Toyota dévoile ses projets d’éco-voitures et les progrès de ses recherches sur les batteries.

Classé dans : Actualités - Toyota (Japon) | 0

Toyota Motor Corporation (TMC) a présenté en détail ses projets de développement et de lancement d’éco-voitures, ainsi que les avancées de ses recherches sur les batteries rechargeables de nouvelle génération.

Ces efforts technologiques sont destinés à limiter la consommation de carburant et à réduire les émissions de dioxyde de carbone par l’usage de l’électricité et d’autres énergies alternatives.


Détail des éléments présentés :

 

1. Véhicules hybrides

 

TMC a l’intention de lancer onze modèles d’ici fin 2012, tous inédits ou revisités ; dont une voiture compacte affichant une consommation de moins de 2,5 litres/100 km selon le cycle de test japonais.

 

2. Véhicules hybrides plug-in (PHV)

 

Début 2012, TMC commercialisera une hybride plug-in basée sur la Prius au Japon, aux Etats-Unis et en Europe. Les objectifs de ventes annuelles dépassent les 50 000 unités et le prix fixé au Japon devrait avoisiner les 3 millions de yens (26.700 euros).

 

3. Véhicules électriques

 

En 2012, en plus du marché nord-américain, un véhicule électrique basé sur l’iQ sera également introduit sur les marchés japonais et européen.
Préalablement à son lancement, des essais sur route débuteront en 2011 au Japon, aux États-Unis et en Europe. Son lancement en Chine est également envisagé avec des essais sur route en 2011.

Toyota RAV4 EV

Par ailleurs, le concept RAV4 EV, développé en partenariat avec Tesla Motors, sera exposé jusqu’au 28 novembre au Salon de l’Auto de Los Angeles (États-Unis).

 

4. Véhicules à pile à combustible

 

TMC poursuit le développement d’un véhicule hybride à pile à combustible (FCHV) dont la commercialisation est prévue en 2015 au Japon, aux États-Unis et en Europe – marchés où les infrastructures d’approvisionnement en hydrogène sont censées se développer.

Bien qu’à l’heure actuelle, il semble possible d’atteindre un prix inférieur à 10 millions de yens (89.000 euros), TMC redouble d’efforts pour réduire les coûts et ramener ce prix à un niveau plus abordable.



5. Batteries rechargeables de nouvelle génération

 

La R&D de TMC travaille à une nouvelle génération de batteries rechargeables dont les performances dépassent de loin celles des batteries lithium-ion.

Objectif : aider à réaliser des progrès révolutionnaires – en termes de performances – qui sont indispensables à une large adoption des éco-voitures à moteur électrique.

 

  • Batteries “tout solide”* : TMC a réussi à diminuer ce que l’on appelle la résistance des particules et a progressé dans la création de batteries à l’état totalement solide, sous un conditionnement compact prometteur.
  • Batteries Métal-air** : TMC a défini le mécanisme de réaction des batteries lithium-air et clarifié sa politique de recherche en matière de batteries secondaires rechargeables.

 

Au mois de janvier 2010, TMC a créé une division chargée d’étudier la production de batteries nouvelle génération. D’un effectif d’environ 100 chercheurs, elle accélère aujourd’hui ses recherches.

TMC estime que les éco-voitures n’auront d’impact positif sur l’environnement qu’à condition d’être largement utilisées. L’entreprise continuera d’améliorer la consommation de ses moteurs à combustion conventionnels, qui représentent la majorité de ses ventes, tout en élevant les performances, en réduisant les coûts et en élargissant sa gamme de produits.
Dans cette politique, les technologies hybrides – la base du développement de différents types d’éco-voitures – sont cruciales pour obtenir une très faible consommation et de bonnes performances routières.
De plus, elles facilitent l’utilisation de divers carburants, dans l’optique de créer une société décarbonée, répondant ainsi au besoin de diversification énergétique.

*Dans une batterie “tout solide”, il n’y a pas de liquide comme dans une batterie ordinaire. Elle est constituée uniquement de produits solides comme son nom l’indique

**L’oxygène dans l’air est utilisée lors d’une réaction électrochimique afin de créer un courant électrique. Cela peut être comparé à un moteur essence qui libère de l’énergie lors de la combustion de l’essence avec l’air.