World Series by Renault, spectacle gratuit à Francorchamps les 1 et 2 juin 2013

Classé dans : Actualités - Renault (F) | 0

La Red Bull-Renault F1 et la FR3.5 de Stoffel Vandoorne en vedette

C’est devenu une tradition, cette année repoussée à début juin avec la perspective d’une météo plus clémente :

Pour la neuvième année déjà, les World Series by Renault planteront leur grand chapiteau en Belgique, sur le plus beau circuit du monde, pour un super spectacle motorisé, familial et gratuit.

Un rendez-vous pour petits et grands fans de voitures à ne surtout pas manquer.


 Twizy Renault Sport F1

Pour la sixième année déjà, c’est sur le circuit F1 de Francorchamps, avec son célèbre Raidillon, défi pour les pilotes et fantastique attraction pour les spectateurs, que Renault invite des dizaines de milliers de fans de sport et d’automobile à venir humer l’ambiance des grandes courses internationales et assister, totalement gratuitement (même les parkings !), aux démonstrations inouïes et inoubliables de la Red Bull Renault F1 triple Championne du Monde.

Véritables clous d’un spectacle mécanique parfaitement huilé, les shows de la F1 confiée cette année à l’ex-pilote Toro Rosso en Grand Prix et réserviste de l’Infiniti Red Bull Racing F1 Team Sébastien Buemi sont à couper le souffle. Accélérations fulgurantes, montées et… descentes du Raidillon, séances de « burns » (quand la monoplace tourne sur elle-même dans un impressionnant nuage de fumée), simulations de départ, cris stridents du V8 Renault résonnant dans les sapins, la magie opère à 300 km/h en faisant tourner les caméras, appareils photos et autres Smartphones à plein régime.

Trois Belges au départ

Mais les World Series vous permettant ensuite de vous faire photographier devant la voiture de Sebastian Vettel et de recevoir l’autographe du long couteau suisse Buemi, ce sont aussi des courses de folie, quatre par jour.

A commencer par les Formula Renault 3.5, la catégorie de monoplaces juste en dessous de la F1 par laquelle sont passés les Vettel, Ricciardo, Vergne, Pic, Bianchi ou Van der Garde. Des voitures dont les performances et le bruit se rapprochent de plus en plus de celles des F1. Une série internationale réunissant 26 pilotes parmi lesquels le grand espoir belge Stoffel Vandoorne. Sacré l’an dernier en Eurocup Formula Renault 2.0, le pilote du RACB National Team a gagné la première course et est déjà monté sur trois podiums avant le GP de Monaco qu’il abordera à la 2ième place du championnat, à quatre points seulement du leader Kevin Magnussen, le fils de l’ex-pilote de Grand Prix.

Point commun entre ces deux pilotes : ils ont tous les deux été repris dans la filière McLaren Young Drivers.

Comme Bertrand Baguette en 2009, notre compatriote vise la victoire et le titre. Les chances d’entendre retentir la Brabançonne dans notre belle Ardenne les 1 et 2 juin sont donc réelles.

D’autant que deux autres représentants de talent évolueront dans les formules inférieures. L’ex-champion de Formula Renault Academy Benjamin Bailly (23 ans) reprend du service en monoplace en participant à l’Eurocup Formula Renault 2.0 au sein du team RC Formula et l’ex-champion de Clio belge Stéphane Lémeret revient à ses anciennes amours en participant à la très chahutée et toujours disputée Eurocup Clio au sein du team français Lompech. Il n’y a actuellement qu’en Mégane V6 Trophy qu’on ne compte aucun Belge parmi les engagés.

Twizy Renault Sport F1

Du spectacle pour petits et grands

Entre les huit départs, le spectacle se poursuivra sur la piste avec les cascades du Renault Sport Show, les glissa des de l’amuseur public Jean Ragnotti et sa R5 Maxi de rallye ou la démo de la Twizy Renault Sport F1. Grâce au boost du KERS, à des pneus

de monoplace et une technologie F1, cette concept-car très originale voit sa puissance monter à 97 chevaux avec un rapport poids-puissance de 5,8 et une accélération comparable à une Mégane RS. Une petite bête unique à voir et à photographier !

Enfin, comme pour les tribunes couvertes ou à ciel ouvert, l’accès au paddock est libre.

Le public pourra y croiser des pilotes, quelques personnalités, mais aussi visiter une exposition de véhicules de collection, participer à un concours de « pitstops », tester ses aptitudes sur un simulateur F1 ou son sens de la glisse sur la piste de dérapage de Pro-Move. Tout cela pendant que les enfants, eux, passent à l’assaut d’un château gonflable.

Enfin, pour les spectateurs ne souffrant pas du vertige, Renault leur propose de prendre de la hauteur avec Sky Watch, un élévateur permettant de bénéficier d’une vue imprenable sur le circuit, à 50m de hauteur. Sensations et clichés hors du commun garantis.

Voilà, pour passer une chouette journée en famille, les invitations sont à retirer dans tout le réseau Renault ou à imprimer via le site www.renault.be.

Préparez votre sac à dos, votre sourire et vos appareils photos et direction Francorchamps pour deux jours de fête les 1 et 2 juin prochains.