Porsche lance une 3ème gamme sportive. Le coupé Cayman S.

Classé dans : Actualités - Porsche (D) | 0

Il est de notoriété publique que Porsche soit actuellement la marque automobile la plus rentable. Elle engrange de confortables bénéfices et profite de cette conjoncture favorable pour élargir sa gamme et atteindre une taille considérée par les spécialistes comme minimale pour sa survie à long terme. L’énorme succès du Cayenne le prouve, la clientèle Porsche ne se limite plus uniquement aux coupés et cabriolets sportifs et une berline 4 portes serait en préparation. Mais l’actualité immédiate de Porsche est une troisième gamme sportive : Le coupé Cayman S, dont les premières photos viennent d’être révélées.

Comme il est habituel chez Porsche, un nouveau modèle est d’abord présenté dans sa version S. Il est logique de penser qu’une ou plusieurs autres versions sont programmées pour un avenir plus ou moins proche.

Le Porsche Cayman S est un coupé aérodynamique de 2 places, au dessin très typé Porsche. Le Cx n’a pas été révélé, mais devrait être nettement plus efficace que sur les Boxster. Les lignes sans grosses innovations stylistiques, sont réussies, particulièrement l’avant et l’arrière. Le nouveau dessin des arches de roues souligne la présence de roues de 18 pouces livrées de série. De profil, la courbure originale du toit rappellera à certains celle des 2 coupés Porsche 550A qui ont participé aux 24 heures du Mans 1956 (5ème au général & abandon). Autre réminiscence de cette époque mythique, le double échappement central. Plus pragmatique, la présence d’un hayon arrière qui permet une bonne accessibilité au coffre arrière, dont le volume de 260 Litres est à ajouter aux 150 Litres de capacité du petit coffre avant. L’habitacle garni de cuir fait partie de la dotation de série du Cayman S.

Le coupé Cayman S est équipé d’un nouveau moteur 6 cylindres à plat de 3,4 L de cylindrée. Il est équipé du Porsche VarioCam Plus, système qui optimise couple et puissance en combinant un calage variable des arbres à cames d’admission avec une gestion électronique de la commande des soupapes. Jusqu’à présent, le VarioCam Plus était réservé aux modèles 911. Cette nouvelle mécanique installée en position centrale arrière donne une puissance maxi de 295 CV (217 kW) et génère un couple généreux de 340 Nm entre 4400 et 6000 tr/mn.

La puissance est transmise aux roués arrière par une boîte manuelle à 6 rapports. Une boîte automatique à commande séquentielle à 5 rapports “Tiptronic S”, modifiée au niveau de l’électronique et de l’hydraulique, sera disponible en option.

Au niveau du châssis, le Cayman associe empattement long et des suspensions en aluminium à voies larges qui devraient donner au nouveau coupé un comportement dynamique.
Quant à la sécurité passive, le nouveau coupé Porsche sera doté des derniers développements de la marque. En combinaison avec le PSM (Porsche Stability Management : contrôle électronique de stabilité) de série, le Cayman S peut également être équipé en option du PASM (Porsche Active Suspension Management). Ce système permet d’abaisser les suspensions de la voiture de 10 mm et d’adapter automatiquement celles-ci aux conditions de route et/ou de conduite, via un bouton sur la console centrale qui permet la sélection d’un programme « Normal » ou « Sport ».
Côté performances, une vitesse maximale de 275 km/h et l’accélération de 0 à 100 km/h en 5,4 secondes sont annoncées.

La commercialisation du nouveau coupé Cayman S commencera dès la fin de cette année et son prix en Belgique devrait avoisiner les 63.000 € TVAC, soit environ 15% de plus qu’un Boxster S.