Le Groupe Volkswagen s’engage à investir pour l’avenir

Le Groupe Volkswagen a jeté aujourd’hui les bases de la direction future du Groupe, qui sous-tend ses objectifs stratégiques jusqu’en 2025.

Afin de renforcer ses ressources technologiques et d’innovation, le Groupe investira massivement dans la mobilité électrique, la conduite autonome ainsi que de nouveaux services de mobilité et de numérisation au cours des prochaines années.

Selon les résultats du cycle de planification du Groupe pour 2018 à 2022, dont le Conseil de surveillance de Volkswagen Aktiengesellschaft a discuté, des dépenses de plus de 34 milliards d’euros sont prévues pour ces technologies d’ici la fin de 2022. Cela consistera dans l’électrification et l’hybridation de tous les modèles du groupe.

Ceci marque une nouvelle étape significative dans l’engagement de Volkswagen dans cette technologie respectueuse de l’environnement et dans l’avancée de l’offensive d’électrification de la feuille de route E (Roadmap E).

Lorsque l’offensive a été annoncée en septembre, le groupe a déclaré qu’il allait électrifier l’ensemble de sa gamme d’ici 2030.

Dans le cadre du cycle de planification, le Groupe a également optimisé son affectation d’usine et de main-d’œuvre pour les défis à venir. Dans ce cadre, le réseau de production reliant les marques a été rendu encore plus efficace.

Les principaux points forts:

  • Pour le lancement de la première série européenne de véhicules électriques sur la plateforme MEB, le site de Zwickau sera transformé en une usine « pure-play e-mobility plant ». Elle constituera une base clé pour l’électrification et l’hybridation des produits du Groupe. D’autres décisions de localisation seront prises pour chaque marque au fur et à mesure de la mise en œuvre de la feuille de route E.
  • A partir de fin 2018, toute la famille Passat sera concentrée sur le site d’Emden.
  • La famille VW Golf sera regroupée à Wolfsburg dès sa prochaine génération.

L’orientation stratégique du groupe Volkswagen bénéficie apparemment du soutien des marchés financiers. Dans ce contexte, Standard & Poor’s (S & P) a porté la perspective de notation du groupe Volkswagen à «stable» au début du mois.

Le groupe Volkswagen prévoit que le Brésil, la Chine, la Russie et l’Amérique du Nord seront les principaux moteurs de la croissance dans les années à venir. D’un autre côté, les objectifs ambitieux de CO2 imposés dans le monde présentent des défis majeurs pour tous les constructeurs automobiles dont le Groupe.

La campagne d’électrification impliquera qu’environ un véhicule sur quatre produit par le Groupe sera un véhicule électrique uniquement à batteries. Selon l’évolution du marché, cela pourrait représenter jusqu’à trois millions de voitures par an. Le Groupe VW prévoit d’électrifier l’ensemble de ses modèles d’ici 2030. Cela signifie qu’il y aura au moins une variante électrique de chacun des quelque 300 modèles du Groupe.

À cette fin, un appel d’offres a été lancée pour l’un des importants volumes d’achat les plus de tous les temps, avec des prévisions de dépenses de plus de 50 milliards d’euros pour les batteries.

 

Laissez un commentaire

4 + 3 =