Porsche GT3 Cup Challenge Benelux : Succès belge et hollandais sur le circuit de Zandvoort

Classé dans : Actualités - Porsche (D) | 0

Porsche GT3 Cup Challenge Benelux Pinksterraces Zandvoort

Communiqué de presse


Les premières courses du Porsche GT3 Cup Challenge Benelux, disputées sur le territoire hollandais, ont proposé trois superbes joutes qui se déroulèrent dans des conditions atmosphériques pour le moins changeantes.

Alors que toutes les victoires furent décernées à des concurrents néerlandais à Spa-Francorchamps, Jeffrey van Hooydonk a sonné la charge de la revanche belge lors de la première épreuve du week-end.

Lors du deuxième exercice, le jeune Max van Splunteren fut intraitable. Pour sa première participation en course au volant d’une Porsche, il s’est hissé sur la plus haute marche du podium.

Lors de l’épreuve principale, les vannes célestes furent largement ouvertes et le ballet pneumatique s’organisa peu avant le départ, les gommes taillées étant de rigueur. Une fois encore, l’équipe, alignée par Groep Zuid, se montra la plus forte et après que Paul van Splunteren s’offrit une belle avance los de la première moitié de l’épreuve, son fils Max paracheva le travail et obtint son deuxième succès de la journée.


Porsche GT3 Cup Challenge Benelux Pinksterraces Zandvoort  Concentration avant le départ

Après les bons débuts du Porsche GT3 Cup Challenge Benelux sur le circuit de Spa-Francorchamps, le leader de la compétition Christiaan Frankenhout ne put se rendre sur ses terres à Zandvoort. Le double vainqueur des Ardennes, en effet, ne refusa pas un volant officiel aux 24 Heures du Nürburgring. Paul van Splunteren proposa à son fils d’être son nouvel équipier et Max fut « tout simplement » la révélation du week-end. Le pilote de monoplace, 17 ans à peine, ne pouvait s’appuyer que sur une année d’expérience mais cela ne l’empêcha pas de croiser immédiatement le fer avec des pilotes confirmés en GT, tels Bert Longin, Jeffrey van Hooydonk et Hunter Abbott.

Durant ce meeting de Pentecôte, il y avait moins de Porsche en piste qu’à Spa : “La raison est à chercher dans la diversité des événements en Europe. Nos pilotes ont donc d’autres opportunités”, explique le cofondateur du Porsche GT3 Cup Challenge Benelux, Paul van Splunteren. “C’est pourquoi, nous avions douze engagés à Zandvoort mais nous aurons plus de participants lors des prochaines courses.”

Première course

Au départ de la première course, l’auteur de la pole position, Melroy Heemskerk, entendait bien conserver le leadership. Hélas, dès le premier tour, il fut victime d’une crevaison et il dut évidemment passer par les stands. Même s’il reprit la piste, il n’eut plus l’occasion de jouer un rôle en vue. Paul van Splunteren hérita du commandement mais il ne put pas profiter longtemps de son avantage. “J’étais tellement concentré sur la qualité de mon départ que je me suis loupé en démarrant trop tôt. J’ai freiné immédiatement mais c’était peine perdue. Le drive through était justifié”, commenta l’aîné des van Splunteren.

Jeffrey van Hooydonk, bien décidé, prit le taureau par les cornes et ne lâcha plus le commandement de l’épreuve. “Mon départ ne fut pas brillant mais j’étais quand même en bonne position. J’ai vu alors que ceux qui me précédaient empruntaient la pitlane et il ne me suffisait plus que de conserver un bon tempo. Ma voiture était vraiment très compétitive vers la mi-parcours et j’ai pu dès lors me ménager une belle avance. Ce fut une chouette victoire.”

Bert Longin termina deuxième et, malgré sa pénalité, Paul van Splunteren gravit la troisième marche du podium. Le succès en classe AM est revenu au débutant Jan van Kuijk (NL), qui remporta une belle bataille face à Nicolas Vandierendonck (B).

