Le retour de Ssangyong sur le marché belgo-luxembourgeois : Alcopa (Moorkens) importe désormais la marque coréenne

Après une période trouble, Ssangyong effectue sa rentrée sur le marché belgo-luxembourgeois. 


En effet, on se souvient de la retentissante faillite du groupe néérlandais Kroymans qui assurait l’importation des véhicules Ssangyong pour le Benelux et l’Allemagne. 

Puis, en Corée même, l’usine Ssangyong fut le théatre de violents affrontements entre le personnel et les forces de l’ordre, à la suite de la faillite de la société.


Finalement, le gouvernement sud-coréen, avec l’aide de financiers locaux, est parvenu à sauver tant soit peu les meubles en trouvant un repreneur pour Ssangyong. 

Le constructeur coréen fait désormais partie du groupe indien bien connu, Mahindra et Mahindra.


De plus, le groupe belge Alcopa (famille Moorkens) assurera l’importation des véhicules Ssangyong dans 6 pays européens dont la Belgique et les Pays-Bas.


Ci-joint le communiqué de presse du groupe Alcopa concernant l’importation des automobiles Ssangyong.


SsangYong Korando 2011

 

– Alcopa reprend l’importation de Ssangyong dans 6 pays dont la Belgique et les Pays-Bas.


– Mahindra se repose sur Ssangyong.


– Le tout nouveau Korando sur le marché dès cette année.

 

Ssangyong est officiellement de retour sur le marché belge et luxembourgeois.

La marque coréenne est, après une période difficile, sur la voie de la reprise totale grâce à la contribution des autorités et des banques coréennes.

Il a aussi surtout été annoncé qu’un accord de principe a été conclu pour une reprise avec l’énergique Mahindra d’Inde. Ssangyong commercialisera un nouveau modèle, le Korando, encore cette année.

Ssangyong sera représenté dans 6 pays dont la Belgique et le Luxembourg par le groupe

belge Alcopa, qui est aussi déjà l’importateur de Hyundai, Suzuki et Isuzu.

Outre le Belux, Alcopa reprendra également la distribution de Ssangyong aux Pays-Bas, en Allemagne, en Pologne et en Suisse où il assumait déjà auparavant l’importation pour leur compte depuis 2004.


Alcopa

Alcopa est une entreprise familiale belge, un groupe de distribution automobile qui donne le ton au niveau international.

L’entreprise a été fondée en 1937 par Albert Moorkens et avait comme activité première la production et la distribution de motocyclettes.

Alcopa occupe actuellement quelque 1.600 collaborateurs, qui travaillent notamment auprès de plusieurs entreprises d’importation automobile internationales et dans le secteur de la vente au détail.

Le chiffre d’affaires s’élevait en 2009 à quelque 1 milliard d’euros.

Le groupe est actuellement l’importateur de Hyundai en Belgique, au Luxembourg et en Suisse, de Suzuki en Belgique et au Luxembourg et d’Isuzu dans le Benelux et en Pologne.

Alcopa vend 40.000 nouveaux véhicules sur une base annuelle.

Matthias Sileghem du groupe Alcopa :

« Nous avons énormément confiance en Ssangyong.

La direction de l’entreprise se compose d’administrateurs très expérimentés et qualifiés qui ont largement fait leurs preuves dans l’industrie automobile internationale, tandis que la prochaine collaboration avec Mahindra offre de belles perspectives de développement de nouveaux véhicules.

Comme nous reprenons la distribution de Ssangyong dans 6 pays, nous avons la possibilité d’établir un back-office fort, capable de soutenir les équipes locales.

Alcopa jouit d’une très grande expérience dans le domaine de l’importation et de la vente au détail de différentes marques, la base du réseau de distribution en Belgique et au Luxembourg est également solide.

Nous nous occupons dès lors rapidement de l’établissement de l’organisation d’importation et du réseau de distribution.

Ceux-ci se composeront en partie de concessionnaires Ssangyong existants, mais nous sommes également à la recherche d’entreprises automobiles qui veulent contribuer avec nous au développement de la marque Ssangyong dans le Belux.»

Ssangyong

Le Ssangyong Korando fera son entrée sur le marché à la fin de cette année.

Les dernières tendances du marché européen ont été suivies de conception italien de Giugiaro.

La première exécution disponible en Europe est dotée d’un moteur diesel 2.0 développé en Europe (175 ch).

Elle sera suivie quelques mois plus tard par une version d’une puissance réduite.

Un moteur essence de 2 litres figure également au programme.

Feike van den Oever (General Manager Ssangyong Benelux) :

« Le Korando se positionne dans le segment de marché populaire des softroaders conviviaux et multifonctions, en offrant des dimensions hors tout compactes.

Le but est de commercialiser le plus rapidement possible les différentes motorisations. »


Mahindra & Mahindra

Ssangyong attend encore la fin de cette année pour signer l’accord définitif avec Mahindra, qui fera passer la participation majoritaire dans les mains du producteur automobile indien précurseur.

