La nouvelle Porsche 911 Carrera « type 991 » 2012: la tradition à la rencontre de la modernité

Classé dans : Actualités - Porsche (D) | 0



Porsche 911 Carrera S 2012 (type 991 - Frankfurt  IAA 2011)

 

Sous des lignes très réussies, même si elles demeurent (et doivent le demeurer) incontestablement « 911 », la nouvelle Porsche 911 Carrera « type 991 » reçoit de profondes modifications qui améliorent son comportement, ses performances, mais aussi sa consommation et donc ses rejets de CO².


Présentée en première mondiale à l’occasion du Salon de Francfort 2011, son lancement officiel aura lieu le 3 décembre 2011.

Les prix pour la Belgique ne sont pas encore connus.




Porsche 911 Carrera 2012 (type 991 - Frankfurt  IAA 2011)

 

Pour sa nouvelle génération, la Porsche 911 Carrera franchit l’une des étapes de développement les plus importantes jamais effectuées dans la longue histoire de cette classique parmi les voitures de sport.

Près de 90 pour cent de tous les composants ont fait l’objet d’une nouvelle conception ou d’une évolution.

Avec sa carrosserie de construction légère inédite, ses moteurs à nouveau plus efficaces et de nouveaux systèmes d’aide à la conduite, le coupé offre au conducteur une nouvelle évolution encore plus intense de Porsche Intelligent Performance.

Elle s’exprime à travers un comportement encore plus dynamique et une baisse de la consommation et des émissions pouvant atteindre 16 pour cent, alors qu’en même temps, l’aptitude au quotidien augmente.

Porsche 911 Carrera 2012 (type 991 - Frankfurt  IAA 2011)

La nouvelle génération (Type 991) entre sur scène en deux versions :

911 Carrera:

six cylindres à plat de 3,4 litres délivrant 350 ch (257 kW) ;

propulsion ;

boîte mécanique à sept rapports

ou, en option, boîte à double embrayage Porsche Doppelkupplung (PDK) ;

0 à 100 km/h en 4,8 secondes, voire en 4,6 secondes avec la boîte PDK (4,4 secondes avec le pack Sport Chrono) ;

vitesse maximale 289 km/h, 287 km/h avec la boîte PDK ;

consommation (NEDC) 9,0 l/100 km, rejets de CO2 212 g/km ;

8,2 l/100 km et rejets de CO2 194 g/km avec la boîte PDK.

Porsche 911 Carrera S 2012 (type 991 - Frankfurt  IAA 2011)

911 Carrera S:

six cylindres à plat de 3,8 litres délivrant 400 ch (294 kW) ;

propulsion ;

boîte mécanique à sept rapports

ou, en option, boîte à double embrayage Porsche Doppelkupplung (PDK) ;

0 à 100 km/h en 4,5 secondes, voire en 4,3 secondes avec la boîte PDK (4,1 secondes avec le pack Sport Chrono) ;

vitesse maximale 304 km/h, 302 km/h avec la boîte PDK ;

consommation (NEDC) 9,5 l/100 km, rejets de CO2 224 g/km ;

8,7 l/100 km et rejets de CO2 205 g/km avec la boîte PDK.

Porsche 911 Carrera 2012 (type 991 - Frankfurt  IAA 2011)

Avec la technique, le design et les proportions de la 911 Carrera ont également évolué.

L’empattement allongé de 100 millimètres est un des traits distinctifs les plus marquants.

La carrosserie ne fait, quant à elle, que 56 millimètres de plus en longueur, les porte-à-faux ayant été réduits de 32 millimètres à l’avant et de 12 millimètres à l’arrière.

La ligne de toit de la Carrera a été abaissée de 7 millimètres par rapport à sa devancière, celle de la Carrera S de 6 millimètres.

À l’intérieur, la garde au toit maximale reste pourtant quasiment inchangée.

Sur les coupés dotés d’un toit ouvrant, coulissant par ailleurs pour la première fois à l’extérieur, la garde au toit s’est même accrue de 15 millimètres.

