Seat IBL : Le début d’un nouveu langage stylistique pour la marque de Barcelone

Classé dans : Actualités - Seat (Espagne) | 0

Seat IBL Concept (IAA 2011)

La Seat IBL Concept est la première étude présentée par la marque espagnole depuis que notre compatriote Luc Dockerwolcke a cédé sa place à la tête du département style à Alejandro Mesonero Romanos.


L’IBL Concept doit servir de « réservoir génétique de la prochaine génération » de la marque.


Les lignes de l’IBL Concept sont des plus réussies, et, on pourrait très bien l’imaginer remplacer avantageusement l’Exeo, qui n’est pas vraiment un succès au niveau des ventes.

Chez Seat on décrit l’IBL Concept comme un crossover entre la berline traditionnelle et le coupé sportif dynamique.


Ci-joint le communiqué de presse relatif à la présentation de l’IBL Concept au salon de l’Auto de Francfort, dont les portes fermeront dimanche prochain, le 25 septembre.


Seat IBL Concept (IAA 2011)



Le concept-car SEAT IBL : une berline sportive à la dynamique unique

 

– Prochaine évolution de l’ADN stylistique de SEAT

 

– Un look puissant et plein d’assurance

 

– Un intérieur innovant tout en précision et qualité

Seat IBL Concept (IAA 2011)

SEAT peaufine sans relâche son ADN stylistique : le nouveau concept-car SEAT IBL montre le langage formel unique et cohérent de la marque espagnole appliqué à une berline sportive dont émane un sentiment de dynamisme et d’assurance extrême. La SEAT IBL marie un design extérieur puriste et dépouillé avec un intérieur d’exception innovant synonyme de qualité et de précision.

« L’IBL montre que les berlines sportives joueront à l’avenir un rôle important au sein de la gamme SEAT. Ce concept-car ne préfigure toutefois aucun modèle concret, mais illustre la philosophie de design avec laquelle nous donnons l’identité caractéristique de SEAT également à une berline », déclare James Muir, président de SEAT S.A.

« Avec son look unique et le sentiment de précision et de qualité qu’elle dégage, l’IBL incarne à la perfection les valeurs de la marque SEAT. Au cours des prochaines années, SEAT lancera une offensive produit qui verra plusieurs modèles de série refléter l’esprit de l’IBL. »

Seat IBL Concept (IAA 2011)

Avec l’IBL, SEAT complète sa série de véhicules conceptuels, qui constituent le réservoir génétique dont la marque alimente son évolution stylistique. Précurseur de l’IBL, le coupé sport compact SEAT IBE à moteur électrique avait été accueilli avec beaucoup d’enthousiasme. Son successeur, l’IBX, révélait un développement tout à fait différent du code génétique de SEAT sous la forme d’un crossover entre un SUV et un coupé sportif.

« Dans le Centre technique de SEAT, nous avons combiné les technologies les plus récentes mises à notre disposition par le Groupe Volkswagen avec notre propre langage stylistique. Nous créons de cette manière des produits aussi passionnants que l’IBL », confie le Dr Rabe, membre du directoire de SEAT en charge du Développement.

Une interprétation d’une berline et d’un coupé caractéristique de SEAT Aujourd’hui, c’est au tour de l’IBL de réinterpréter la berline sportive. Avec ses proportions puissantes résultant d’un généreux empattement de 2,71 m et d’une longueur totale de 4,67 m couplées à une ligne de toit fluide et dynamique, elle pourrait intégrer la catégorie des coupés quatre portes. La SEAT IBL correspond à un style de vie personnel raffiné qui fait la part belle à la qualité, au savoir-faire technologique et à une dynamique soutenue.

Seat IBL Concept (IAA 2011)

Le design : une précision teintée de purisme et une sportivité affirmée

Après l’IBE et l’IBX, le nouveau concept-car SEAT IBL illustre à son tour de façon prometteuse l’évolution permanente que connaît l’univers stylistique de SEAT.