Dans son propre pays, Mahindra est le leader du marché dans le domaine des modèles pick-ups et SUV.

Mahindra a été fondée en 1945 et avait comme activité première la production sous licence de la Jeep Willys.

L’entreprise a connu une certaine croissance pour devenir un groupe fort d’un chiffre d’affaires de 7,1 milliards de $US et occupe quelque 100.000 collaborateurs dans le monde.

Ses principales activités sont la production de voitures et de tracteurs ainsi que le développement de la technologie d’information.

Mahindra est également active dans le domaine des services financiers, du développement des infrastructures, du tourisme, du commerce et de la logistique.

Mahindra a récemment acquis une participation majoritaire dans REVA Electric Car Co Ltd. (Mahindra REVA), qui lui permet aussi d’occuper une position forte dans le domaine des voitures électriques.

Feike van den Oever :

« La reprise de SsangYong par Mahindra est un développement extrêmement positif pour les deux parties.

Ssangyong reçoit dès lors l’appui financier nécessaire pour développer plusieurs versions du Korando et des nouveaux modèles, tandis que le réseau de distribution international de Ssangyong est très intéressant pour Mahindra.

Mahindra peut en outre disposer des connaissances et de l’expérience technologiques de Ssangyong. »




Très bref historique de la marque SsangYong, une Global Automotive Company

Ssangyong jouit d’une grande réputation en tant que fabricant de SUV et de RV grâce au

soutien des autorités coréennes et l’entreprise s’est fixé pour but, par la collaboration avec Mahindra, de jouer à nouveau, très bientôt, un rôle de premier plan sur les marchés automobiles internationaux.

Le premier coup est donné avec le lancement du Ssangyong Korando C200 entièrement redéveloppé.

1954

Ssangyong a été fondée en 1954 et peut se targuer d’une production automobile pendant

près d’un demi-siècle. La première activité était la production de véhicules commerciaux

comme des camions, des bus et des véhicules spéciaux tels que les voitures de pompiers.

1986

En 1986, Keohwa Motors, spécialisée dans la production de jeeps, a rejoint le groupe

Ssangyong.


1988

Après un solide investissement, le Korando 4WD, le premier SUV d’un constructeur automobile coréen, a été développé en 1988.

Depuis lors, Ssangyong donne le ton en Corée du Sud dans le domaine du développement et de la production de SUV.

1990

Début des années 90, Mercedes-Benz AG a investi dans Ssangyong Motor en vue d’une alliance et d’une collaboration stratégiques dans le domaine de la technologie, de la gestion et de la distribution.

Les petites camionnettes (1991), les moteurs diesel (1993), les voitures particulières de luxe (1993) et les moteurs essence (1993) faisaient partie du partenariat.

Ssangyong Motor était ainsi en mesure de développer et de commercialiser des voitures technologiquement avancées.

1993

En 1993, Ssangyong a lancé la Musso, un SUV au style distinctif et aux performances

exceptionnelles.

La moderne usine de moteurs de Changwon a été mise en service en 1994 et la camionnette Istana (connue chez nous sous le nom de MB100), développée conjointement avec Mercedes-Benz, a été commercialisée en 1995 par Ssangyong Motor.

Le nouveau Korando suivait un an plus tard.

1997

En 1997, Ssangyong faisait son entrée dans le secteur des voitures particulières avec la

luxueuse Chairman.

1997

À l’automne 1997, Ssangyong subissait, tout comme n’importe quelle entreprise coréenne, la dépression économique, qui sévissait dans toute l’Asie.

En 1998, l’entreprise entrait dans le groupe Daewoo.

Une fois la crise passée, Ssangyong s’est séparé de Daewoo et s’est lancée comme entreprise indépendante.

Diverses réorganisations ont ensuite été réalisées, les possibilités R&D ont été étendues et le réseau de distribution a été entièrement revu.


2001

Le Rexton a été commercialisé en 2001, suivi en 2003 par le ‘New Chairman’ et le ‘New

Rexton’ équipé d’un moteur diesel common rail de 2,7 litres.

Un an plus tard, l’innovant MPV, le Rodius, arrivait sur le marché.

Les autres nouveaux modèles à avoir fait leur apparition au cours des dix dernières années étaient le Kyron, l’Actyon et l’Actyon Sports.


2007

En 2007, Ssangyong Motor lançait le programme New Vision pour permettre à l’entreprise de se développer en un groupe actif au niveau international, sur la base de produits de haute qualité et d’un plan stratégique à long terme.


2010

Les problèmes de l’entreprise résolus, l’avenir s’annonce désormais merveilleux grâce à la prochaine collaboration avec Mahindra.

Nous avons travaillé dur au développement de nouveaux modèles et de nouvelles technologies.

En nommant Alcopa comme importateur Ssangyong en Belgique, au Luxembourg, aux Pays-Bas, en Pologne, en Allemagne, en plus de l’importation déjà existante en Suisse, Ssangyong dispose d’un partenaire de distribution fort dans une partie importante de l’Europe.