Porsche 911 Carrera 2012 (type 991 - Frankfurt  IAA 2011)

Avec une longueur hors tout de près de 4,50 mètres et une largeur maximale d’environ 1,80 mètre, la 911 Carrera reste la voiture de sport la plus compacte de sa catégorie.

Quel que soit l’angle de l’observateur, l’évolution stylistique de la 911 Carrera ne passe pas inaperçue.

Vu de profil, une nouvelle ligne, des roues en alliage léger plus grandes et le pare-brise plus bombé accentuent le caractère encore plus typé coupé et encore plus entreprenant.

Les nouveaux optiques avant et les prises d’air latérales plus généreuses sont caractéristiques de la nouvelle partie avant plus large.

À l’arrière, l’aileron plus large pouvant être déployé de manière variable témoigne de la puissance accrue des nouveaux modèles 911 Carrera.

Se conjuguant avec d’autres optimisations aérodynamiques, il génère un appui nettement plus important en présence d’un cx toujours aussi excellent.

Des ensembles optiques redessinés, plus fins, à LEDs viennent parachever la partie arrière.

Porsche 911 Carrera S 2012 (type 991 - Frankfurt  IAA 2011)

La 911 Carrera impose de nouveaux repères en termes de Porsche Intelligent Performance.

De concert avec un bouquet de nouveaux composants et de nouvelles fonctions, la carrosserie innovante, une conception associant aluminium et acier, permet d’améliorer l’efficience au même titre que le dynamisme de conduite.

La 911 Carrera est la première voiture particulière au monde à se doter en série d’une boîte mécanique manuelle à sept rapports.

Elle s’appuie sur la banque d’organes de la boîte à double embrayage et sept rapports proposée en option.

L’étagement serré des rapports un à six offre au conducteur un potentiel d’accélération extraordinaire, alors que le septième rapport, surmultiplié, lui réserve une possibilité supplémentaire d’économiser du carburant.

Avec la 911 Carrera, Porsche inaugure la fonction Stop-Start automatique sur une voiture de sport.

Le système permet d’économiser jusqu’à 0,6 litre aux 100 kilomètres selon le nouveau cycle de conduite européen (NEDC).

La fonction Stop-Start automatique est disponible en série en association tant avec la boîte PDK qu’avec la boîte mécanique.

La gestion thermique commune du moteur et de la boîte de vitesses ainsi que la récupération d’énergie pour le réseau de bord réduisent de 0,35 l/100 km supplémentaire la consommation des 911 Carrera , nouveau cru.

Le nouveau système de refroidissement se passant d’ouvertures de ventilation dans le soubassement, il présente aussi des avantages aérodynamiques ayant un impact positif sur les performances de la voiture.

Porsche 911 Carrera S 2012 (type 991 - Frankfurt  IAA 2011)

Le mode «roue libre», réalisé pour la première fois avec la boîte PDK optionnelle sur une voiture de sport, permet de gagner jusqu’à 1 litre de carburant aux 100 kilomètres dans la circulation au quotidien.

Dès que le conducteur lève le pied, le moteur est désolidarisé de la boîte de vitesses en fonction de la situation de conduite donnée, et la 911 Carrera continue d’avancer au régime du ralenti.

Cette fonction ouvre un potentiel d’économie supplémentaire surtout dans la plage des vitesses supérieures.

Sur la 911 Carrera, la minimisation façon Porsche vient compléter les optimisations de la consommation :

le moteur de 3,4 litres puise plus de puissance dans une cylindrée plus petite que le modèle précédent de 3,6 litres.

C’est ainsi que la 911 Carrera dotée de la boîte PDK est la première voiture de sport Porsche à rester sous la barre de 200 g/km de CO2.

 

Grâce à son train de roulement entièrement revu et reconçu pour une partie essentielle, la 911 Carrera place à nouveau la barre plus haut en matière de dynamisme de conduite.