La pureté des formes, la précision des lignes et la perfection des surfaces de l’IBL caractérisent ce même langage formel unique, qui non seulement met en lumière toute la modernité de l’identité de SEAT, mais aussi la renforce de manière évidente.

D’après Alejandro Mesonero Romanos, le nouveau responsable du département Design de SEAT, « l’IBL, c’est de l’émotion à l’état pur. Un coup de foudre. Et cette première impression persiste grâce à son design intemporel et élégant. »

Seat IBL Concept (IAA 2011)

Le crossover parfait entre une berline et un coupé sportif

Preuve supplémentaire de l’évolution continue de cette ligne de design, l’IBL montre aussi avec quel brio elle peut être appliquée à la prestigieuse Classe Affaires.

La SEAT IBL est un crossover dans le meilleur sens du terme : elle combine l’élégance, l’habitabilité et la fonctionnalité d’une berline classique avec l’apparence musclée et la silhouette dynamique d’un puissant coupé sportif.

Seat IBL Concept (IAA 2011)

Le réservoir génétique de la prochaine génération

« L’IBL a été créée à partir de l’ADN stylistique unique qui caractérisera l’ensemble de notre prochaine génération de véhicules », explique Alejandro Mesonero Romanos.

« L’IBL est toutefois bien plus qu’une berline : elle est l’interprétation par SEAT d’une quatre portes très sportive. Elle nous permet de montrer que nous pouvons conférer notre dynamique élégante et notre jeunesse de caractère également à un véhicule conceptuel du segment supérieur pour en faire une voiture unique en son genre et reconnaissable au premier coup d’oeil. »

« Nous sommes très satisfaits du résultat », avoue le Dr Rabe, membre du directoire de SEAT en charge du Développement. « Sous ses airs de voiture sportive, l’IBL cache une ergonomie surprenante et une habitabilité élevée. »

Seat IBL Concept (IAA 2011)

Des proportions puissantes à la base de tout

Avec ses 4,67 m de longueur et son 1,85 m de largeur, la SEAT IBL appartient à la catégorie des berlines amiliales. Son généreux empattement de 2,71 m lui confère un porte-à-faux court à l’avant comme à l’arrière et lui permet d’afficher des proportions puissantes, base essentielle de tout bon design. À l’avant, l’IBL présente le design « Arrow » cher à SEAT. La partie frontale adopte la forme d’une flèche, une ligne bien apparente traversant le capot en son centre. La calandre aussi arbore la forme pentagonale aractéristique de la flèche, qui se traduit aturellement ici par une surface très large et basse.

Sculptures lumineuses : les phares à DEL

Les phares, dont toutes les fonctions sont confiées à des DEL, se présentent sous la forme de traits acérés extrêmement précis. À chacun de leurs segments individuels correspond une fonction spécifique : feu de croisement à éclairage variable, clignotant et feu de jour. Les admissions d’air dans la partie inférieure de la proue forment un délicat jeu de lignes qui rappelle une carte de circuit imprimé électronique.

Ceci, à son tour, évoque l’électromobilité, synonyme de déplacements exempts d’émissions locales, que maîtrise parfaitement l’IBL en sa qualité d’hybride « plug-in ». Les écopes noires et rouges sont bordées de baguettes chromées qui accentuent à la fois la largeur du véhicule et son cachet.

« Nos ingénieurs ont combiné le design spectaculaire des phares et feux arrière 100% intégrés aux lignes de l’IBL à des fonctions innovantes en termes d’éclairage », affirme le Dr Rabe.

Seat IBL Concept (IAA 2011)

Des flancs extrêmement athlétiques

Les flancs de la SEAT IBL sont dominés par ’impressionnantes roues de 20 pouces au design gracieux. Combinant branches simples et doubles, elles possèdent une allure sportive affirmée qui n’a d’égale que leur élégance exceptionnelle. Leur stature est encore mise en valeur par des arches de roues particulièrement larges. La voiture dans son ensemble donne l’impression de « tirer sur ses roues pour se grandir ».

