Bienvenue à la Škoda Rapid ! – Škoda au Mondial de l’Automobile de Paris

Classé dans : Actualités - Skoda (Tchèquie) | 0

Lors du prochain salon de l’automobile de Paris, Skoda dévoilera officiellement sa nouvelle Rapid.


Polivalente et destinée aux familles, la nouvelle Rapid devra contribuer d’une façon non négligeable au développement de la marque.  Elle sera commercialisée en Belgique dès le mois de décembre prochain.


Les autres modèles de la marque Tchèque bénéficieront pour l’année-modèle à venir de modifications de détail.  Les Citigo et Yeti verront l’offre étendue par de nouvelles versions et des séries spéciales, qui seront exposées au Mondial de l’Automobile de Paris.


Ci-joint, le communiqué de presse de Skoda relatif à sa présence à Paris.


Skoda Rapid 2013

– Présentation en première mondiale de la Škoda Rapid à Paris


– Lancement de la nouvelle berline compacte en Europe à partir d’octobre 2012, suivi de ceux des versions pour la Chine et pour la Russie


– Škoda poursuit avec succès sa stratégie de développement


– 2012 est synonyme à ce jour de ventes, de recettes et d’un résultat opérationnel en progression

Skoda Rapid 2013

La présence de Škoda au Mondial de l’Automobile, qui se tiendra du 27 septembre au 14 octobre à Paris, sera dominée par la Škoda Rapid, qui y sera présentée en première mondiale. Cette nouvelle compacte, la première Škoda de série à révéler dans leur globalité les tout nouveaux traits du constructeur, souligne les ambitions de croissance de la marque. La Škoda Rapid sera lancée en Europe dès la fin du mois d’octobre (début décembre en Belgique), poursuivant l’offensive-produit internationale de la marque.

En 2012, cette dernière affiche une progression rapide avec des livraisons aux clients en hausse de 8,5% et un nouveau record de plus de 633.300 exemplaires pour la période de janvier à fin août. Comme ce fut le cas ces dernières années, Škoda a accumulé les succès également en compétition en 2012, s’adjugeant deux des trois titres possibles plusieurs semaines avant la fin de la saison.

Avec le lancement de la Škoda Rapid, la marque donne le coup d’envoi de l’étape suivante de son offensive-produit. Il n’est dès lors pas étonnant que la nouvelle berline compacte de la marque tienne le rôle de vedette lors du Mondial de Paris.

« La Škoda Rapid représente la nouvelle classe de Škoda et joue un rôle central dans le cadre de notre stratégie de croissance 2018. Nous pensons que, dans les années à venir, la Rapid deviendra notre modèle à volume le plus important après l’Octavia », déclare Winfried Vahland, CEO de Škoda. Et de poursuivre : « Notre nouveau modèle impose de nouvelles références dans le segment des berlines compactes et est une Škoda dans le meilleur sens du terme. Il est tout à la fois spacieux, élégant et abordable. C’est une voiture pour toute la famille, dotée de solutions astucieuses, d’une technologie moderne, hautement efficace et affichant le meilleur rapport qualité/prix possible. »

Positionnée entre la Fabia et l’Octavia, la Škoda Rapid complète la gamme de la marque. L’espace extrêmement généreux qu’elle propose en fait l’étalon du segment dans ce domaine. Aucune autre voiture de cette classe n’affiche des cotes aussi avantageuses en termes de dégagement au niveau des genoux et de garde au toit, ni un volume de chargement de 550 L.

« Nous avons affaire à une berline particulièrement polyvalente et son coffre est assimilable à celui d’un break », poursuit M. Vahland.

Skoda Rapid 2013

La Škoda Rapid, la nouvelle classe de Škoda

Škoda poursuit résolument son offensive-produit. La Škoda Rapid convainc par son espace, son design expressif, son excellent rapport qualité/prix, l’ampleur des mesures de sécurité dont elle bénéficie et ses moteurs à l’efficacité énergétique marquée.

« La Škoda Rapid concentre en elle tout ce qui fait la nouvelle classe de Škoda », précise M. Vahland. Cette voiture impose de nouveaux standards dans son segment. « La Rapid est une berline compacte, mais elle se signale par des qualités de break avec un coffre de 550 l dont la capacité peut encore être augmentée en rabattant les dossiers arrière. Un espace généreux, de la flexibilité et un bon retour automobile sur investissement, voilà qui est typiquement Škoda. »

Positionnée entre la Fabia et l’Octavia, la Rapid complète parfaitement la gamme Škoda et s’inscrit dans le segment à fort volume des compactes. À l’heure actuelle, ce segment dit « A » représente quelque 36% du marché automobile au niveau mondial.

