Toyota met à la disposition de ses partenaires la technologie de pile à combustible

Classé dans : Actualités - Toyota (Japon) | 0

Une fois le problème de la production de l’hydrogène vert résolu, selon Toyota, la pile à combustible est une solution pour « décarboner » efficacement la mobilité…

La société japonaise y croit dur comme fer et propose sa technologie à ses partenaires commerciaux.

Actuellement, près de 90% de son extraction se réalise par vaporeformage des hydrocarbures (Steam Methane Reforming), ce qui rend sa production très énergivore et s’accompagne ipse facto de fortes émissions de CO2.

Une fois que la question de sa production verte sera réglée, son potentiel pour contribuer à l’instauration d’une future société zéro émission, telle que l’entrevoient les Objectifs de développement durable (ODD) mondiaux, suscitera un intérêt croissant et attirera des investissements de plus en plus conséquents dans le monde entier, tandis que les entreprises et les consommateurs réaliseront les avantages que cette technologie peut apporter au sein d’un vaste éventail d’applications.

Afin de tirer pleinement parti des opportunités offertes par l’hydrogène en Europe, Toyota Motor Europe (TME) a constitué un Groupe européen dédié à la pile à combustible afin de superviser ses activités dans ce domaine, dans l’ensemble de la région.
Basé à Bruxelles, le groupe renforcera l’argument commercial de l’hydrogène et soutiendra l’introduction de cette technologie dans le domaine de la mobilité, entre autres, en la mettant à la disposition de nouveaux partenaires commerciaux.

Cette démarche vient étayer la stratégie à long terme de la société en matière de durabilité (hyperlink to SDG PR to be added when on Newsroom) et vise à contribuer de façon plus significative aux ODD.

Toyota reste à l’avant-garde de l’innovation en matière de technologie hydrogène, après avoir ouvert la voie en 2014 avec l’introduction de la Mirai, la première berline à pile à hydrogène jamais commercialisée.

Le développement du système de pile à combustible de Toyota s’est poursuivi depuis, afin de le rendre plus compact et plus léger, tout en le dotant d’une densité énergétique supérieure.
En 2021, le système complètement revisité fera ses débuts au sein de la Mirai de nouvelle génération.

La technologie de Toyota est suffisamment flexible pour être non seulement utilisée dans les voitures, mais également pour produire au sein de multiples applications une énergie zéro émission. Elle alimente déjà des camions, des flottes de bus urbains, des chariots élévateurs et des générateurs.
Des tests sont également en cours en vue de son utilisation dans des bateaux et des trains.

Afin d’accélérer l’adoption de l’hydrogène à grande échelle, Toyota va concentrer ses efforts sur des « clusters », ou écosystèmes, de l’hydrogène, au sein de centres européens qui disposent d’une infrastructure locale capable de soutenir les activités des flottes de transport et les services de mobilité.

La société estime que ce type d’activité favorisera la demande de solutions hydrogène, en abaissant les coûts et en renforçant la viabilité de l’infrastructure de recharge, ce qui attirera à son tour davantage de clients. Au travers du Groupe dédié aux activités de pile à combustible, Toyota travaillera en étroite collaboration avec des partenaires du secteur, des gouvernements régionaux et nationaux et des organisations, afin de stimuler le développement des écosystèmes de l’hydrogène dans de nouvelles régions et de progresser vers l’instauration de la Société de l’hydrogène, au bénéfice de tous.

Automania Team

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 × = 40