Polestar appelle l’industrie automobile à devenir transparente en termes d’impact environnemental

Classé dans : Polestar | 0

En vue d’être la plus transparente de l’industrie automobile, Polestar publiera tous les détails sur l’impact climatique de ses véhicules électriques (VE).

La société suédoise révélera l’impact climatique de ses véhicules électriques à la sortie de la chaîne de production.  L’analyse complète du cycle de vie de Polestar vise plus loin en calculant l’impact climatique total de la voiture tout au long de son cycle de vie.

Cette décision marque un changement important pour une industrie qui, ces dernières années, a eu du mal à convaincre les consommateurs en matière de durabilité et s’efforce d’établir de nouvelles normes pour les autres constructeurs automobiles.
«Par le passé, les constructeurs automobiles n’ont pas été clairs avec les consommateurs sur l’impact environnemental de leurs produits», déclare Thomas Ingenlath, PDG de Polestar. «Ce n’est plus acceptable. Nous nous devons d’être honnêtes, même si cela nous met dans l’inconfort.»

En utilisant sa propre analyse, la marque scandinave a calculé que la nouvelle Polestar 2 quittait l’usine avec une empreinte carbone de 26 tonnes. Par rapport à un Volvo XC40 avec moteur à essence, la Polestar 2 a une plus grande empreinte dans sa phase de fabrication, principalement dû au processus de production de batteries très gourmand en énergie.

Une fois que le VE réceptionné par le client, s’il est chargé d’énergie verte, les émissions de CO2e supplémentaires sont négligeables.
Après 50.000 km, la voiture à combustible fossile dépasse le VE en termes d’émissions d’équivalent en dioxyde de carbone.

Équivalent en dioxyde de carbone (CO2e) "Équivalent en dioxyde de carbone" ou "CO2e" est un terme qui décrit différents gaz à effet de serre dans une unité commune

«Le message est clair», déclare Thomas Ingenlath. «Les véhicules électriques offrent une voie vers la neutralité climatique et nous utiliserons les informations de ce rapport pour atteindre cet objectif.»

Polestar souligne le manque inquiétant de transparence dans l’industrie automobile : pour un consommateur, il est aujourd’hui devenu impossible de comparer l’impact climatique des voitures.

Le problème est qu’il existe actuellement beaucoup de méthodologies pour l’évaluations du cycle de vie (Life Cycle Assessments).
Polestar veut partager toute sa méthodologie et souhaite que les autres constructeurs automobiles s’ouvrir à plus de transparence.
«Les divergences de vue ne mèneront qu’à la confusion. Les constructeurs automobiles doivent s’unir pour être plus transparents », déclare Fredrika Klarén, responsable du développement durable chez Polestar. « Ce que nous voulons chez Polestar, c’est qu’en tant qu’industriel, nous assistions les consommateurs à faire le bon choix. »

La méthodologie complète pour l’analyse du cycle de vie de Polestar et l’analyse de l’empreinte carbone de la Polestar 2 sont disponibles ici.

Automania Team

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

÷ 4 = 1