Peugeot 308, naturellement efficace

Classé dans : Actualités - Peugeot (F) | 0

Premier modèle de série de la marque à porter une appellation qui s’achève par le chiffre 8, la 308 fera son entrée sur le marché en septembre prochain.

Elle capitalise sur les points forts de sa devancière, vendue à plus de 3.000.000 d’unités en 6 ans, grâce à son concept basé sur une architecture semi haute, une esthétique, une habitabilité, une luminosité et un comportement unanimement reconnus.

Voiture de nouvelle génération, elle cultive les acquis et développe de nouveaux arguments au bénéfice notamment, de l’efficacité environnementale et de la qualité.

Constructeur engagé en faveur de l’environnement, Peugeot a fait de la réduction des émissions de gaz à effet de serre sa priorité. A l’instar des derniers modèles de la Marque, la 308 a intégré, dès sa conception, la prise en compte globale de la protection de l’environnement. Cette approche s’est traduite par le recours à des technologies dédiées à l’amélioration de son efficacité environnementale.

Dans ce but, des efforts particuliers ont porté sur l’aérodynamisme afin d’en optimiser les performances. La 308 affiche ainsi une résistance à l’air limitée (SCx de 0,67 et Cx de 0,29), gage d’une consommation en carburant et d’émissions de CO2 réduites.

La 308 pourra recevoir six motorisations parmi lesquelles trois essence, à la consommation contenue, développées en partenariat avec BMW Group, et trois diesel HDi, dont une affichera un niveau d’émissions de 120 g de CO2 par kilomètre en cycle mixte.

Au-delà des motorisations, les concepteurs de la 308 (projet T7) ont utilisé différents leviers en faveur d’une action efficace pour l’environnement.

Ainsi, la 308 disposera-t-elle d’une boîte de vitesses manuelle pilotée, d’une direction assistée électro-hydraulique ou encore d’inédits pneumatiques Michelin Energy Saver, concourant à la réduction sensible de la consommation et donc des rejets polluants. Enfin, l’application de la directive européenne sur le traitement des véhicules hors d’usage s’est traduite dans le choix de matériaux autorisant le recyclage ou la valorisation de 99 % de la 308.

Le projet T7 a mobilisé toute l’attention et l’énergie créative des ingénieurs et stylistes, qui se sont attachés à définir une voiture dont la qualité se situe au meilleur niveau. Dessinée par le centre de style Peugeot, la 308 suggère par ses lignes élégantes et racées, dynamisme et efficacité, tandis que le traitement de son habitacle, par ses formes et les matières utilisées, offre une présentation et une finition valorisantes pour ses occupants. Mais, le style, premier vecteur de l’émotion et élément déclencheur de l’acte d’achat, dépasse ici sa fonction esthétique pour souligner la qualité perçue de l’ensemble.

La qualité a également occupé une place centrale dans le dispositif industriel mis en oeuvre pour la fabrication de la 308, donnant lieu à une stratégie de lancement en deux phases. Ainsi, la montée en cadence concernera-t-elle, dans un premier temps, le coeur de gamme constitué de la version cinq portes et de quatre motorisations, avant d’être étendue, dans un second temps, à la version trois portes ainsi qu’à d’autres motorisations.

La 308 ne s’est pas contentée de reprendre les qualités d’habitabilité, de luminosité, de plaisir de conduite qui auront contribué au succès de la 307, mais bien de les développer afin de les porter au meilleur niveau. Ainsi, en est-il de l’habitabilité, qui profite pleinement de la longueur de 4,276 m, établissant des prestations de référence dans le segment. La luminosité est encore améliorée grâce à l’apparition d’un toit panoramique en verre ; avec 4,86 m2 de surface vitrée dans cette configuration, la berline cinq portes offre la lumière zénithale à l’ensemble de ses passagers.

Enfin, le savoir-faire de Peugeot en matière de liaisons au sol a abouti à des choix qui confèrent à la 308 un agrément de conduite de haut niveau et un excellent compromis entre le confort et l’efficacité.

