Après quelques années d’absence, Renault sera à nouveau présent au Goodwood Festival of Speed 2012

Classé dans : Actualités - Renault (F) | 0

Concept-car Renault Alpine A110-50

Le Goodwood Festival of Speed est un évènement incontournable pour tout fanatique de l’automobile d »outre-manche (et d’ailleurs).


Cette année il sera organisé du 29 juin au 1ier juillet.  L’évènement attire chaque année environ 180.000 visiteurs.


Une telle foule a rapidement suscité l’intérêt des constructeurs, qui ont compris la nécessité d’y participer.


Il faut aussi savoir que, si tous les marchés ont leurs spécificités, le marché britannique est particulièrement atypique.  Le Royaume-Uni est le pain béni des constructeurs qui offrent des versions sportives et (très) musclées de leurs produits « familiaux ».  C’est ainsi que Vauxhall y propose les grosses berlines australiennes Holden dans leur exécution la plus puissante avec moteur V8 pour compléter l’offre OPC (VXR en G.B.).  Pour Renault, le marché britannique a été, et est toujours un des principaux marchés pour la gamme R.S.  Renault y vend souvent plus de modèles R.S. que sur le marché national.


Alors, cette année, après 5 années d’interruption, Renault revient à Goodwood, avec quelques autos qui ont marqué l’histoire sportive de la firme.  Bien entendu, une présentation de la firme au losange sans la gamme Zero Emission est impensable aujourd’hui.


Ci-joint le communiqué de presse quant à la participation de Renault au prochain Goodwood Festival of Speed.


1902 : Arrivée de la course Paris Vienne, Marcel Renault au volant d'une Renault Type K

Renault effectue son grand retour au Goodwood Festival of Speed 2012

Renault revient en 2012 au très prisé Goodwood Festival of Speed, pour célébrer 110 ans d’excellence moteurs. Cet événement se tiendra du 29 Juin au 1ier Juillet dans le parc du Château de Goodwood, à 100 km au Sud Ouest de Londres.

Renault Maxi 5 Turbo 1985

– Des véhicules emblématiques de l’épopée sportive de Renault : Renault Maxi 5 Turbo, Alpine Renault A110 et Renault Alpine A443, … seront présentés au public par des pilotes qui ont marqué l’aventure sportive de la Marque : Alain Prost, aussi Ambassadeur de Renault depuis Février 2012, Jean Ragnotti, Michel Leclère et Emmanuel Guigou.

– Un pavillon exposera certains des modèles emblématiques anciens et actuels de la

marque. De la première victoire pour un moteur Renault sur l’épreuve Paris-Vienne en 1902 au 10ième titre de Champion du Monde des constructeurs en 2011, depuis 110 ans, l’excellence mécanique de Renault sera au rendez-vous, sur la piste comme sur la route.

Renault Zoe Record 01 06 2012

– En plus d’autres surprises, des véhicules de la gamme actuelle seront présentés ;

notamment Renault Twizy et Renault ZOE et plus précisément la ZOE « 24 H Challenge », ayant remporté le record de distance parcouru par un véhicule électrique en 24H.

Renault, constructeur généraliste a sans cesse repoussé ses limites, avec un crédo : proposer au plus grand nombre, des mécaniques fiables et performantes aux solutions innovantes.

Goodwood : un festival « typically british »

Après 6 participations (2001 à 2006) puis 5 années d’interruption, Renault fait son grand

retour au Goodwood festival of Speed en tant que partenaire.

L’histoire d’amour entre Goodwood et la vitesse ne date pas d’hier. La première course s’y tiendra en 1936 alors que le neuvième duc de Richmond y organisa une course de côte à travers le parc. La guerre viendra mettre un terme à ces activités… pour paradoxalement les relancer avec la construction du circuit de Goodwood, originalement une route encerclant l’aéroport militaire. La première course s’y tiendra en 1948, la dernière en 1966.

Lorsqu’en 1993, Charles Gordon-Lennox, l’actuel Earl of March, lui-même passionné de vitesse, voudra relancer la course automobile dans la région, il n’obtiendra pas d’autorisation pour le circuit.

Il décidera alors, de créer son propre festival, sur ses terres. Cette manifestation sera tout de suite un succès avec 30.000 visiteurs. Il grandira rapidement pour atteindre 180.000 visiteurs annuels.

