Porsche Cayman S, un certain retour aux sources.

Classé dans : Actualités - Porsche (D) | 0

Troisième proposition de Porsche dans la catégorie des voitures de sport, cette berlinette à moteur central se situe entre les gammes Boxster et 911 Carrera.

Porsche Cayman S 2006.


Basée sur la Boxster, elle en est une version coupé dotée de mécaniques plus puissantes. La Cayman S est animée par un six cylindres à plat de 3,4 litres délivrant 295 CV qui la propulse de zéro à 100 kilomètres/heure en 5,4 secondes et lui permet d’atteindre une vitesse maximale de 275 km/h.

Sa carrosserie rigide et son moteur placé en position centrale arrière devrait lui donner une répartition idéale pour créer un véhicule agile et équilibré.

Lors des tests effectués par Porsche, le coupé Cayman S, en configuration de série, a réalisé en 8 minutes 20 secondes un tour de la boucle nord du Nürburgring, soit mieux que le Boxster S et peu enn retrait par rapport à la 911 Carrera.

Une ligne nouvelle qui rappelle certaines Porsche mythiques

Porsche Cayman S 2006.

Le coupé Cayman est totalement dans la ligne stylistique des Porsche actuelles.

Un coup d’œil suffit pour identifier le nouveau Coupé Cayman S comme une Porsche. Ses formes reprennent certains traits de style du mythique coupé 550 qui lui donnent une identité propre, différente des Boxster et autres 911.

Comme d’habitude chez Porsche, la similarité avec les autres modéles est flagrantes, tout en étant très différent. Le traîtement de la face avant avec ses antibrouillards déportés est tout aussi caractéristique que son profil, où les entrées d’air devant les roues postérieures , la courbure prononcée du pavillon et la poupe plongeante créent une silhouette originale, savant mélange de classissisme et de modernité.

La face arrière est logiquement la partie la plus distinctive des autres Posche. Les ailes au galbe prononcé et la double sortie d’échappement en position centrale sont parachevés par la particularité la plus visible du Cayman S, le grand hayon de 116 sur 90 centimètres qui permet un accés relativement aisé à la soute à bagage.

Porsche Cayman S 2006.

Le Cayman S offre un volume total de chargement de 410 litres est réparti sur deux compartiments, soit de 185 à 260 litres disponibles sous le grand hayon arrière, auxquels s’ajoutent les 150 litres du coffre avant. Des objets plus petits peuvent se loger dans plusieurs vide-poches, dont certains peuvent être fermés à clé.

Aérodynamique réussi : cx de 0,29

De par son cx de 0,29, le Cayman S se hisse en tête de la concurrence en termes d’aérodynamisme. Sur ce plan, le savoir-faire est dans les détails : différentes mesures d’amélioration ont par exemple permis d’augmenter l’appui aérodynamique de 14 kilogrammes au niveau de chacune des quatre roues. Cette valeur est mesurée à une vitesse de 270 km/h. A l’arrière, le mérite en revient essentiellement au nouvel aileron dédoublé qui se déploie d’environ 80 millimètres à partir de 120 km/h. A la différence d’un aileron tel qu’on le trouve sur le Boxster, l’aileron dédoublé n’oppose que très peu de résistance à l’air, ce qui ne l’empêche cependant pas de produire de l’appui grâce à son angle d’incidence.

Porsche Cayman S 2006.

Comme sur toutes les voitures de sport Porsche, le soubassement du Cayman S est doté d’un carénage quasi intégral.

Grâce au carénage inférieur qui n’engendre que peu de turbulences, l’air s’écoulant sous la voiture peut de plus être mis à profit pour un refroidissement particulièrement efficace des organes mécaniques. Pour ce faire, des chicanes spécifiques déviant le flux d’air afin qu’il refroidisse la boîte de vitesses et le moteur ont été implantées dans la partie arrière du carénage.

Un six cylindres doté de la distribution VarioCam Plus

Le six cylindres à plat animant le Cayman S est extrapolé du moteur 3,2 litres du Boxster S. Les culasses sont entièrement reprises de la 911 Carrera, tout comme le système de calage des arbres à cames et de levée des soupapes VarioCam Plus.

Porsche Cayman S 2006.