Il est composé pour plus de 42% de berlines. Selon les experts en la matière, les ventes de véhicules de ce type devraient encore grimper d’environ 50% d’ici à 2020.

La Škoda Rapid sera construite à Mladá Boleslav, en parallèle avec la Fabia et l’Octavia. Dans sa principale usine, Škoda modernise et agrandit actuellement les zones concernées afin de pouvoir accueillir la production de la Rapid et de la future nouvelle Octavia. La capacité de la ligne n°1 de Mladá Boleslav sera progressivement portée de 800 à 1.200 véhicules par jour.

Des versions locales spécifiques de la Rapid seront produites et vendues en Chine ainsi qu’en Russie. Le lancement en Chine est prévu pour 2013. Début 2014, la production de la Rapid russe démarrera à l’usine Volkswagen de Kalouga, en Russie. Par ailleurs, une variante indienne de la Rapid connaît le succès sur le marché local depuis la fin 2011. Depuis son lancement, plus de 16.700 exemplaires de ce véhicule ont été livrés à des clients en Inde.

De la place à revendre à un prix abordable

La Škoda Rapid est la nouvelle référence dans sa classe lorsqu’il est question d’espace.

Malgré sa compacité extérieure (4,48 m de long, 1,71 m de large et 1,46 m de haut), elle peut accueillir confortablement jusqu’à cinq occupants. Elle peut aussi se targuer des meilleures valeurs du segment en ce qui concerne le dégagement au niveau des genoux et la garde au toit à l’arrière. Les 550 L de capacité du coffre y sont également inégalés.

Avec la Rapid, Škoda s’adresse en particulier aux familles. Werner Eichhorn, le nouveau membre du directoire en charge de la Vente et du Marketing depuis le 1ier septembre, précise à ce propos : « Compte tenu de la place qu’elle offre et de son grand hayon, cette voiture est imbattable en termes de flexibilité. La Rapid est une véritable Škoda. Les familles l’adoreront. »

Skoda Rapid 2013

« Simply Clever » : un grattoir à glace au dos du clapet du réservoir à carburant

Déjà rien que par l’espace exceptionnel qui la caractérise, la nouvelle série mérite amplement le qualificatif « Simply Clever ». À cela s’ajoutent jusqu’à 19 solutions astucieuses typiques de la marque. Un exemple particulièrement ingénieux en est le grattoir à glace fixé au dos du clapet du réservoir à carburant. Pour la première fois, cet instrument se trouve à une place fixe, ce qui peut éviter d’agaçantes recherches.

Le tapis de coffre réversible optionnel est également une première chez Škoda. Tout comme le réceptacle pratique pour gilet de secours sous le siège du conducteur et une petite poubelle dans la contre-porte du conducteur.

À côté de ces nouveautés, l’on trouve bien entendu nombre d’autres astuces déjà éprouvées telles que le support pour lecteurs multimédia, la pince pour ticket, différents portegobelets, un filet de rangement sur le flanc intérieur du dossier des sièges avant et

un jeu de filets optionnel pour le coffre.

Le nouveau design Škoda : précis, expressif, jeune, élégant et n’offrant pas de prise au temps

La Rapid est la première ŠKODA de série à révéler dans leur globalité les nouveaux traits du constructeur.

« Dès le premier coup d’oeil, les choses sont claires : l’expressivité, la précision, la fraîcheur et l’émotion sont au rendez-vous », souligne Frank Welsch, récemment nommé membre du directoire en charge du Développement technique.

Les proportions parfaites, les surfaces dépouillées et les lignes affûtées se marient pour former un tout attrayant. La partie frontale révèle la nouvelle interprétation des traits caractéristiques de Škoda. Le nouveau logo trône, plein d’assurance, sur l’arrondi harmonieux du nez du capot. La calandre, constituée de lamelles verticales, est sertie dans un fin cadre chromé. L’agencement des phares suggère la forme d’un trèfle à quatre feuilles.

Vue de côté aussi, la carrosserie suscite l’émotion à l’état pur. Ceci est à mettre sur le compte de l’empattement long, de la silhouette façon coupé, mais aussi de la ligne «Tornado», qui fait office de ligne de rupture, source de jeux de lumière. Le grand hayon

inspiré de celui des breaks crée les conditions idéales pour le chargement et le déchargement du coffre. Les feux arrière imposants en « C », typiques de la marque, et le nouveau logo sont les touches finales d’un design immédiatement reconnaissable.

