Skoda démarre la production des Octavia Green E-Line qui composeront sa flotte de voitures d’essais et de développement

Classé dans : Actualités - Skoda (Tchèquie) | 0

Skoda Green E Line 2011

Pour se doter de tous les moyens pour diminuer les consommations et les rejets nocifs, Skoda se lance dans le développement de véhicules électriques.


La firme Tchèque vient de débuter la production d’une dizaine de véhicules électriques, destinés à constituer le parc de véhicules d’essais et de développement.


Pour réaliser ces autos, Skoda a, bien sûr, puisé dans la banque d’organes et de données du groupe Volkswagen.


Dès cet automne, ces véhicules débuteront un programme d’essais qui doit mener au lancement, à court ou moyen terme, d’un hybride « plug-in » au logo de la firme Tchèque.


Ci-joint, le communiqué de presse relatif au début de la production de la flotte de voitures d’essais et de développement de Skoda.

Skoda Green E Line 2011



– Dix Skoda électriques permettront dès l’automne de tirer de précieux enseignements en matière d’électromobilité


– Ces expériences sur le terrain seront menées dans des conditions d’utilisation quotidiennes


– Ce sera la première fois que des voitures électriques de la marque circulent sur la voie publique


– Skoda prévoit d’enrichir sa gamme d’un véhicule hybride « plug-in »

 

Skoda Green E Line 2011

Škoda démarre la production de dix Octavia Green E-Line. L’Octavia Green E-Line est la première voiture à entraînement purement électrique de la marque Škoda et est dérivée de l’Octavia Combi, modèle populaire s’il en est du segment moyen.

La flotte-test composée de véhicules électriques entrera en action cet automne en République tchèque. L’objectif poursuivi est d’engranger les expériences sur le terrain avec la propulsion électrique. Et ce, en ce qui concerne la technologie du véhicule, mais aussi les réactions du conducteur, les desiderata des clients ou les futurs canaux de distribution.

Les dix véhicules se reconnaissent à leur monogramme spécifique. Pour des raisons de sécurité, chaque Octavia Green E-Line est équipée d’un générateur de son qui simule des bruits de roulage et de moteur jusqu’à la vitesse de 40 km/h. La flotte sera utilisée dans des conditions de circulation urbaine exigeantes et des situations de conduite de tous les jours.

Skoda Octavia Green E Line 2011

Simply Clever

Selon l’avis des experts, les véhicules électriques sont appelés à jouer un rôle toujours plus important dans le futur, afin de réduire les émissions de CO2 comme la dépendance au pétrole. En étroite collaboration avec le Groupe Volkswagen, Škoda travaille de manière intensive au développement de propulsions alternatives. Avec l’Octavia Green E-Line, le constructeur tchèque fait une fois de plus la démonstration de sa force d’innovation comme de son savoir-faire technologique et donne un signal clair en faveur de la protection de l’environnement et de la mobilité durable.

Škoda propose d’ores et déjà des technologies moteur innovantes pour l’ensemble de ses modèles dans le but de diminuer de façon drastique la consommation et les émissions des véhicules. Le « downsizing » fait partie des mesures importantes appliquées à la gamme de motorisations du constructeur. Ce sont surtout les déclinaisons GreenLine de la deuxième génération qui se signalent par une consommation particulièrement basse, grâce notamment au système « Stop-Start » et à la récupération d’énergie à la décélération. Le recours au moteur électrique est la suite logique de l’engagement en faveur du respect de l’environnement poursuivi par le constructeur.

Skoda Octavia Green E Line 2011

Le Dr Eckhard Scholz, membre du directoire de ŠKODA AUTO en charge du Développement  technique, rappelle les buts de l’entreprise :

« L’objectif à long terme de notre société et du Groupe Volkswagen tout entier est une mobilité durable qui repose sur des sources d’énergie régénératives.

Comme l’augmentation continue de l’efficacité énergétique des véhicules, le recours au moteur électrique jouera sans nul doute un rôle toujours plus grand dans une mobilité caractérisée par des émissions aussi faibles que possible.

Le Groupe dans son ensemble est en très bonne voie.

L’Octavia Green E-Line, va nous permettre de tirer de précieux enseignements et constitue une étape importante

dans la suite du développement de la propulsion électrique au sein de la maison ŠKODA.»

Skoda Green E Line 2011

L’Octavia Green E-Line est dérivée de l’Octavia Combi de série. Ce modèle se prête parfaitement, grâce à ses solutions modulaires, à l’embarquement d’un équipement composé d’une batterie, d’un moteur électrique et d’une électronique de puissance. Lors, du développement, ŠKODA a également pu utiliser les modules du Groupe Volkswagen.

Le moteur électrique affiche une puissance maximale de 85 kW. Comme pour tout moteur de ce type, le couple maximum, de 270 Nm dans le cas présent, est disponible immédiatement. Cette vivacité s’avère idéale, principalement dans le trafic urbain.

L’Octavia Green E-Line accélère de 0 à 100 km/h en 12 s et possède une vitesse de

pointe limitée à 135 km/h.

L’Octavia Green E-Line tire son énergie d’une batterie lithium-ion moderne qui lui procure

une autonomie de 150 km. La batterie se compose de 180 cellules individuelles qui ont une capacité totale de 26,5 kWh. Son poids est d’environ 315 kg. La batterie d’accumulateurs est alimentée en électricité lors des phases de freinage grâce à la récupération (exploitation de l’énergie cinétique), le moteur électrique faisant alors office d’alternateur.

Skoda Octavia Green E Line 2011