Cette distribution ne contribue pas uniquement à atteindre une puissance de 295 CV (217 kW) à 6 250 tr/mn et un couple de 340 Newtons-mètres, disponibles entre 4 400 tr/mn et 6 000 tr/mn, mais permet également de contenir la consommation moyenne à 10,6 litres aux 100 kilomètres.

Une boîte Tiptronic S sur demande

Pour assurer la transmission, le Cayman S se sert en série d’une boîte mécanique à six rapports à débattements courts, sportifs et précis. Sur demande, il peut aussi se doter de la boîte Tiptronic S. Pour le coupé sport biplace, cette boîte automatique à cinq rapports a reçu une nouvelle commande hydraulique et électronique. Elle peut ainsi faire appel aux programmes de commande variables connus de la Carrera.

Le Pack Sport Chrono pour accroître encore les performances

Les conducteurs désireux de puiser encore plus dans le potentiel du Cayman S se voient proposer le pack Sport Chrono.

En affûtant les cartographies moteur et stratégies de régulation, il permet de s’approcher encore plus des limites imposées par la physique.

Le chronomètre analogique/numérique trônant sur le tableau de bord est le signe distinctif de ce pack ; il permet d’effectuer des comparaisons dynamiques précises au centième de seconde près. Sur la boucle nord du Nürburgring, les performances plus poussées obtenues grâce au pack Sport Chrono se traduisent par un avantage au tour de trois secondes.

Un châssis sportif pour une meilleure agilité

Porsche Cayman S 2006.

Par rapport au Boxster, le train de roulement du Cayman S reçoit des ressorts, amortisseurs et barres antiroulis plus fermes. Associé à un carrosserie plus rigide et aux pneus de 18 pouces, ces réglages débouchent sur une agilité supérieure.

Au niveau de la sécurité active, le Cayman S est livré de série avec le régulateur Porsche Stability Management (PSM).

D’autres raffinements techniques sont proposés en option : le système de tarage actif des amortisseurs , le système Porsche Active Suspension Management (PASM), qui permet au conducteur de choisir, par simple actionnement d’un bouton, entre un réglage des amortisseurs sportif/confortable ou résolument sportif.

Des freins avec disques céramiques,sur demande.

Porsche Cayman S 2006.

Des disques de frein ventilés et ajourés d’un diamètre de 318 millimètres à l’avant et de 299 millimètres à l’arrière assurent le freinage du Cayman S. Les freins Porsche Ceramic Composite Brake (PCCB) sont disponibles en option. Ces disques se distinguent par des coefficients de frottement élevés et constants et par une usure particulièrement faible dans l’usage quotidien. Ils se composent des disques encore plus grands d’un diamètre de 350 millimètres, pourtant plus légers parce qu’en céramique.

Protection tous azimuts grâce à six airbags

Le Cayman S offre la sécurité passive élevée de toute Porsche. Les airbags grande capacité pour le conducteur et son passager assurent une protection très élevée en cas de collision frontale. En cas de choc latéral, un airbag thoracique et un airbag de tête entrent en fonction de chaque côté. Cet ensemble, qui est complété par une protection antichoc latérale intégrée aux portes, est connu sous le nom de POSIP (Porsche Side Impact Protection).

Un choix d’options pléthorique.

Porsche Cayman S 2006.

Parmi la liste des options disponibles sur le coupé Cayman S retenons:

Le système de surveillance de la pression de gonflage «RDK» de la dernière génération, l’assistant au stationnement ParkAssistent, les rétroviseurs à anti-éblouissement automatique ou le système Porsche Communication Management (PCM) avec système de navigation DVD.

L’intérieur peut également être personnalisé grâce aux selleries partielles ou intégrales en cuir, aux inserts carbone, aluminium ou façon bois, auquels peuvent s’ajouter la gamme complète de sièges, allant du siège sport au siège sport adaptatif en passant par le siège tout électrique avec appui lombaire.

Fiche technique de la Cayman S 2006

(Les caractéristiques techniques peuvent présenter des différences d’un pays à l’autre.)

Porsche Cayman S 2006.