À lui seul, l’agrandissement de l’empattement associé à l’élargissement de la voie a permis de réaliser une géométrie entièrement nouvelle, à l’origine d’une tenue de route et d’une stabilité antiroulis supérieures à des vitesses élevées en ligne droite comme en virage.

Porsche 911 Carrera S 2012 (type 991 - Frankfurt  IAA 2011)

Avec la nouvelle direction à assistance électromécanique, les ingénieurs Porsche ont réussi à développer un système reliant pour la première fois la précision et le toucher de la route typiques de Porsche à des avantages en matière de consommation et de confort.

Le système électromécanique ne demandant de l’énergie que lorsqu’il faut effectivement braquer le volant, il permet d’économiser au moins 0,1 litre de carburant aux 100 kilomètres par rapport à une direction hydraulique conventionnelle.

Le nouveau système d’aide active à la conduite Porsche Dynamic Chassis Control (PDCC) proposé en option sur la Carrera S repousse à nouveau les limites de la dynamique transversale.

PDCC est un système antiroulis actif qui enregistre toute inclinaison de la carrosserie en virage dès qu’elle s’amorce et peut la compenser presque entièrement.

Le système permet ainsi d’accroître l’agilité de la voiture sur toute la plage des vitesses tout en améliorant le comportent à l’amorce des virages et l’équilibre au changement d’appui.

Le système PDCC est ainsi un nouvel atout en termes de dynamisme.

Porsche 911 Carrera S 2012 (type 991 - Frankfurt  IAA 2011)

Pour la première fois de série sur la 911 Carrera S, le système Porsche Torque Vectoring (PTV) améliore encore la motricité et la stabilité directionnelle et réduit les réactions au transfert de masses.

Mis en œuvre en association avec la boîte mécanique à sept rapports, le système se compose d’un blocage mécanique du différentiel arrière et d’une fonction de répartition variable du couple entre les roues arrière.

Les voitures équipées de la boîte à double embrayage bénéficient du système PTV Plus encore plus performant qui se distingue par un blocage de différentiel arrière piloté à taux de blocage entièrement variable.

En intervenant de manière ciblée sur la roue arrière à l’intérieur du virage, le PTV et le PTV Plus améliorent par ailleurs aussi l’agilité et la précision directionnelle de la voiture.

Les deux variantes du système sont aussi livrables en option sur la 911 Carrera.

Porsche 911 Carrera 2012 (type 991 - Frankfurt  IAA 2011)

Les stylistes Porsche ont dessiné un habitacle faisant écho à la nouvelle robe de la 911 Carrera.

Son architecture s’inspire de celle de la Porsche Carrera GT.

Avec une console centrale ascendant vers l’avant sur laquelle le levier ou le sélecteur de vitesses occupe une position haute typée racing près du volant, le conducteur est désormais encore mieux intégré dans le cockpit.

Les fonctions et réglages essentiels pour la commande de la voiture sont regroupés sur la console centrale, dans des pavés de touches logiques.

Un écran tactile porté à 7 pouces, noyé en position centrale dans le tableau de bord entièrement redessiné, sert à commander toute une multitude de fonctions.

Les éléments Porsche classiques qui ont fait leurs preuves, tels que les cinq instruments ronds avec le compte-tours au milieu et le contact d’allumage à gauche du volant, se retrouvent bien évidemment aussi sur le nouveau modèle.

Le conducteur et son passager avant s’installent dans des sièges sport à réglage électrique sur quatre voies, eux aussi le fruit d’une conception nouvelle.

En option, les sièges sport sont aussi disponibles en d’autres variantes à réglage sur 14, voire sur 18 voies.

Porsche 911 Carrera 2012 (type 991 - Frankfurt  IAA 2011)

Données techniques de la Porsche Carrera 911 « Type 991 » 2012


Données techniques de la Porsche 911 Carrera S « Type 991 » 2012

 

Porsche 911 Carrera S 2012 (type 991 - Frankfurt  IAA 2011)