Pour assurer sa stabilité à court terme, Saab Automobile AB demande aujourd’hui (07 sept. 2011) sa mise sous protection du tribunal.

Classé dans : Actualités - Saab (Suède) | 0





 

(Ndt : La loi suédoise considère les salariés au même niveau que les créanciers divers.

Si l’entreprise règle ses salariés, les autres créanciers peuvent considérer qu’il y a eu un privilège donné à une catégorie de créanciers, ce en infraction avec la loi.

En se mettant sous la protection du tribunal, ce dernier nomme un administrateur ad-hoc, l’entreprise continue de fonctionner, les salaires sont pris en charges par le gouvernement.)




 

 

 

Swedish Automobile NV (Swan) annonce que Saab Automobile AB, et ses filiales Saab Automobile Powertrain AB et Saab Automobile Tolls AB (collectivement Saab Automobile), a déposé volontairement ce jour à 9h00 une demande de mise sous protection de la cour auprès du tribunal du district de Vänersborg, en Suède.

Saab Automobile Parts AB, Saab Cars UK et Saab cars North America ne sont pas concernés.

Swan et Saab Automobile sont d’avis que, compte tenu des ressources financières limitées de Saab Automobile, cette mise sous protection du tribunal créera les meilleures conditions afin d’utiliser les ressources existantes de la manière la plus efficace.

Le but final de ce processus est d’assurer la stabilité à court terme tout en attirant des fonds supplémentaires, en attendant l’entrée au capital de Pang Da et Youngman.

Ce processus volontaire de mise sous protection du tribunal sera auto-géré, un processus légal de la loi suédoise, avec la nomination d’un administrateur ad-hoc indépendant désigné par le tribunal qui travaillera étroitement avec l’équipe de gestion de Saab Automobile.

Dans le cadre du processus, Saab Automobile a élaboré un plan de réorganisation, qui comprend un certain nombre d’aspects visant à abaisser ses coûts pour une organisation viable, compétitive et indépendante.

Ce plan sera présenté aux créanciers de manière plus détaillée dans les trois semaines suivant le dépôt de la demande, bien que cette période puisse être prolongée par le tribunal.

Suite à l’approbation du tribunal, ce processus volontaire sera exécuté sur une période initiale de trois mois.

Si nécessaire, la période pourra être prolongé de trois mois, jusqu’à un maximum de douze mois.

Swan et Saab Automobile sont confiants quant à l’obtention supplémentaire à court terme de financement pour la période de réorganisation et sont actuellement en négociations avec plusieurs parties pour l’obtention d’un tel financement.

Le financement de Saab Automobile afin de sortir du processus de mise sous protection a été obtenu grâce à des accords contraignants avec Pang Da et Youngman annoncés le 4 Juillet.

Dans le cadre du dépôt de la demande de protection, l’administrateur ad-hoc nommé par le tribunal mettra en place pour le compte de l’Etat Suédois la garantie de paiement des salaires à tous les salariés de Saab Automobile.

Les salaires d’août devraient être versés dans un délai court après l’approbation du tribunal.

En ce qui concerne les dettes aux créanciers, Saab Automobile cherchera le soutien de ses créanciers pour le processus de réorganisation et est confiante qu’elle obtiendra ce soutien, principalement car Saab Automobile vise le remboursement intégral de ses dettes.

Saab Automobile a proposé que le tribunal nomme l’avocat suédois Lofalk Guy en tant qu’administrateur ad-hoc.

Victor Muller, Directeur Général de Swan et Président de Saab Automobile, et l’équipe de gestion de Saab Automobile vont coopérer étroitement avec l’administrateur pour exécuter le plan de réorganisation.

Le processus volontaire couvrira Saab Automobile AB, Saab Automobile Powertrain AB et Saab Tools AB.


Toutes les autres entités, y compris les pièces Saab Parts AB et toutes les entités à l’étranger telles que Saab Cars UK et Saab Cars North America, sont exclues du processus.

Le processus de mise sous protection inclut un plan détaillé pour l’amélioration du Business Plan de Saab Automobile avec un accent sur une organisation indépendante, légère et compétitive.

Plusieurs éléments clés du plan d’origine de Saab Automobile demeurent.

Grâce au déploiement d’une gamme de produits totalement rajeunie, des partenariats avec les entreprises chinoises Pang Da et Youngman qui assureront l’accès au marché mondial possédant l’expansion la plus rapide, et une marque forte et globale, Saab Automobile est bien positionné pour réaliser son objectif de devenir un fabricant indépendant viable de voitures haut de gamme.

Victor Muller :

«Bien que cette volonté de se mettre sous la protection du tribunal pose sans aucun doute certain nombre de questions difficiles et des prises de décisions délicates, je crois que Saab Automobile sortira plus fort de ce processus.

Le potentiel de Saab Automobile en tant que fabricant de véhicules haut de gamme est là, comme le montre le rajeunissement de notre portefeuille de produits, nos 11.000 commandes en portefeuille et le financement à long terme déjà en place à travers les accords contraignants avec Pang Da et Youngman qui nous donne accès au marché chinois. «