagen a prévu pour la nouvelle Jetta un éventail d’options couvrant les desiderata les plus variés. Plusieurs packs présentant un avantage client non négligeable ont été concoctés en regroupant divers équipements.

Quelques nouveautés:

Programme électronique de stabilité ESP+ avec incitation à braquer Par son action, cet ESP+ contribue à réduire la distance de freinage (jusqu’à -10 %) surtout en présence d’un coefficient d’adhérence différent (appelé µ-split en jargon professionnel) aux roues gauches (ex. sol sec) et droites (ex. revêtement mouillé ou enneigé).

L’exemple des revêtements plus ou moins glissants permet d’illustrer explicitement l’efficacité du système. Nous sommes en hiver et la moitié de la bande de circulation est sèche tandis que l’autre est recouverte de neige à intervalles fréquents. La voiture freine à fond.

Avec un ESP classique: tout est subordonné à la roue qui adhère le moins

Dans le meilleur des cas, la voiture ne fait pas d’embardée. Le conducteur parvient à maintenir le cap et peut éviter un obstacle.

Toutefois, pour éviter l’embardée, la voiture ne peut être ralentie autant que le permettrait la(les) roue(s) sur le sec. En l’absence d’un contre-braquage approprié, le contraire entraînerait un effet de freinage asymétrique, la voiture tendant à tourner vers le « côté adhérent ». D’où décrochage. De ce fait, c’est la roue qui rencontre le moins d’adhérence – celle sur la neige – qui détermine la force
de freinage appliquée. Au détriment de la distance de freinage…

Volkswagen Jetta 2006 (Climatronic + Radio RCD 500).

Avec l’ ESP + avec incitation à braquer: la roue qui adhère le mieux peut être ralentie au maximum
Précisément en cas d’un « freinage µ-split », l’ESP+ qui incite à braquer démontre son utilité. Le système « détecte » dans quelle direction il faut contrebraquer pour pouvoir ralentir de façon optimale sans décrochage du véhicule.

À cet effet, l’ordinateur donne au dispositif d’assistance électromécanique de la direction l’ordre d’imprimer au volant une impulsion dans la direction voulue.

Le conducteur qui perçoit ceci suit intuitivement ce signal et procède à un contre-braquage classique. Grâce à cette intervention stabilisante, il est possible d’augmenter la pression de freinage aux roues qui rencontrent la meilleure adhérence. La distance de freinage s’en trouve raccourcie dans une proportion pouvant atteindre 10 %.

Important: même s’il incite le conducteur à braquer – de façon tout à fait perceptible (par une impulsion dont le couple est de maximum 3 Nm) – le nouvel ESP ne braque pas véritablement à la place du conducteur et ce dernier garde l’entière responsabilité de son comportement au volant.

Volkswagen Jetta 2006.

Assistance au démarrage en côte

Il s’agit d’un système qui retient le véhicule pendant maximum 1,5 s lorsqu’on lève le pied de la pédale de frein. Cela épargne au conducteur d’avoir à « jouer du frein à main » lors d’un démarrage en côte (de maximum 5 %).

Volkswagen Jetta 2006.

Contrôle de la pression des pneus

La Jetta peut être équipée d’un système de contrôle de la pression des pneus (inclus dans le module «Confort»). Chaque roue est dotée d’un senseur qui envoie un signal vers l’unité de gestion «confort» de la voiture. Un logiciel de cette unité évalue ces données. Lorsqu’un écart significatif par rapport au niveau de pression mémorisé est constaté, le conducteur en est informé par un témoin d’alerte au tableau de bord.

Volkswagen Jetta 2006.

Prise 230 V

Les représentants de commerce, mais également les jeunes ménages, applaudiront à la possibilité de pouvoir charger leur portable ou raccorder un frigo à la prise 230 V fournissant un courant alternatif de 50 Hz figurant sur la liste d’options. La génération de ce courant est confiée à un transformateur intégré qui peut fournir une puissance constante de 150 W. Une sécurité enfants ainsi qu’une protection générale contre tout contact accidentel et la surchauffe sécurisent le système. La prise est logée dans la partie arrière de la console centrale.

Volkswagen Jetta 2006 (Climatronic + GPS RNS MFD-DVD).

Système de navigation par DVD/_systèmes audio

La Jetta peut être équipée de différents systèmes audio ou radio GPS, entre autres avec « Volkswagen Sound ». Leur puissance varie entre 40 et 250 Watts, le son étant restitué par 10 HP (série) haute fidélité. En option, les systèmes audio (et l’installation téléphonique) peuvent être commandés via un volant multifonction.

Le système de navigation haut de gamme RNS MFD-DVD est doté d’un écran multifonction de 6,5 pouces dans la console centrale. Grâce au recours à un DVD, il n’est plus nécessaire de changer de disque lorsqu’on franchit une frontière au sein de l’Europe. La représentation du trajet sur l’écran multifonction s’accompagne d’instructions vocales et d’un guidage optique supplémentaire
sur l’indicateur multifonction « Plus » situé au milieu du combiné d’instruments, dans le champ visuel direct du conducteur.

Siège passager avant complètement rabattable vers l’avant

Préparation ISOFIX à l’avant

Volkswagen Jetta 2006.