Outre un comportement routier exemplaire, la 308 est dotée d’équipements technologiques destinés à offrir une sécurité de tout premier ordre. Parmi ces technologies, citons l’Alerte de Franchissement Involontaire de Ligne (AFIL), au service de la sécurité primaire, les airbags, qui peuvent être au nombre de neuf, pour la sécurité secondaire, et enfin, le service Peugeot Urgence (appel d’urgence) lié à la télématique RT4, en faveur de la sécurité tertiaire.

Avec la 308, Peugeot dispose d’une offre adaptée aux attentes des clients du marché des berlines compactes, le plus important par les volumes qu’il génère en Europe de l’ouest en particulier. En effet, avec près de cinq millions de véhicules immatriculés en 2006, il représente environ un tiers du marché toutes marques et a légèrement progressé depuis 2001, année du lancement de la 307. Ce marché présente ensuite la caractéristique d’être composé d’une clientèle diversifiée ; bien qu’essentiellement composée de familles, cette clientèle présente un profil varié, aussi bien en termes d’âges que d’expérience automobile, mais se retrouve dans la recherche d’un véhicule valorisant et sans compromis quant aux prestations.

La 308 sera commercialisée dans un intervalle de temps particulièrement réduit, au lendemain du salon de Francfort où elle sera présentée en première mondiale. Entre le 20 septembre, date du lancement commercial pour la France, et le 27 septembre, la 308 sera disponible dans les principaux pays européens.

Cette nouvelle berline sera industrialisée sur les sites de Sochaux, berceau historique de Peugeot, et de Mulhouse.

Dimensions extérieures

Par ses dimensions extérieures, la 308 propose une excellente synthèse entre habitabilité et compacité.

Une longueur de 4,276 m, soit seulement 74 mm de plus que la 307, malgré la prise en compte d’un niveau de sécurité et de réparabilité très élevés avec :

un empattement favorable à l’espace intérieur de 2,61 m, identique à celui de la 307,

un porte-à-faux avant limité à 926 mm (48 mm de plus que la 307) et un porte-à-faux arrière de 742 mm (+ 26 mm par rapport à la 307).

Une largeur importante de 1,815 m, en augmentation de 85 mm par rapport à la 307, pour conférer une excellente sécurité passive latérale et une habitabilité de premier ordre (largeur aux coudes par exemple).

La hauteur de la 308, toujours singulière dans le segment des berlines compactes pour offrir, notamment, un maximum d’habitabilité, atteint 1498 mm (12 mm de moins que la 307 induit par un style et une aérodynamique optimisés).

De même, pour répondre aux exigences du style et du comportement routier, les voies ont été élargies par rapport à celles de la 307 (exemple ici avec les pneumatiques 15 ») :

1,536 m pour la voie avant (+ 30 mm par comparaison à la 307 à pneu équivalent).

1,531 m pour la voie arrière (+16 mm par rapport à la 307).

Les roues de dimension généreuse, équipées de pneumatiques 195/65R15, 205/55R16, 215/55R16, 225/45R17 et même 225/40R18.

GENERALITES

DIMENSIONS (mm)

Longueur hors tout : 4276

Largeur caisse sur baguettes/_avec rétroviseurs repliés/_dépliés : 1815/_1879/_2038

Hauteur en ordre de marche (avec les pleins) : 1498

Empattement : 2608

Porte-à-faux AV/_AR : 926/_742

Voie AV/_AR (15 ») : 1536/_1,31

Voie AV/_AR (16 »et 17 ») : 1526/_1521

Voie AV/_AR (18 ») : 1522/_1517

MOTORISATIONS :