Une panoplie de sécurité active et passive complète

La Škoda Rapid ne lésine pas sur la sécurité active et passive. Le programme électronique de stabilisation ESC est de série en Europe. L’empattement long, la précision de réaction du châssis et la structure de carrosserie rigide sont à la base d’une dynamique de roulage stable. Disponibles en option, le contrôle de la pression des pneus, des phares antibrouillard avec fonction d’éclairage statique des virages et l’assistant au démarrage en côte « Hill-Hold Control » rehaussent encore le niveau de sécurité active. En matière de sécurité passive, les occupants bénéficient de la protection

offerte par six airbags (frontaux, latéraux à l’avant et rideaux) et par des ceintures de sécurité à trois points d’ancrage avec prétensionneur. La rigidité de la cellule-habitacle combinée aux zones de déformation programmée de la carrosserie lui confère une excellente tenue aux accidents.

Des moteurs à essence et diesel à l’efficacité énergétique marquée

En Europe, la Rapid sera disponible avec quatre moteurs à essence et deux diesels, tous conformes à la norme Euro 5.

Côté essence, le 3 cylindres 1.2 MPI de 55 kW (75 ch) constitue l’offre de départ. Deux TSI de 1,2 l développant respectivement 63 kW (86 ch) et 77 kW (105 ch) et un TSI de 1,4 l de 90 kW (122 ch) complètent l’offre.

Côté diesel, on trouve deux TDI de 1,6 l à injection directe Common Rail et filtre à particules qui affichent 66 kW (90 ch) et 77 kW (105 ch). La version de base, qui pourra

aussi être obtenue avec la boîte de vitesses automatisée DSG à 7 rapports, sera commercialisée à partir du deuxième semestre de 2013.

La stratégie de croissance 2018 porte ses fruits

Škoda continue à enregistrer de bons résultats en 2012. Sur les huit premiers mois de l’année, les livraisons aux clients ont progressé de 8,5% pour atteindre un nouveau record de 633.300 véhicules. Rien qu’en Russie, la marque affiche des ventes en hausse de 44,5%. En Inde, la progression est de 34,5%, en Chine, de 7,1%, et pour toute l’Europe, de 5,8%.

Au cours du premier semestre, les recettes ont augmenté de 6,6% pour atteindre 5,7 milliards d’euros, ce qui représente aussi un record pour un semestre, tout comme le bénéfice d’exploitation de 449 millions d’euros.

« La stratégie de croissance 2018 de Škoda donne des résultats tangibles », déclare Winfried Vahland. « Les huit premiers mois de l’année, nous avons encore amélioré notre position de par le monde et créé une base solide qui nous permettra de poursuivre notre croissance même en ces temps économiquement difficiles. Škoda est sur la bonne voie et continuera à grandir dans les années à venir, avec comme objectif un volume de

ventes annuel d’au moins 1,5 million d’exemplaires d’ici à 2018. »

Une offensive-produit internationale poursuivie avec détermination

Dans le cadre de sa stratégie de croissance, Škoda a entamé l’offensive-produit la plus importante de ses 117 ans d’existence et lancera en moyenne un nouveau modèle ou une évolution d’un modèle existant tous les six mois dans les années à venir en s’appuyant sur son marché local européen, mais aussi et surtout sur les marchés de croissance tels que la Chine, la Russie et l’Inde.

En Chine, devenue le plus important marché pour Škoda en termes de ventes, le SUV compact Yeti sera construit en collaboration avec Shanghai Volkswagen à partir de la fin 2012. La version chinoise de la Škoda Rapid y sera lancée en 2013.

Škoda prévoit une forte croissance ininterrompue en Russie. Les huit premiers mois de l’année, la marque y a affiché une croissance trois fois supérieure à celle du marché russe global. Il y a quelques semaines, au Salon de l’auto de Moscou, la marque a dévoilé sa nouvelle série spéciale Yeti Sochi, en prélude à la sponsorisation des Jeux Olympiques d’hiver 2014 par le constructeur tchèque. Le lancement de la Škoda Rapid russe approche également à grand pas. Début 2014, la production de la berline compacte destinée au marché russe commencera à l’usine Volkswagen de Kalouga, en Russie.

Pour Škoda, l’Inde aussi recèle un grand potentiel. Cela fait un an que la variante indienne de la Škoda Rapid quitte la chaîne d’assemblage de Pune, en Inde. La berline compacte indienne permet à Škoda d’être présent dans le segment le plus important du marché. La ŠkodaRapid indienne a reçu un accueil extrêmement favorable de la part des clients et a immédiatement été désignée « Voiture familiale de l’année ».

