Skoda Yeti : Revalorisation de la gamme. Première à Francfort en septembre prochain

Classé dans : Actualités - Skoda (Tchèquie) | 0

Un léger facelift pour le Yeti, c’est ce que Skoda nous promet pour le salon de Francfort, qui ouvrira ses portes dans moins d’un mois.

D’autre part, Skoda prévoit une différenciation plus marquée entre les Yeti des villes et les Yeti des champs.

En outre, les nouvelles Yetis seront les premières Skoda à pouvoir être équipées d’une caméra de recul.


Ci-après, le communiqué de presse de Skoda Belgique.


Skoda Yeti année-modèle 2014



La toute nouvelle Šoda Yeti : le Yeti se dédouble !

– Design : une apparence frappante, un intérieur synonyme de fraîcheur et des

  caractéristiques technologiques innovantes

– Nouveau : pour la première fois, un SUV compact en deux variantes

– Prête pour la jungle urbaine : la nouvelle Škoda Yeti pour la ville

– Place à l’aventure : la nouvelle Škoda Yeti pour les passionnés de plein air

– Vue arrière : la première Škoda dotée d’une caméra de recul

– Polyvalence sur tous les revêtements, transmission intégrale moderne

– Environnement : nouvelles combinaisons moteur/transmission ; seulement 119 g/km

  de CO2 pour la Škoda Yeti GreenLine

– Première mondiale au Salon de Francfort en septembre 2013

Skoda Yeti année-modèle 2014

 

Le Yeti se dédouble ! Pour la toute première fois, le SUV compact tchèque sera disponible en deux variantes : une Škoda Yeti élégante et stylée pour la ville et une Škoda Yeti aventureuse pour les chemins de terre. Les deux variations de design de la Škoda Yeti présentent une proue et une poupe inédites, de nouvelles jantes en alliage léger, un intérieur synonyme de fraîcheur, de nouvelles idées « Simply Clever », une fonctionnalité record et davantage de combinaisons moteur/transmission. Ces deux nouvelles versions seront dévoilées en septembre au Salon de Francfort et commercialisées sur les premiers marchés avant la fin de l’année 2013.

« La Škoda Yeti est l’un des SUV compacts les plus séduisants du marché et elle a dépassé nettement nos attentes en termes de ventes depuis son lancement, il y a quatre ans », a déclaré le Pr Winfried Vahland, docteur honoris causa et CEO de Škoda. « Avec ce tout nouveau look et une disponibilité inédite en deux versions, nous posons de nouveaux jalons. Nous prévoyons de poursuivre notre remarquable développement dans cette catégorie de véhicules en plein essor. Le Yeti est une nouvelle pierre angulaire de la stratégie de croissance 2018 et il va renforcer notre position internationale sur les marchés. »

Skoda Yeti année-modèle 2014

 

Une apparence frappante désormais déclinée en deux variations

La déclinaison, pour la première fois, du modèle en deux variantes de design est assurément un événement marquant : le SUV compact de Škoda est désormais disponible dans un look urbain élégant et stylé ainsi que dans un look tout-terrain pour les escapades à la campagne. Une différenciation significative : les éléments avant et arrière tels que les pare-chocs, le sabot de protection du moteur, les profilés latéraux et les seuils de porte sont soit peints dans la couleur de la carrosserie, soit (dans le cas de la Škoda Yeti « tout-terrain ») conservés dans un matériau synthétique de teinte noire.

Les nouvelles parties avant des deux versions se signalent par une horizontalité plus accentuée et présentent une calandre distinctive et des phares redessinés, disponibles pour la première fois en option avec des projecteurs Bi-Xenon à feux de jour à DEL intégrés. Conformément au nouveau langage stylistique de Škoda, les phares sont désormais rectangulaires et situés encore plus bas sous le pare-chocs avant.

L’arrière du Yeti a lui aussi été revu et corrigé. Il présente maintenant un hayon à la forme modifiée qu’encadrent des feux arrière au design « en C » encore plus marqué et dotés de DEL en option et, en accord avec le nouveau look de ŠKODA, un élément triangulaire de part et d’autre de la plaque d’immatriculation.