Deuxième course

La deuxième course sprint mérite de figurer dans les annales du sport auto. Roger Hodenius prit l’envol depuis la pole mais son départ ne fut pas excellent et il chuta en quatrième place. Parti depuis la cinquième position, Max van Splunteren fit exactement le contraire ! Troisième au virage de Tarzan, il attaqua immédiatement Carlos Rivas. Le leadership était entre les mains de Hunter Abbott mais, après que van Splunteren parvint à se défaire de Rivas, il s’attaqua à l’expérimenté britannique. Van Splunteren junior ne commit pas la moindre erreur ensuite et, comme ses poursuivants avaient choisi de tenir leur rang, le podium de la deuxième course était connu. “Ce fut une course fantastique. Au début, j’ai pu parfaitement profiter de mes nouveaux pneus”, expliqua tout sourire van Splunteren.

En classe AM, Olivier Van Oost (B) s’est défait de Jan van Kuyk. On notera que Van Oost, pas plus que son équipier Vandierendonck, n’avait déjà foulé le sol de Zandvoort.

Porsche GT3 Cup Challenge Benelux Pinksterraces Zandvoort  Sous la pluie battante

Troisième course

Alors que les pilotes Porsche s’approchent de la grille de départ, la pluie s’invite une fois encore. La direction de course décide alors de postposer le départ de dix minutes afin de donner aux teams l’opportunité de monter des pneus pluie. Et il pleut des cordes au moment de l’envol, ce qui permet à Paul van Splunteren de prendre l’avantage, lui qui connaît tellement la piste de Zandvoort. Lors de son relais, il se construit une très belle avance. Les pilotes qui connaissent moins bien le tracé ne sont pas nécessairement à l’aise dans des conditions de plus en plus dantesques jusqu’à créer de véritables petites rivières qui traversent la piste.

Après les arrêts obligatoires, l’équipe van Splunteren dispose d’une petite trentaine de secondes d’avance et Max sait ce qui lui reste à faire. Jeffrey van Hooydonk est dans un tout bon rythme et reprend deux secondes au tour au meneur. Van Splunteren, à son tour, s’habitue aux conditions difficiles et accélère. Lorsque Van Hooydonk reste coincé derrière un pilote moins véloce, il comprend que la deuxième place est désormais son objectif majeur. Carlos Rivas, qui a fait connaissance ce week-end avec le circuit de Zandvoort, franchit la dernière ligne en troisième position. “Je dispute toutes les courses seul et cela demande beaucoup de concentration. Sous la pluie, ce n’était pas facile sauf sur le plan physique, ce qui était quand même un avantage. Je voudrais remercier mon équipe Speedlover qui met à ma disposition une voiture parfaite”, conclut le pilote belge.

Robert van Barneveld du Porsche GT3 Cup Challenge Benelux est vraiment heureux du déroulement des courses sur le circuit de Zandvoort : “Tous les ingrédients nécessaires à la réussite du sport automobile étaient réunis ce week-end. Du spectacle constant, des changements de position particulièrement nombreux, un rookie de 17 ans transformé en vainqueur, des pneus Continental qui sont impeccables sous la pluie et des pilotes ravis, tout fut positif. Notre série prouve que l’on peut participer à des épreuves automobiles avec un budget raisonnable alors que la marque Porsche est le nec plus ultra. Une coupe de marque avec des GT très rapides, c’est l’idéal. J’ajouterai que nos invités ont été conquis par l’hospitality unit. Conclusion : ce fut un week-end de grande qualité.”

Les prochaines courses du Porsche GT3 Cup Challenge Benelux sont programmées du 7 au 9 juin, au TT circuit d’Assen durant le “Dutch Power Pack Festival”.

Tous les résultats peuvent être obtenus sur le site www.gt3cupchallengebenelux.com

Porsche GT3 Cup Challenge Benelux Pinksterraces Zandvoort  Le podium

Le classement au championnat :

Pro:

1. Hunter Abbott (UK) – DVB Racing

2. Jeffrey van Hooydonk (B) – DVB Racing

3. Paul van Splunteren (NL) – Porsche Groep Zuid

Am:

1. Olivier Van Oost (B) – THEMS Racing by Powercars

2. Nicolas Vandierendonck (B) – THEMS Racing by Powercars

3. Sven Heyrowsky (DE) – Attempto Racing

Club:

1. Philippe Richard (FR) – Speedlover

2. Sven Van Laere (B) – Speedlover

 

Pour plus d’infos à propos du Porsche GT3 Cup Challenge Benelux, rendez-vous sur: www.gt3cupchallengebenelux.com