La Russo-Baltique Impression, superbe création pour princes de la Finance.

La compagnie Russo-Baltique a été récemment recréée en Russie. Présente à Genève, Russo-Baltique exposait le coupé Impression, précédemment présenté au Concours d’Elégance Villa d’Este 2006.

C’est le premier modèle de la marque russe, ancien fournisseur de la Cour de Sa Majesté Impériale le Tsar Nicolas II, à sortir après une très longue interruption. Pour son centenaire, la compagnie Russo-Baltique marque ainsi son retour sur le marché des voitures luxueuses et puissantes.

La marque automobile Russo-Baltique date de 1907, époque où le plus grand consortium industriel de l’Empire Russe, l’Usine Russo-Baltique de Wagons, lança sa propre production de voitures automobiles.

En 1909, le premier modèle , la Russo-Baltique S24-30, vit le jour. Elle était dotée d’une carrosserie à deux places et d’un moteur d’une puissance de 30 chevaux.

Dès les premières années de son existence, la marque obtint un succès remarquable dans les compétitions automobiles qui lui valut une réputation de constructeur de voitures sûres et élégantes.

En 1912, le modèle sportif spécial Russo-Baltique S24-50 remporta deux classements du Rallye de Monte-Carlo et, un an plus tard, la deuxième place au Rallye de San Sebastian en Espagne.

En 1913, la marque Russo-Baltique fut honorée du titre de Fournisseur de la Cour de Sa Majesté Impériale le Tsar.

En 1914, le consortium Russo-Baltique construisit le plus grand avion du monde – l’Illia Mouromets qui fut conçu par l’éminent ingénieur russe Igor Ivanovitch Sikorsky.

La Première Guerre Mondiale a été un moment de fracture dans l’histoire de la Russie et de la marque Russo-Baltique en particulier. Quant à la Révolution de 1917, elle mit un terme à la production des voitures Russo-Baltiques.

Selon certaines estimations, il ne resterait plus au monde que trois exemplaires complets des différents modèles Russo-Baltique.

En 2003, la décision fut prise à Moscou de faire renaître la légendaire marque russe et de relancer la production des automobiles Russo-Baltiques. En 2005, la compagnie Russo-Baltique est légalement constituée et son bureau principal est situé dans le centre historique de Moscou, non loin de l’église de l’Ascension sur le Ouspensky Vrajek.

Actuellement, le premier exemplaire de la Russo-Baltique Impression a été commandé et construit.

Il s’agit d’un impressionnant coupé 4 places, luxueux et confortable, de réalisation classique. Il est le manifeste du style et de la qualité qui seront l’apanage de tous les modèles futurs de la marque Russo-Baltique.

C’est avec des voitures de ce niveau de perfection que la compagnie se fixe pour but de reprendre les positions perdues depuis 1917.

La conception du coupé Impression se poursuit à Moscou depuis 2003. Le style de cette voiture est une fantaisie des designers de la marque Russo-Baltique sur le thème de l’âge d’or de l’automobilisme – les années 30 du siècle dernier. Cette époque où les formes des automobiles subjuguaient à la fois par leur élégance et leurs dimensions monumentales.

Pour faciliter la montée en voiture, les portes de l’Impression s’ouvrent d’avant en arrière (contre le sens de la marche).

La grille du radiateur est ornée du blason historique russe – l’aigle à deux têtes. Cet emblème est la marque du Fournisseur de la Cour de Sa Majesté Impériale le Tsar.

Le tableau de bord de l’Impression est sculpté à la main dans un bloc monolithique de zébrano – un bois exotique africain marqué d’un motif naturel de lignes claires et foncées. Le même bois sert à décorer le volant et les panneaux intérieurs des portes. Selon les concepteurs, la combinaison du zébrano et du métal blanc donne à l’habitacle un aspect exclusif et original.

Au siècle dernier, la caractéristique dominante des automobiles Russo-Baltique était l’origine russe de tous les composants et leur adaptation aux routes defoncées de Russie.

Les priorités au XXIe siècle seront l’innovation, la perfection et la haute technologie de la construction, ainsi que des matériaux. Tout comme avant, la qualité des voitures Russo-Baltiques correspondra au titre exceptionnel de Fournisseur de la Cour, mais transposée aux nouvelles possibilités techniques.

En 2005, la société allemande Gerg GmbH s’associa aux travaux de création du coupé Impression, apportant sa base de production située dans les environs de Munich.

La Russo-Baltique Impression pourrait être produite en série très limitée (10 à 15 exemplaires). La fabrication de chaque voiture, incluant la mise au point des spécifications individuelles, nécessitera de 12 à 18 mois.

Avant de lancer réellement la production, deux commandes supplémentaires sont nécessaires, ce qui n’est pas gagné. Il est vrai que le prix demandé pour la Russo-Baltique Impression (environ 50 millions de roubles l’unité,soit environ € 1.450.000 !!!) devrait faire reculer certains candidats.

Données techniques de la Russo-Baltique Impression 2007:

Moteur : V12 bi-turbo d’une puissance de 555 chevaux

Boîte de vitesses : automatique à 6 vitesses

Suspension : pneumatique

Roues : R20 pouces , jantes au design original

Longueur : 5500 mm

Empattement : 3000 mm

Largueur : 1880 mm