La gamme de jantes a été enrichie de quatre nouveaux modèles attrayants en alliage léger. Il y a désormais un plus vaste choix de coloris disponibles, en ce compris quatre nouvelles finitions métallisées : « Moon White », « Jungle Green », « Metal Grey » et « Magnetic Brown », cette dernière étant réservée au Yeti L&K.

Les nouveaux modèles Yeti affichent un tout nouvel intérieur synonyme de fraîcheur avec un nouveau volant à trois branches décliné en sept variantes, de nouveaux tissus et motifs pour les revêtements de siège et de nouvelles garnitures sur le tableau de bord.

Skoda Yeti année-modèle 2014

 

La première Škoda dotée d’une caméra de recul

Le Yeti est le premier modèle de la marque à être doté de l’« Optical Parking Assistant », un système d’aide au stationnement comprenant une caméra de recul (en option). C’est la première fois que la Škoda Yeti disposera de la dernière génération de cet assistant. Le nouveau système permet au Yeti de se garer en marche arrière parallèlement au trottoir et même de sortir de son emplacement de manière semi-automatique. La nouvelle Škoda Yeti est également équipée pour la première fois du système de verrouillage/déverrouillage et de démarrage sans clé « KESSY ».

La version réactualisée du Yeti bénéficie en outre de quatre nouvelles solutions « Simply Clever ». Le tapis de coffre réversible est une nouveauté. Il y a aussi une lampe-torche amovible à DEL dans le coffre, un réceptacle pour gilet de secours sous le siège du conducteur et une mini-poubelle dans les contre-portes.

Atout indéniable s’il en est, le système de positionnement et d’adaptation des sièges arrière VarioFlex est et demeure à la base d’une modularité unique dans l’habitacle. Les trois sièges arrière peuvent être rabattus ou enlevés de manière indépendante. Les sièges extérieurs peuvent également être déplacés latéralement lorsque le siège central est retiré. En un tournemain, le Yeti se transforme ainsi d’une cinq-places en une quatre-places encore plus généreuse en espace pour les passagers arrière.

Un certain nombre d’éléments sont repris tels quels du modèle précédent, comme le dossier du siège du passager avant totalement rabattable vers l’avant, la tablette rabattable montée au dos des sièges avant, ainsi que les différents compartiments de rangement et porte-bouteilles pratiques. La fonctionnalité est une priorité absolue dans le coffre, doté notamment de points de fixation et de crochets escamotables.

Le Yeti confirme une fois de plus la générosité de son espace. Aucun autre SUV compact n’offre autant de garde au toit (1.027 mm) aux occupants des sièges arrière que la Škoda Yeti. Le volume du coffre est d’au moins 405 l. Lorsque tous les sièges arrière sont enlevés, le volume de chargement atteint le chiffre fantastique de 1.760 l.

Sept moteurs modernes, traction avant et transmission intégrale, boîte manuelle et DSG

La gamme de motorisations disponibles pour la toute nouvelle Škoda Yeti comprend quatre moteurs diesels et trois moteurs à essence, tous bénéficiant de la suralimentation par turbo et de l’injection directe de carburant. L’éventail de puissances va de 77 kW (105 ch) pour le 1.2 TSI à 125 kW (170 ch) pour le 2.0 TDI. En fonction de la motorisation, le Yeti dispose de la traction avant ou de la transmission intégrale avec un embrayage Haldex de la cinquième génération. Outre d’une boîte de vitesses manuelle, il peut être doté d’une boîte automatisée DSG à 6 ou 7 rapports.

La version GreenLine, animée par le 1.6 TDI de 77 kW (105 ch), qui transmet sa puissance aux roues avant via une boîte manuelle, revendique une consommation moyenne de 4,6 l/100 km à laquelle correspondent des émissions de CO2 d’à peine 119 g/km. On recense également trois variantes GreenTec propulsées par les moteurs suivants : 1.4 TSI de 90 kW (122 ch), 1.6 TDI de 77 kW (105 ch) à boîte automatisée DSG-7 et 2.0 TDI de 103 kW (140 ch) à boîte manuelle à 6 rapports. Les versions GreenTec disposent du système « Stop-Start », de la récupération d’énergie au freinage et de pneus à faible résistance au roulement.

