Fiat, PSA Peugeot Citroën et Tofas signent un accord de coopération pour le développement et la production de petits véhicules utilitaires d’entrée de gamme.

Classé dans : Actualités - Tofas (Turquie) | 0

Sergio Marchionne, Administrateur Délégué de Fiat, Jean-Martin Folz, Président de PSA Peugeot Citroën, Mustafa V. Koç, Président de Koç Holding & Tofas et Diego Avesani, Directeur Général de Tofas ont signé, ce jour, un accord de coopération pour développer et produire en commun des petits véhicules utilitaires d’entrée de gamme, conçus pour le marché européen.

Sergio Marchione.

Cette nouvelle offre de véhicules viendra compléter les gammes des trois marques Fiat, Peugeot et Citroën. La commercialisation démarrera en 2008.

Afin de répondre à une évolution attendue du segment des petits véhicules utilitaires d’entrée de gamme en Europe, PSA Peugeot Citroën, Fiat et Tofas ont décidé d’introduire sur le marché un concept novateur de véhicules de petite taille, en complément des modèles actuels des gammes utilitaires.

Jean Martin FOLZ.

Les trois partenaires ont pour objectif de concevoir un petit véhicule utilitaire compact, économique et polyvalent. Il sera à la fois moderne, robuste et esthétique, et doté de motorisations particulièrement sobres.

Les partenaires sauront ainsi accompagner la croissance de ce segment de marché dans le domaine des véhicules utilitaires légers avec une offre de véhicules à prix particulièrement attrayants. En terme d’environnement et de mobilité, ils apporteront des réponses bien adaptées aux utilisations professionnelles dans les grands centres urbains, tout en offrant un excellent comportement routier.

Fiat Fiorino 2005.

Avec la participation active des deux groupes PSA Peugeot Citroën et Fiat, Tofas aura en charge la coordination du développement et de l’industrialisation des futurs modèles, sur la base d’une nouvelle plate-forme. Ces véhicules seront produits dans l’usine de Tofas située à Bursa, en Turquie. La capacité de production annuelle pour ces véhicules sera de 135 000 unités, dont 2/3 pour les besoıns de PSA Peugeot Citroën et 1/3 pour ceux de Fiat, incluant Tofas.

L’enveloppe globale de l’investissement (y compris frais de développement et d’industrialisation) du projet est estimée à environ 350 millions d’euros.