Le SPACE UP! BLUE Concept

Classé dans : Actualités - Volkswagen (D) | 0

Un réseau énergétique composé de batteries lithium-ion, d’une pile à combustible et de cellules solaires

Troisième membre de la New Small Family de Volkswagen

 


 

 Volkswagen space up! blue Concept (Los Angeles 11/2007)

 

Avec ses quatre fenêtres de pavillon, la space up ! blue fait penser au Samba Bus des années 1950. Toutefois, avec une longueur de 3,68 m, ce concept-car contemporain est pour ainsi dire 60 cm plus court que le bus-culte d’antan. « Le nouveau » est donc tout sauf une réinterprétation rétro de « l’ancien ». Cela dit, leur affinité va certainement au-delà de la simple présence de vitres dans le toit. Ainsi, du point de vue de leur architecture, ils partagent aussi les portes à battants à charnières opposées et l’implantation du moteur à l’arrière.

Volkswagen space up! blue Concept (Los Angeles 11/2007)

 


Moteur électrique, batteries…

Alors qu’il y a cinquante ans, la propulsion était assurée par un moteur Boxer, on a affaire ici à un moteur électrique. Développant 45 kW (61 CV), il tourne jusqu’à 10.000 fois par minute et affiche un couple maximum de 120 Nm. Le propulseur à émission zéro tire son énergie d’un jeu de 12 batteries lithium-ion qui fournissent ensemble 12 kWh. Ainsi motorisée, la space up ! blue peut atteindre 120 km/h et sprinte de 0 à 100 km/h en 13,7 s.

Volkswagen space up! blue Concept (Los Angeles 11/2007)

Exclusivement mue par l’énergie de ses batteries, la space up ! blue a une autonomie de 100 km. À titre de comparaison, un véhicule hybride roulant sur la seule charge de ses batteries parcourt en moyenne 2 km, distance maximale après laquelle son moteur à combustion doit être réenclenché. De ce fait, la space up ! blue représente une approche conceptuelle au potentiel supérieur à celui de la technologie hybride lorsqu’il s’agit de faire fonctionner une automobile exclusivement à l’électricité, principalement en zone urbaine.

 

Volkswagen space up! blue Concept (Los Angeles 11/2007)

Cela requiert toutefois des batteries lithium-ion stables et abordables qui présentent une capacité de charge élevée. Grâce à celles-ci, il serait possible d’« électrifier » graduellement les moyens de transport, en d’autres termes de passer du moteur à combustion au moteur électrique, en commençant par les grandes villes. L’infrastructure nécessaire à cet effet se réduit à… des prises ! Progressivement, les parkings privés et publics devraient être équipés de « pompes à courant » auxquelles on peut « faire le plein ». Dans de nombreux pays, des véhicules comme la space up ! blue pourraient même profiter du tarif nuit, nettement plus avantageux, pour le faire.

Aujourd’hui déjà, la space up ! blue est en mesure de couvrir les distances journalières moyennes que représente le trafic urbain en mode électrique pur, donc en se passant de la pile à combustible dont elle est également équipée.

Volkswagen space up! blue Concept (Los Angeles 11/2007)

 

… pile à combustible à haute température…

De son côté, la pile à combustible à haute température permettrait de franchir de longues distances sans la moindre émission. Celle de la space up ! blue fournit 12 kW, destinés à alimenter le moteur électrique.

La pile à combustible fabrique de l’électricité à partir d’hydrogène (H2). Les deux réservoirs de sécurité intégrés au soubassement de la voiture ont une contenance cumulée de 3,3 kg d’hydrogène comprimé. Cela suffit pour parcourir 250 km. Lorsque les batteries sont chargées au maximum et que les réservoirs à hydrogène sont remplis, l’autonomie théorique est de 350 km.

La pile à combustible à haute température développée par Volkswagen élimine les nombreux inconvénients que présentent les piles à combustible à basse température que l’on connaissait jusque-là en termes de température d’utilisation.

 

Volkswagen space up! blue Concept (Los Angeles 11/2007)

 

… et panneau solaire.

Le toit de la space up ! blue est doté de cellules solaires qui servent de source énergétique d’appoint pour charger les batteries.

Concept spatial

Comme la up ! dévoilée à l’IAA de Francfort et la space up ! présentée à Tokyo, la space up ! blue est une merveille d’espace. À partir d’une longueur de 3,68 m, d’une largeur de 1,63 m et d’une hauteur de 1,57 m, elle propose un volume exploitable qui correspond à celui d’un véhicule sensiblement plus grand. La space up ! blue, qui ne pèse – pile à combustible et batteries incluses – que 1.090 kg, doit son concept spatial intelligent en large partie à l’agencement des composants qui interviennent dans sa propulsion. Comme c’était le cas pour la Coccinelle et le minibus originel, le moteur se trouve à l’arrière, où il côtoie les batteries lithium-ion. La pile à combustible se trouve quant à elle à l’avant.

Volkswagen space up! blue Concept (Los Angeles 11/2007)

 

 

Volkswagen space up! blue Concept (Los Angeles 11/2007)

 

 

Design extérieur

Le design extérieur de la space up ! blue fait sciemment référence à des éléments stylistiques du légendaire Samba Bus des années 1950. Lors du développement de la space up ! blue, il a en effet servi de source d’inspiration aux designers. Aux Etats-Unis en particulier, ce sympathique véhicule est resté dans les mémoires et symbolise aujourd’hui encore la liberté, tout en incarnant d’une certaine façon l’identité Volkswagen.

Volkswagen space up! blue Concept (Los Angeles 11/2007)

 

 

Volkswagen space up! blue Concept (Los Angeles 11/2007)

 

 

Volkswagen space up! blue Concept (Los Angeles 11/2007)

 

 

Volkswagen space up! blue Concept (Los Angeles 11/2007)

 

Concept intérieur

La space up ! blue est une quatre-places à part entière dont le niveau de confort élevé s’apprécie même sur les longs trajets. Les coussins des quatre sièges consistent en une mousse « airflow » qui s’adapte automatiquement à l’anatomie de la personne qui y prend place. De plus, la position assise est agréablement haute et donc des plus commodes.

Malgré toute la technologie embarquée, l’habitabilité n’est pas restreinte par rapport à celle des versions à moteur (à combustion) ordinaire. En témoignent les hauteurs intérieures (mesurées entre la surface des sièges et le toit) de 1.030 mm à l’avant et 1.015 mm à l’arrière. À l’exception de celui du conducteur, tous les sièges peuvent être rabattus et enlevés. S’ils ne sont « que » rabattus, cela crée une surface plane qui permet une capacité de chargement maximale de 1.005 l. Avec quatre personnes à bord, la capacité de chargement jusqu’à hauteur des vitres est encore de 220 l.

Volkswagen space up! blue Concept (Los Angeles 11/2007)

 

Commandes intuitives

Étant conçu en tant que module destiné aux différentes déclinaisons de la « New Small Family », l’ensemble que constitue le cockpit a été repris quasiment tel quel des études présentées à Francfort et à Tokyo.

 

Volkswagen space up! blue Concept (Los Angeles 11/2007)