Sur les huit premiers mois de 2012, le nouveau modèle a représenté environ 60% des

ventes de la marque en Inde.

Gamme de modèles Škoda : les innovations de l’année-modèle 2013

Des nouveautés intéressantes pour les Citigo, Fabia, Roomster, Yeti et Superb

Dès novembre 2012, la gamme Škoda bénéficiera de nouveaux détails d’équipements attrayants et s’enrichira de plusieurs séries spéciales.

À partir de novembre 2012, la Škoda Citigo sera disponible dans une version qui roule au gaz naturel comprimé. La Citigo CNG Greentec sera mue par un moteur de 50 kW (68 ch) alimenté par deux réservoirs à gaz naturel de 34,5 l et 37, 5 l et un réservoir à essence de 10 l. Dotée d’une transmission manuelle à 5 rapports, la subcompacte bénéficiera du système « Stop-Start », d’une fonction de récupération (transformation de l’énergie cinétique en électricité à la décélération) et de pneus à faible résistance au roulement, autant de mesures qui contribuent à faire baisser la consommation.

À partir du mois de février 2013, Škoda commercialisera la Citigo Sport, animée par un moteur à essence MPI de 1 l développant 44 kW ou 55 kW. Des jantes Auriga noires et un kit « Sport » composé d’un spoiler avant, d’un diffuseur aérodynamique et d’un spoiler arrière dynamisent son apparence. Des revêtements de siège d’allure sportive combinés à un pack cuir qui comprend le gainage en cuir du volant à trois branches, du pommeau du levier de changement de vitesse et de la poignée du frein à main créent dans l’habitacle une ambiance sportive. La Citigo Sport fera sa première apparition à Paris sur le stand de Škoda.

Par ailleurs, la nouvelle génération de volants et de leviers de changement de vitesse sera disponible pour la première fois sur la Citigo.

L’innovation la plus visible en ce qui concerne les Škoda Fabia et Roomster est le logo que les deux véhicules arboreront à partir de février 2013. Le nouveau logo est réduit à l’essentiel. La flèche ailée, désormais chromée, a été dessinée avec encore plus de précision. Elle ressort par rapport à l’arrière-plan noir bordé d’une fine ligne chromée. Comme la Citigo, les Fabia et Roomster bénéficient des nouveaux volants et leviers de changement de vitesse.

La série spéciale Škoda Yeti Adventure figurera aussi au rang des nouveautés de novembre 2012. De nombreuses caractéristiques telles que des revêtements de siège à

motifs argentés et le pack extérieur « Reef » apportent une touche d’aventure.

La Škoda Yeti marque des points supplémentaires dans le domaine de la sécurité grâce au système de détection de somnolence optionnel. Ce dispositif analyse le comportement du conducteur afin de déterminer sa capacité de concentration et déclenche au besoin une alerte via le tableau de bord. En outre, le système de radionavigation « Columbus » a bénéficié d’une mise à jour, ce qui se traduit notamment

par la possibilité de réception numérique. La nouvelle génération de leviers de changement de vitesse équipera le Yeti à partir de novembre 2012.

À la même date, la Škoda Superb aussi nous arrivera avec la version mise à jour du système de radionavigation « Columbus » et les nouveaux leviers de changement de vitesse et pourra être dotée du système de détection de somnolence.

Championnats de rallye : trois victoires à portée de roue

Une fois encore, Škoda rencontre un immense succès sur les parcours internationaux de rallye avec une belle perspective de triplé pour la saison 2012, un pilote Škoda s’étant déjà adjugé la couronne dans deux des trois championnats. Avant même la fin de la saison, le pilote Škoda d’usine Juho Hänninen et son copilote, Mikko Markkula, ont inscrit le Championnat d’Europe des rallyes à leur nom, tandis que le pilote Škoda Jan Kopecký et son copilote, Pavel Dresler, se sont imposés dans le Championnat tchèque. À cela s’ajoute que Škoda mène confortablement au classement de l’Intercontinental Rally Challenge (IRC) et est en bonne voie pour remporter pour la troisième fois consécutive le titre « constructeurs » dans ce championnat.

Par ailleurs, Andreas Mikkelsen, du team Škoda UK Motorsport, mène actuellement le classement « pilotes » de l’épreuve. Les résultats engrangés à ce jour permettent à Škoda Motorsport de poursuivre sans accroc sa série de succès accumulés ces dernières années.