Carrosserie

Coupé biplace ; structure autoporteuse tout acier de construction légère optimisée, tôles galvanisées sur les deux faces ; airbag frontal grande capacité, airbag thoracique et airbag de tête conducteur/passager.

Aérodynamique

Cx (coefficient de pénétration dans l’air) : 0,29

S (surface frontale) : 1,98 cm²

Scx : 0,57

Moteur

6 cylindres à plat opposés en aluminium, refroidi par eau, bloc moteur et culasses en aluminium, 4 ACT, 4 soupapes par cylindre, distribution variable (Varlope Plus), rattrapage hydraulique du jeu des soupapes, tubulure d’admission pilotée ; graissage carter sec intégré ; 2 pré catalyseurs et 2 pots catalytiques principaux, 4 sondes lambda en configuration stéréo ; huile moteur 9,7 litres, fluide de refroidissement 22,3 litres ; gestion à cartographie DME (électronique numérique moteur) pur I’allumage, I’Injection et le calage des arbres à cames, allumage électronique à distribution statique (6 bougies d’allumage), injection séquentielle du type Multipoint.

Alésage : 96 mm

Course : 78 mm

Cylindrée : 3386 cc

Rapport volumétrique : 11,1 à 1

Puissance maxi. : 295 CV (217 kW) à 6250 tr/mn

Couple maxi. : 340 Nm à 4400 tr/mn jusqu’à 6 000 tr/mn

Puissance au litre : 87,1 CV/L. (64,1 kW/L.)

Régime maxi. : 7 300 tr/mn

Type de carburant : superplus (RON/MON 98/88) sans plomb

Alimentation électrique : 12 Volts, alternateur triphasé 2 100 W, capacité batterie 70 Ah

Porsche Cayman S 2006.

Transmission :

Moteur et boite de vitesses regroupés par vissage, transmission aux roues arrière par arbres à deux joints.

Démultiplications : Boîte Manuelle Tiptronic S
1e : 3,31 3,66
2e : 1,95 2,00
3e : 1,41 1,41
4e : 1,13 1,00
5e : 0,97 0,74
6e : 0,82 /-
M. AR 3,00 4,10
Rapport de pont : 3,88 4,16

Diamètre embrayage : 240 mm

Train roulant :

Essieux avant et arrière du type McPherson (optimisé Porsche) : essieux à jambes élastiques, suspension a roues indépendantes guidées sur bras transversaux, bras longitudinaux et jambes élastiques, ressorts hélicoïdaux coniques avec amortisseurs intégrés du type bitube à gaz.

Freins

Système de freinage à 2 circuits, répartition par essieu, étriers monoblocs en aluminium à 4 pistons, disques de frein ventilés et ajourés ;

Diamètre x largeur : 318 x 28 mm à l’avant pour 299 x 24 mm à l’arrière,

PSM 8.0, servo à vide.

Roues et pneus :

Avant : Jantes de 8 J x 18, pneus de 235/40 ZR 18

Arrière : Jantes de 9 J x 18, pneus de 265/40 ZR 18

Poids

Poids à vide selon normes DIN : 1 340 kg

PTMA : 1630 kg

Charge autorisée sur toit : 60 kg

Porsche Cayman S 2006.

Dimensions

Longueur 4 341 mm

Largeur 1 801 mm

Hauteur 1 305 mm

Empattement 2 415 mm

Voie avant 1 486 mm

Voie arrière 1 528 mm

Volume total du coffre selon normes VDA : 410 Litres

Capacité du réservoir : 64 Litres

Performances routières*

Vitesse maxi. : 275 km/h (267 km/h)

Accélérations* :

0 à 100 km/h : 5,4 s (6,l s)

0 à 160 km/h : 11,7 s (13,5 s)

0 à 200 km/h : 18,6 s (21,6 s)

0 à 1000 m : 24,3 s (25,4 s)

Consommations* (normes européennes) :

Cycle urbain : 15,3 (16,3) L/100 km

Cycle extra-urbain : 7,8 (7,9) L/100 km

Moyenne : 10,6 (11,0) L/100 km

Emission de C02 (normes européennes) :

Moyenne : 254 (262) g/km

* Les valeurs entre parenthèses concernent les voitures équipées de la boite Tiptronic S.

Porsche Cayman S 2006.