Peugeot Partner Evolution 2006.

Classé dans : Actualités - Peugeot (F) | 0

Le Peugeot Partner fut lancé en juillet 1996 et en novembre 2002, il bénéficiait d’un remodelage profond. Aujourd’hui, il subit de légères modifications, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. D’autre part, la liste des options a été étendue et les versions « ludospace » disposent d’une nouvelle gamme de motorisations.

Peugeot PARTNER Quiksilver 2006.

A la fin du mois de septembre 2005, Peugeot avait produit près de 1.000.000 d’exemplaires du Partner. En 2004, plus de 140.000 unités ont été assemblées et cette année devrait voir près de 150.000 véhicules quitter les lignes de production.

Inutile de préciser que c’est sur son marché domestique que le Partner connaît le plus grand succès. En effet, depuis son lancement en juillet 1996, environ 250.000 exemplaires ont été immatriculés en France. Le marché espagnol (124.000 immatriculations), la Turquie et le Royaume Uni (chacun 60.000), le marché Belux (57.000) et les Pays Bas (45.000) contribuent également d’une façon non négligeable au succès du petit utilitaire et « ludospace » sochalien.

Peugeot PARTNER Quiksilver 2006.

Le Partner bénéficie pour l’année modèle 2006 :

De nouvelle baguettes de protection latérale (teintées dans la masse sur les exécutions XR, XT et Relax ; en couleur de la carrosserie sur les Quicksilver et Totem)

Des barres de toit traitées gris aluminium (de série sur le Quicksilver et en option sur les autres exécutions)

Un nouvel enjoliveur de plaque d’immatriculation

De nouvelles glaces de feux arrière

Des vitres surteintées à l’arrière (de série ou en option selon les versions)

Un nouveau garnissage sur le niveau d’équipement XR.

Toutes les versions VP (voiture particulière) sont désormais pourvues en série d’airbags latéraux.

Selon les versions, Peugeot propose également en option le limiteur de vitesse (cruise control) et l’aide au stationnement à l’arrière.

Peugeot PARTNER Quiksilver 2006.
Peugeot PARTNER Quiksilver 2006.

Motorisations.

La motorisation de base est constituée par le groupe TU3A d’une cylindrée de 1.360 cm³. Il développe 75 CV (55 kW) à 5.500 tr/min et délivre un couple maximum de 120 Nm à 3.400 tr/min. Il est pourvu d’un nouveau catalyseur et d’un nouveau software de gestion moteur. Il a également été pourvu d’une pédale d’accélérateur électronique, compatible avec le limiteur de vitesse.

Peugeot PARTNER Quiksilver 2006.

Le client peut également opter pour un moteur à essence de 1,6 L qui développe 109 CV (80 kW) à 5.750 tr/min et fournit un couple de 147 Nm à 4.000 tr/min.

Peugeot PARTNER Quiksilver 2006.

Quant aux motorisations diesel, le Partner peut recevoir le moteur 1,6 HDi 16v, disponible en 2 niveaux de puissance. Le DV6B développe 75 CV (55 kW) et est nouveau dans la gamme Partner. Il fournit un couple maximum de 170 Nm à 1.750 tr/min. Sur cette version, la pression du système common rail a été ramenée à 1.350 bars.

Le DV6 ATED4, quant à lui, délivre 90 CV (66 kW) et 215 Nm de couple maximum.

Peugeot PARTNER Quiksilver 2006.
Peugeot PARTNER Quiksilver 2006.