Le flanc tout en muscles fait visuellement corps avec la route. La ligne dynamique qui court sur tout son long et l’encadrement chromé des surfaces vitrées allongent la silhouette. Les petites poignées de porte escamotées et le pied en aluminium des rétroviseurs participent au minimalisme systématiquement recherché. Forme à l’état pur, la SEAT IBL incarne l’essence du design de la marque. Il n’y a pas de place ici – ni la nécessité, d’ailleurs – pour des éléments décoratifs sans fonction.

Des feux d’une rigueur stylistique extrême intégrés à une partie arrière dépouillée

Il en va de même pour la partie arrière : les feux à DEL sont également d’une finesse extrême, chacun des segments de l’arc ayant une fonction bien précise. L’emplacement du pare-chocs n’est signalé que par une ligne de rupture, source de jeux de lumière. Ici aussi, une baguette chromée souligne ’impression d’horizontalité et de largeur. Le diffuseur aérodynamique finement stylisé y contribue également.

L’habitacle

Seat IBL Concept (IAA 2011)

Une atmosphère sportive et raffinée

Dépouillé, réduit à l’essentiel, mais très luxueux et rationnel : c’est ainsi que l’intérieur de l’IBL se présente à nous. Technologies innovantes et exécution parfaite se marient pour générer une atmosphère de sportivité raffinée. Les surfaces sont dominées par du cuir clair mat, un matériau qui confère ampleur et légèreté au généreux habitacle de la quatre places. Des zones en cuir noir et des éléments décoratifs exécutés dans le même rouge foncé que la carrosserie veillent au contraste. Par sa forme, la planche de bord semble flotter dans l’espace, renforçant encore l’impression de légèreté.

Des instruments logés sous une voûte de verre Le cockpit est distinctement orienté vers le conducteur. Une surface bombée en verre d’un seul tenant surplombe tous les instruments, se prolongeant au-delà du deuxième afficheur situé au milieu du cockpit.

L’instrument principal, logé derrière le volant, est 100% numérique. Il peut être programmé librement par le conducteur, qui a le choix entre une représentation classique (des cadrans ronds), façon analogique, des informations et un affichage numérique.

« L’habitacle de l’IBL est accordé de manière harmonieuse à son design extérieur », déclare Alejandro Mesonero Romanos. « C’est ndiscutablement un endroit qui donne l’envie de s’y trouver et où l’on souhaiterait être vu. »

Seat IBL Concept (IAA 2011)

Un système d’information programmable ultramoderne

La hiérarchie qui préside à l’affichage des informations et l’ambiance chromatique se sélectionnent via les trois programmes « Travel », « Sport » et « Efficiency ».

Le premier correspond à l’utilisation décontractée du véhicule, le deuxième, à une conduite enlevée et le troisième, au mode de déplacement qui favorise l’efficacité énergétique de l’hybride « plug in ».

Le deuxième écran affiche les données relatives aux nombreux systèmes de divertissement, de communication et d’information. Le système de navigation intègre des données de Google Earth et des infos routières en temps réel dans les instructions de guidage. Les systèmes d’information se commandent, de façon tout à fait intuitive, au moyen des pouces par l’intermédiaire de deux pavés tactiles logés dans les branches du volant.

La climatisation : souci du détail et absence de courants d’air

La climatisation a fait l’objet d’une attention toute particulière. Pour ainsi dire toute la partie supérieure du cockpit fait office d’ouïe de ventilation. Cela permet d’éviter les « courants d’air ». La diffusion ciblée de l’air est confiée à des conduits individuels très discrètement disposés autour des écrans. Ces canaux sont fraisés avec une précision extrême dans de l’aluminium massif. Ils symbolisent aussi la passion avec laquelle même le plus petit détail de la SEAT IBL a été conçu et réalisé.

Seat IBL Concept (IAA 2011)