Le festival de Goodwood est maintenant une course de côte au cours de laquelle se déroulent en parallèle de nombreuses autres attractions : un concours d’élégance, un pavillon technologique dans lequel sont exposées les techniques du futur, des exhibitions tout au long de la journée et même certaines attractions dédiées au jeune public.

Ce rassemblement est également l’occasion de croiser quelques un des plus grand pilotes de l’histoire du sport automobile.

Renault Type K

Renault – 110 ans d’excellence moteur

Les premières victoires

En 1902, un moteur Renault remporte sa première victoire dans l’épreuve Paris-Vienne. C’est la voiture légère Type K équipée d’un petit moteur 2×2 cylindres de 16 CV qui arrivera en tête, devant les prestigieuses Mercedes et autres Panhard pourtant équipées de moteurs bien plus puissants de 40 CV et 70 CV, qui devront abandonner sur panne mécanique. Par cette victoire, Renault montre que la performance n’est rien sans la fiabilité. La même année, Renault dépose le brevet du turbo.

Renault Viva Grand Sport 1938

Les années 20, décennie de tous les records

Précurseur de l’épopée du développement des transports, Renault marquera cette époque en inscrivant divers records sur terre, sur l’eau et dans les airs.

Sur terre :

– Paris Varsovie accompli en 43 heures, avec la Renault 10 CV (1922)

– Record de distance sans escale avec 3385 km parcourus en 24 heures à une vitesse

moyenne de 141km/h. (1925)

– Record du monde de vitesse avec la 40CV sur 24 heures à Montlhéry avec 173,6 km/h de moyenne. (1926).

Sur l’eau :

1922 : record de vitesse établi à 140 km/h par un hydroglisseur Farman à moteur Renault

Dans les airs :

1923 : record d’altitude à 5381 m établi par un avion Bréguet-Renault

1925 : première traversée des Andes par un Latécoère 25 à moteur Renault

Amédée Gordini et la Renault Dauphine Gordini

Années 50-70 : Renault et Alpine s’illustre en compétition

En rallye : 1 000 milles, Mont Ventoux, Monte Carlo avec les 4CV, Dauphine et autres Renault 8 Gordini.

En endurance : les 24 heures du Mans avec Alpine

Sans oublier le record de vitesse de 308,85 km/h établi par l’Etoile Filante en 1956 sur le lac salé de Bonneville aux Etats-Unis.

Alpine A443 Le Mans 1978

Années 70-80 : le turbo en compétition

Champion d’Europe F2, victoire aux 24 Heures du Mans avec Alpine, 1ère victoire en F1 avec le « petit moteur » turbocompressé au Grand Prix de France en 1979, Renault 5 Turbo victorieuses d’épreuves du Championnat du Monde des Rallyes aussi mythiques que le rallye de Monte-Carlo ou le Tour de Corse.

Alpine Renault enlève en 1973 le 1ier titre de champion du monde des rallyes.

Alpine Renault A110 Tour de Corse 1973

Années 90-2012 : la consécration en F1

Avec 10 titres de Champion du Monde des Constructeurs en Formule 1, Renault démontre sa compétence en tant que motoriste en rivalisant avec les meilleurs spécialistes sur la piste

(Ferrari, BMW, Mercedes).

En décidant de servir quatre écuries en 2012 soir un tiers du plateau, Renault revendique plus que jamais son expertise sur le métier de motoriste et se met en ordre de marche pour relever les défis à venir – notamment celui de la prochaine réglementation moteurs de 2014 qui va rapprocher le monde de la F1 des préoccupations de l’automobile de série.

Renault F1 RS 01, Jean Pierre Jabouille GP d'Espagne 1978

Renault, l’audace dans les gênes

De la voiturette type K victorieuse du Paris-Vienne en 1902 en passant par la Formule 1 ou le Championnat du Monde des rallyes, voilà 110 ans que les moteurs Renault s’illustrent dans quasiment toutes les catégories du sport automobile. Le secret de cette réussite : une innovation permanente mise à l’épreuve de la compétition, chaque victoire faisant progresser la connaissance et la maîtrise technologique de nos ingénieurs.

Aujourd’hui les moteurs Renault sont parmi les plus fiables, les plus performants et les plus efficients du marché, que ce soit sur la piste ou sur la route.

