La nouvelle Peugeot électrique : iOn « Zéro Emission »

Classé dans : Actualités - Peugeot (F) | 0

Peugeot  iOn  2011.

 

Depuis très longtemps déjà Peugeot s’intéresse aux véhicules à propulsion électrique.



En 1941, la marque sochalienne propose un petit véhicule électrique, le VLV.

377 exemplaires de cette biplace ultralégère seront produits entre juin 1941 et février 1945.

Peugeot  VLV  1941 ( 377 exemplaires construits entre 1941 et 1945).


Plus proche de nous, durant la seconde moitié des années ’90, le groupe PSA a lancé une gamme de véhicules électriques basés sur les petites citadines ainsi que les utilitaires Peugeot et Citroën.


Parmi cette gamme assez large, la 106 Electric est, à ce jour, la voiture électrique la plus produite (environ 3.500 exemplaires, dont la toute grande majorité aux collectivités locales (dont La Rochelle, bien évidemment) et certaines grandes entreprises publiques françaises).



Cette fois-ci, PSA s’associe avec Mitsubishi pour la vente en Europe de plus ou moins 25.000 voitures qui seront distribuées par les deux réseaux commerciaux du groupe.

Peugeot présentera dès le salon de Francfort la nouvelle iOn, clone presque parfait de la Mitsubishi iMIEV (Mitsubishi Innovative Electric Vehicle).

 

Mitsubishi  iMIEV  Concept  (2009).

 


 

Peugeot, pionnier et premier constructeur mondial de véhicules électriques, lancera iOn fin 2010. Ses performances et son autonomie de 130 km, obtenues notamment grâce à l’usage de batteries lithium-ion, lui permettront d’être une réponse efficace aux enjeux de mobilité urbaine et de respect de l’environnement. Avec iOn, qui sera présentée en première mondiale au salon automobile de Francfort, Peugeot intègre la nouvelle donne automobile dans sa gamme.
 

Peugeot, pionnier dans le véhicule électrique, reste à ce jour, avec la 106 produite entre 1995 et 2003, le constructeur ayant vendu le plus de voiture « zéro émissions » au monde. Fort de cet historique, la marque au Lion entend rester un acteur majeur dans le nouveau marché des véhicules électriques. Aussi, dès la fin 2010, Peugeot sera parmi les premiers à commercialiser en Europe un nouveau véhicule 100% électrique : iOn.
 

Ce véhicule électrique, développé en collaboration avec Mitsubishi Motors Corporation (MMC), est destiné, dès son lancement, pour les clients particuliers ainsi que pour les flottes (les administrations, les collectivités locales, les grandes entreprises…) du fait de ses caractéristiques particulièrement adaptées à leurs usages en milieu urbain.
 

Batteries lithium-ion rechargeables en six heures et à 80% en trente minutes
 

La ville sera donc le terrain de jeu favori de ion. Avec quatre portes, quatre places, pour une longueur de 3,48 m et un rayon de braquage de 4,50 m, cette Peugeot 100 % électrique développera une puissance maximale de 47 kW (64 CV) et un couple de 180 Nm, offrant ainsi des performances sécurisantes (vitesse maximale de 130 km/h). Dotées d’une autonomie tout à fait confortable (130 km en cycle normalisé européen), les batteries lithium-ion de la voiture sont rechargeables en six heures sur une prise classique de 220 V, ou à 80 % en trente minutes grâce à son système de recharge rapide. Ces caractéristiques permettent à cette citadine « zéro émission » d’offrir une bonne polyvalence d’usage, comparable, en performance et en habitabilité, avec un petit véhicule thermique classique.
 

Son respect de l’environnement par excellence, sa compacité, sa sécurité, sa simplicité d’utilisation, seront ses meilleurs atouts… mais pas les seuls.
 

En effet, elle embarquera également des services innovants, notamment grâce au

« boîtier de communication localisé ». Celui-ci autorise non seulement l’appel d’urgence dont Peugeot est un leader du déploiement en Europe (localisation des véhicules lors d’accidents et déclenchement de l’envoi des secours adaptés) mais aussi la remontée de données (état de la batterie, kilométrage parcouru, kilométrage avant maintenance,…) permettant ainsi une aide à la gestion professionnelle de parcs automobiles.
 

Peugeot  3008  HYbrid4  2011.

Nouvelle illustration de la stratégie environnementale de la marque
 

IOn illustre la volonté de Peugeot d’intégrer la nouvelle donne automobile, en proposant de multiples solutions, adaptées aux différents besoins de mobilité urbaine.
 

Elle est également l’une des clefs de la stratégie de la marque pour réduire l’empreinte environnementale et la dépendance aux énergies fossiles.
 

Ainsi les clients trouveront dès fin 2010 des réponses complémentaires au sein de la gamme :
 

iOn, fin 2010, un véhicule 100% électrique pour un usage urbain au quotidien.
 

– la 3008 HYbrid4, au printemps 2011, dotée d’une technologie offrant une grande polyvalence d’usage (147 kW/_200 CV, 4 roues motrices… pour des émissions de CO2 réduite à 99g/km).
 

Ces offres complèteront une gamme motorisée thermiquement avec des blocs qui seront de plus en plus performants, en diesel HDi FAP comme en essence (technologies VTi, THP)… moteurs qui permettent d’ores et déjà des offres particulièrement bien positionnés dans leurs segments respectifs :

107 à 106 g/km de CO2,

207 à 99 g,

308 à 120 g,

3008 à 130 g,

407 à 129 g …

Peugeot  3008  HYbrid4  2011.