2019 signe un record d’exportation pour l’usine SEAT de Martorell en Espagne

Classé dans : Actualités - Seat (Espagne) | 0

SEAT a exporté en 2019 à partir de l’usine de Martorell 397.835 véhicules. Ce volume d’exportation représente un record dans les 55 ans de vente internationale de la marque espagnole.

Son histoire peut être résumée en six faits intéressants.

Premier arrêt : la Colombie

La première exportation de l’entreprise espagnole date de 1965. Il s’agissait de 150 SEAT 600 D qui avaient la Colombie pour destination.
Dans les années qui ont suivi, les ventes internationales ont rapidement pris de l’ampleur.

Des véhicules ont en effet été envoyés à diverses destinations, en Allemagne, en Finlande et au Chili par exemple.

Un PBI sur roues

Rien que l’année dernière, SEAT a exporté près de 400.000 unités (voitures de la marque espagnole et d’Audi) à partir de l’usine de Martorell.

Un tel volume n’exerce pas uniquement une influence sur l’entreprise, mais sur l’économie espagnole tout entière. Selon les estimations, les exportations de SEAT représentent 3 % du total du pays (en 2019).

De Curaçao à la Nouvelle-Zélande

La marque est présente dans 80 pays, le plus lointain étant la Nouvelle-Zélande. Cependant, le problème logistique le plus épineux n’est pas la distance, mais bien l’envoi de voitures sur des marchés à faible volume, comme à Curaçao, en République dominicaine ou en Guyane française.

Dans certains cas, les experts en logistique de SEAT s’appuient sur les synergies du Groupe Volkswagen pour compléter les cargaisons et les rendre plus rentables, même s’il ne s’agit que de quelques unités.

En termes de volume, l’Allemagne est le plus grand marché international, suivi du Royaume-Uni, de la France, de l’Italie et du Mexique.

Par les terres, les mers et les airs

Afin de livrer ce volume, il est essentiel de recourir à tous les moyens terrestres, maritimes et ferroviaires. L’année dernière, 44 % des exportations de SEAT ont été réalisées par bateau, 6 % par train et 50 % par la route.

L’expansion mondiale de l’entreprise a dopé le transport maritime. En 2008, par exemple, la part du bateau représentait 7 %.
Il est intéressant de noter que huit véhicules d’exposition ont été livrés par avion au Chili, l’un des nouveaux marchés de SEAT.

Un train juste pour SEAT

Le transport ferroviaire joue aussi un rôle majeur dans la distribution à partir du port de Barcelone.

En effet, SEAT dispose d’une ligne exclusive, l’Autometro, qui relie chaque jour l’usine de Martorell et l’infrastructure portuaire. Des livraisons internationales rapides et efficaces sont ainsi garanties.

Prendre la haute mer

La destination la plus fréquente des bateaux au départ de Barcelone est le Royaume-Uni, aux ports de Sheerness, Grimsby et Tyne.
Près de 3000 véhicules quittent Barcelone par bateau.

Pour les exportations vers le Mexique, des bateaux mesurant jusqu’à 200 m de long sont utilisés.
Ceux-ci peuvent contenir plus de 7600 véhicules.

Automania Team

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

45 ÷ 9 =