MOTORISATIONS DIESEL : 1.6 l HDi FAP DV6TED4 2.0 l HDi FAP DW10B
Cylindrée (cm3) : 1560 1997
Puissance max. kW (ou CV)/_régime (tr/mn) : 80 (110)/_4 000 100 (136)/_4 000
Couple maxi (Nm)/_régime (tr/mn) (*) Avec overboost : 240 – 260*/_1 750 320 – 340*/_2 000
Puissance Administrative (France) : 6 8
Boîte de vitesses : BE4/5L – 5 manuelle ML6CL – 6 manuelle
Pneumatiques : 195/65R15 – 205/55R16 – 225/45R17 – 225/40R18 205/55R16 – 225/45R17 – 225/40R18
PERFORMANCES (conducteur seul/_1/2 charge utile) :
0 à 1000 m (s) : 32,7/_33,8 31,6/_32,5
0 à 100 km/h (s) : 11,3/_12,5 10,1/_11,0
80 à 120 km/h sur l’avant dernier rapport (s) : 8,8/_10,1 8,4/_9,5
80 à 120 km/h sur le dernier rapport (s) : 11,1/_12,8 12,0/_13,4
Vitesse maximale (km/h) : 190 205
CONSOMMATIONS (L/100 km)
ECE (consommation urbaine) : 6,0 7,2
EUDC (consommation extra urbaine) : 3,9 4,5
MIXTE : 4,7 5,5
CO2 (g/km) : 125 146
Capacité du réservoir (L) : 60 60
POIDS (kg)
Masse à vide – avec les pleins – 3p/_5p : 1314 1327
AERODYNAMIQUE
SCx surface de traînée (m2) : 0,68 0,69

MOTORISATIONS ESSENCE 1.6 L VTi EP6 1.6 L THP EP6DT
Cylindrée (cm3) : 1598 1598
Puissance max. kW (ou CV)/_régime (tr/mn) : 88 (120)/_6 000 110 (150)/_5 800
Couple maxi (Nm)/_régime (tr/mn) : 160/_4 250 240/_1 400
Puissance Administrative (France) : 7 9
Boîte de vitesses : BE4/5N – 5 manuelle BE4/5N – 5 manuelle
Pneumatiques : 195/65R15 – 205/55R16 225/45R17 – 225/40R18
PERFORMANCES (conducteur seul/_1/2 charge utile) :
0 à 1000 m (s) : 32,2/_33,5 29,8/_30,8
0 à 100 km/h (s) : 10,8/_12,2 8,8/_9,7
80 à 120 km/h sur l’avant dernier rapport (s) : 10,9/_12,4 15,8/_18,1
80 à 120 km/h sur le dernier rapport (s) : 7,8/_8,7 10,5/_11,9
Vitesse maximale (km/h) : 195 213
CONSOMMATIONS (L/100 km) ECE (consommation urbaine) : 9,3 9,8
EUDC (consommation extra urbaine) : 5,2 5,6
MIXTE : 6,7 7,1
CO2 (g/km) : 159 167
Capacité du réservoir (L) : 60 60
POIDS (kg)
(Masse à vide – avec les pleins – 3p/_5p) : 1277 1287
AERODYNAMIQUE
(SCx surface de traînée (m2) : 0,68 0,70

308… à suivre …

L’ENSEMBLE DU PROGRAMME DE LA 308 COMPREND ÉVIDEMMENT DE NOMBREUX PROJETS.

Bien évidemment, plusieurs silhouettes verront le jour dans les mois et années à venir.

Côté moteurs et transmission, l’année 2008 sera riche en événements pour la 308 avec, notamment le lancement d’une offre essence « BioFlex ». Peugeot souhaite ainsi accompagner l’éclosion du marché des biocarburants. Cette proposition permettra de rouler avec un carburant composé jusqu’à 85 % d’éthanol. Rappelons que l’ensemble des moteurs diesel HDi de la gamme Peugeot, en flottes captives, accepte dès aujourd’hui, sans aucune adaptation, de fonctionner avec 30 % de biodiesel.

Dans le cadre des travaux de recherche et de développement concernant la technologie Hybride HDi, la 308 est le premier véhicule qui pourrait un jour en bénéficier si son bilan coût/_économie à l’usage s’annonçait favorable pour la clientèle. Cette technologie, qui cumule les avantages thermodynamiques des moteurs diesel HDi et ceux d’un moteur électrique additionnel prenant le relais à faible vitesse, permettrait un gain en consommation de l’ordre de 30 %.