La nouvelle Twingo Electric : la citadine électrique de Renault

Classé dans : Actualités - Renault (F) | 0

Depuis son apparition en 1992, trois générations et près de 4 millions d’exemplaires vendus dans 25 pays, la Twingo franchit une nouvelle étape de sa saga, avec le lancement de la Twingo Electric, sa version 100 % électrique.

La Twingo Electric reprend donc son design, enrichis de quelques détails affirmant son identité électrique.

Elle est le septième véhicule 100 % électrique développé par Renault, puisque le Groupe commercialise déjà ZOE, le quadricycle Twizy, les utilitaires Kangoo Z.E. et Master Z.E., sans oublier la berline RSM SM3 Z.E. et le petit SUV Renault City K-ZE vendus respectivement en Corée et en Chine.

La Twingo Electric se positionne sur un créneau complémentaire à celui de ZOE. Elle profite ainsi de toute l’expertise acquise par le Groupe Renault ces dix dernières années autour de l’électrique.

Construite sur une plateforme étudiée dès son origine pour la propulsion électrique, la Twingo Electric offre des performances qui conservent tout ce qui faisait déjà son succès mais elles en augmentent son agrément.

Une chaîne cinématique moderne

Son groupe motopropulseur (moteur, réducteur, chargeur) est dérivé de la ZOE et est fabriqué à Cléon (France) sur les lignes qui produisent les autres moteurs électriques de Renault. Dénommé R80, il offre une puissance de 60 kW (82 ch) et délivre un couple maximum de 160 Nm immédiatement disponible. L’accélération de 0 à 50 km/h s’effectue en à peine 4 secondes. La vitesse de pointe à 135 km/h autorise toutes les incursions sur voie rapide ou autoroute.

La Twingo Electric est équipée d’un mode B qui permet d’adapter la conduite aux conditions de circulation et aux voies empruntées en agissant sur les modes de récupération de l’énergie liés à la décélération du véhicule. Trois positions (B1, B2, B3) peuvent être sélectionnées directement via le levier de vitesse.

Sa batterie 22 kWh bénéficie des dernières générations de cellules lithium-ion développées en partenariat avec LG Chem. Elle est implantée dans la voiture de façon à n’altérer ni l’habitabilité, ni le volume du coffre.
Elle offre 190 km sur le cycle WLTP Complet et jusqu’à 270 km d’autonomie en cycle WLTP City. Le mode « Éco » (activé par l’intermédiaire d’un bouton situé sur la console centrale) autorise une autonomie d’environ 225 kilomètres sur des trajets mixtes, grâce à une limitation de l’accélération et de la vitesse maximale sur voie rapide.

Sa gestion thermique est assurée par un refroidissement à eau.Des absorbeurs de choc (crash box) en aluminium totalement intégrés à la structure de la batterie concourent à la résistance latérale du véhicule.
Son chargeur Caméléon® développé par le Groupe Renault pour la ZOE fait de la Twingo Electric la première mini-citadine à proposer de 
série une charge accélérée de 22 kW. La prise de recharge (standard type 2) se trouve à l’emplacement habituellement dévolu à la trappe à carburant.

Une pause d’une demi-heure branchée sur une borne 22 kW lui suffit pour regagner jusqu’à 80 km d’autonomie sur des trajets mixtes (normes WLTP).A noter que les bornes AC de 11 à 22 kW représentent l’écrasante majorité des bornes en ville, terrain de jeu de prédilection de la Twingo Electric.

Aucune perte d’habitabilité et de modularité

Élaborée sur une plateforme nativement pensée pour l’électrique, la Twingo Electric conserve tous les atouts pratiques de son homologue thermique.

Elle offre donc la même accessibilité et la même habilité que les versions thermiques. Avec ses cinq portes, son plancher plat et son siège passager avant entièrement rabattable, elle offre par exemple une longueur de chargement de 2,31 m.

Le volume du coffre, fermé par un hayon à poignée,est également inchangé, à 240 dm³.

Pour la sécurité des piétons, elle adopte le dispositif d’avertissement de la ZOE. Trois sonorités sont sélectionnables, avec une intensité variant avec la vitesse, et qui se désactivent au-delà de 30 km/h.

L’ensemble de la gamme Twingo profitera bientôt de l’offre Renault EASY CONNECT, pour une mobilité connectée, à la fois dans et en dehors de son véhicule. La Twingo Electric ajoute à cette offre générale des services conçus spécifiquement pour accompagner l’utilisation d’un véhicule électrique. Ceux-ci sont identiques à ceux offerts sur la ZOE.

Les fonctions de navigation proposées sont également enrichies sur la version électrique.

Le rayon d’action de la voiture est visible en temps réel, en mode Standard et en mode Éco. La carte affiche, à la demande, les stations de recharge avec leur disponibilité actualisée en temps réel.

La voiture est assemblée dans l’usine de Novo Mesto (Slovénie) d’où sortent toutes les versions de la Nouvelle Twingo.

Automania Team

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

23 − 21 =