Renault F1 RE 40 GP Grande Bretagne 1983

Renault sera présent cette année avec des véhicules emblématiques de son engagement sportif et de sa tradition d’innovation :

– Renault type K de 1902

– Renault Viva Grand Sport

– Alpine Renault A110 qui fête ses 50 ans cette année

– Renault 5 électrique : Renault fidèle à son esprit pionner est le premier constructeur généraliste à lancer une gamme de 4 véhicules Zéro Emission.

– Renault Maxi 5 Turbo

– Formule 1 RS01 et RE40

– Renault Alpine A443

– Renault Mégane Trophy

– Renault Mégane R.S. et Clio R.S

– Renault Twizy

– Renault ZOE

– Le concept Renault Alpine A110-50

– Formule 1 Red Bull Racing

Red Bull Racing RB 8  Monaco 2012

L’excellence technologique de Renault en F1 au bénéfice des véhicules de série

« La F1 est un laboratoire extraordinaire qui nous permet d’expérimenter de nouvelles Technologies dans des conditions extrêmes» explique Carlos Tavares, Directeur Général délégué aux opérations. « Notre engagement en F1 depuis 30 ans nous a permis de développer notre expertise sur le downsizing, la réduction des frottements et la maîtrise du refroidissement : autant d’atouts pour améliorer l’efficience énergétique de nos véhicules tout en maintenant l’agrément de conduite »

Renault a encore une fois pris de l’avance en utilisant, depuis quelques années déjà, son savoir faire de la piste pour développer ses moteurs de série. Précurseur du downsizing dès la fin des années 70 en F1 avec son 1,5 litres turbo, le constructeur a pris le virage du développement des motorisations électriques en tête depuis 2007 avec pour ambition d’être le premier à commercialiser une gamme complète de véhicules zéro émission (à l’usage).

Avec la réglementation FIA 2014, ce pari de Renault sur le véhicule électrique prend encore plus de relief. La Formule 1 pourra encore davantage faire progresser Renault dans la conception et  la réalisation de moteurs électriques pour le grand public.

Renault Twizy

Une obsession : améliorer le rendement énergétique des moteurs pour abaisser la consommation de carburant

Renault a toujours eu, au cours de son histoire, la volonté d’améliorer de manière progressive et continue l’efficience énergétique de ces moteurs, notamment au travers du downsizing rendu possible par l’arrivée du turbo en série. Ce dernier a permis d’augmenter le rendement énergétique des moteurs et donc d’en abaisser la consommation. Précurseur sur le downsizing, le constructeur a pour obsession de proposer des motorisations toujours plus économiques en carburant.

Renault Zoe 2012

Grâce à sa maîtrise de l’efficience énergétique des moteurs, Renault est bien armé pour relever son double défi : devenir leader sur les motorisations 100% électriques, tout en repoussant les limites du downsizing des motorisations thermiques. Le constructeur affirme plus que jamais son objectif de leadership européen en consommation et émissions de CO2 : les émissions de la gamme Renault passeront de 134g aujourd’hui à 120 g en 2013 et sous la barre des 100g dès 2016.

Concept-car Renault Alpine A110-50

Quelques points de repères :

1925 : Renault établit un premier record d’économie de carburant avec sa 6 CV qui ne demande que 3,6 L d’essence pour parcourir 100 km à 90 km/h.

1947 : grâce à son petit moteur 4 cylindres de 747 cm3 au rendement optimisé, Renault 4CV ne consomme que 5,5 l/_100 km à 90 km/h, ce qui en fait le véhicule des familles de l’après-guerre.

Renault 5 Electrique 1973

1980 : 4,5 L/100 km à 90 km/h pour la Renault 5 GTL équipée du moteur «Cléon Fonte» qui privilégie le couple à bas régime.

1987 : le prototype Vesta est le premier véhicule à passer sous la barre des 3 L/100 km.

2000 : Renault innove en proposant le 1.5 dCi, un petit moteur diesel downsizé common-rail alors que la concurrence propose encore des moteurs de 1.9 ou 2 litres. Grâce à une démarche d’amélioration continue, Renault parviendra à réduire en 10 ans la consommation de son moteur « best-seller » de près d’1 litre pour atteindre aujourd’hui 3,4 L/100 km sur Clio et Mégane.

En 2011, Renault franchit une nouvelle étape en ce domaine avec les motorisations Energy.

Fort de ses 10 titres de champion du monde des constructeurs, Renault fait appel au talent de ses ingénieurs de Formule 1 pour insuffler l’excellence technologique acquise sur la piste dans le développement de cette nouvelle gamme de motorisations.

Concept-car Renault Alpine A110-50