Parmi les combinaisons moteur/transmission désormais possibles, on trouve le 2.0 TDI de 125 kW (170 ch) avec la transmission intégrale et la boîte automatisée DSG à 6 rapports et le 1.6 TDI de 77 kW (105 ch) avec la traction avant et la boîte automatisée DSG à 7 rapports.

Skoda Yeti année-modèle 2014

 

Une sécurité sans concession

La Škoda Yeti ne fait aucune concession en termes de sécurité et s’est vu attribuer pour cela la note maximale de cinq étoiles par le consortium Euro NCAP à l’issue des crash-tests effectués en 2009.

La sécurité active est renforcée par le programme électronique de stabilisation ESC et le système antiblocage ABS avec amplification de l’assistance en cas de freinage d’urgence. Les phares antibrouillard peuvent recevoir en option la fonction d’éclairage statique des virages. Les nouveaux phares Bi-Xenon à feux de jour intégrés augmentent la visibilité de la voiture et améliorent l’éclairement de la chaussée dans l’obscurité. Des assistants électroniques au démarrage en côte et à la descente sont disponibles en option, tout comme un système de contrôle de la pression des pneus.

Grâce à sa transmission intégrale gérée électroniquement (avec un embrayage Haldex de la cinquième génération) et à sa garde au sol de 180 mm, le SUV compact de Škoda est prêt à affronter pratiquement n’importe quel terrain. L’antipatinage électronique par intervention des freins EDL (« Electronic Differential Lock ») permet les démarrages en douceur et une bonne motricité sur différents revêtements.

En matière de sécurité passive, les occupants du Yeti bénéficient de la protection offerte par un système d’airbags qui peut en compter jusqu’à neuf. Les points d’ancrage Isofix permettent l’arrimage en toute sécurité de sièges d’enfants. Des ceintures de sécurité à trois points d’ancrage avec prétensionneur et réglage en hauteur à l’avant et des appuie-tête également réglables en hauteur complètent l’équipement de sécurité.

Une histoire à succès internationale

Avec le lancement en 2009 de la Škoda Yeti, cinquième série de modèles de la marque, le constructeur automobile tchèque faisait son entrée dans le segment des SUV compacts. Jusqu’à présent (sur la base de chiffres arrêtés au 30 juin 2013), le nombre total d’exemplaires vendus est de 263.200. Rien qu’en 2012, Škoda a livré 87.400 Yeti, soit une augmentation de 24,3% par comparaison avec les chiffres de l’année précédente. Et, durant le premier semestre de 2013, 41.800 Yeti ont été remis à leur nouvel acquéreur de par le monde. Avec une part de marché d’environ 5% en Europe, le Yeti est l’un des dix modèles les plus vendus du segment A des SUV. Et il domine clairement sur son marché, la République tchèque. Le Yeti est produit dans l’usine tchèque de Kvasiny et sur le site de Nijni Novgorod (Russie) et le sera aussi, dès la fin de l’année 2013, à Shanghai (Chine).

Depuis sa commercialisation, la Škoda Yeti a conquis le cœur de nombreux amateurs de SUV, comme l’a montré une étude publiée dans le magazine britannique «Auto Express». Selon cette étude, 46.000 lecteurs avaient élu le Yeti comme la voiture dont les Britanniques étaient le plus satisfaits.

Škoda poursuit la plus grande offensive de modèles de toute son histoire avec le lancement conjugué de deux toutes nouvelles variantes du Yeti. Au cours de la seule année 2013, le constructeur automobile tchèque sortira huit modèles inédits ou complètement réactualisés. Par ailleurs, il prévoit de porter ses ventes annuelles mondiales à 1,5 million de véhicules au moins d’ici à 2018.