Un V12 HDi FAP pour la Peugeot 908 qui disputera la victoire à Audi aux 24 H. du Mans 2007.

Classé dans : Actualités - Peugeot (F) | 0

Le 14 juin 2005, Peugeot annonçait sa décision de relever un nouveau défi Technologique : gagner l’une des plus prestigieuses et des plus exigeantes course automobile au monde, les 24 Heures du Mans, avec une voiture animée par un moteur diesel HDi, équipé du filtre à particules (FAP).

2006 Peugeot 908 V12 HDi FAP.

Cette course emblématique, qui attire chaque année plus de 200.000 spectateurs, sera l’occasion pour Peugeot de donner libre cours à l’expression de ses valeurs de marque : la valeur sûre démontrée par la fiabilité, le dynamisme souligné par les performances, l’esthétique illustrée par la félinité enfin l’innovation qui s’exprimera, entre autres, par le recours à des technologies qui préservent l’environnement.

Pourquoi Peugeot avec un moteur diesel au Mans ?

Le groupe PSA Peugeot Citroën est, aujourd’hui, leader mondial en matière de technique diesel. La technologie « injection directe à rampe commune » du HDi équipait en 2005 plus de 60% des véhicules de la marque commercialisés en Europe et plus de 70% pour la France. Dès 2000, Peugeot a amplifié sa stratégie de réduction des émissions polluantes en dotant le moteur HDi de la 607 d’un filtre à particules, avantage écologique déterminant. En décembre 2005, Peugeot a fêté son millionième véhicule équipé d’un FAP.

Aujourd’hui, c’est la voiture de série qui apporte à la compétition sa technologie diesel HDi FAP afin de démontrer ses qualités dans des conditions extrêmes d’endurance et de performance, tout en respectant l’environnement.

La technique du moteur Peugeot diesel HDi FAP :

Le choix de l’architecture moteur s’est porté sur un 12 cylindres en V, ouvert à 100°, d’une cylindrée de 5,5 litres.

La cylindrée maximale autorisée par le règlement a été choisie pour favoriser le fonctionnement à bas régime en facilitant l’admission d’air. Elle permet également, dans un premier temps, de limiter la puissance spécifique, puis de disposer d’un potentiel de développement intéressant. Le nombre de cylindres résulte, d’une part, de la volonté de conserver un alésage très proche d’un alésage de moteur de série, afin de profiter pleinement de la maîtrise de la combustion diesel de Peugeot et, d’autre part, de limiter la course à une valeur raisonnable. L’architecture V12, bien connue pour son bon équilibrage, réduit en outre les vibrations à un niveau minimal.

L’angle du V de 100° permet, comme l’architecture V12, d’abaisser la hauteur du centre de gravité sans affecter la rigidité en torsion du moteur.

Deux FAP sont situés à l’extrémité de chacune des lignes d’échappement. Ils permettront, grâce à une technologie directement issue des voitures de série, de garantir un fonctionnement moteur sans fumée, et ce, en toutes circonstances.

Les deux FAP, qui sont montés sur le moteur présenté, portent les numéros 1.195.520 et 1.195.521, chiffres qui correspondent au rang occupé par ces deux filtres à particules dans la production totale qui équipent les véhicules de marque Peugeot.

Le niveau de performances attendu – plus de 515 kW (700 CV) de puissance et un couple dépassant les 1 200 Nm – sans précédent pour un moteur diesel, résulte directement du niveau de savoir-faire actuel de Peugeot en diesel, rapporté aux caractéristiques mécaniques du V12.

Bosch est l’un des partenaires essentiels de Peugeot Sport sur ce projet en contribuant activement à la définition des composants d’injection de carburant et au système de contrôle moteur.

Le département moteur Le Mans de Peugeot Sport :

Avec l’arrivée de ce nouveau programme, l’organisation de Peugeot Sport a été remaniée à l’issue du championnat du monde des rallyes 2005.

Ainsi, sous la tutelle du responsable technique Bruno Famin, Claude Guillois a été nommé responsable du département moteurs, en raison de son expérience des moteurs de course, des moteurs suralimentés bridés et des études moteurs – série.

Tout ce département est centralisé à Vélizy dans les installations de Peugeot Sport, y compris trois bancs dont un de simulation.

2002 Peugeot 206 WRC.

Prochaines grandes dates :

28 septembre 2006 : présentation de la maquette échelle 1 au Mondial de l’Auto de Paris.

30 septembre 2006 : passage au banc du moteur Peugeot V12 HDi FAP.

Début décembre 2006 : premier roulage de la voiture avec le pilote d’essais Éric Hélary.

En complément des trois principaux partenaires techniques : Total, Michelin et Bosch, Eurodatacar rejoint Peugeot pour ce programme LMS.

1975 Peugeot 204 Fourgonnette.

Extraits du palmarès Peugeot

1895 Une Peugeot type 7 gagne le Paris-Bordeaux-Paris.

1913,1916,1919 Peugeot trois fois vainqueur des 500 Miles d’Indianapolis.

1963, 1966, 1967, 1968 Quatre victoires de la Peugeot 404, dans l’East African Safari.

1975 Victoires de la Berline 504 au Safari Rally, au rallye du Maroc et au rallye du Bandama.

1976 Victoires de la Berline 504 au rallye du Maroc et du Coupé 504 V6 au rallye du Bandama.

1978 Victoires du Coupé 504 V6 au Safari Rally et au rallye de Côte d’Ivoire.

1985 et 1986 Peugeot enlève deux titres de champion du monde des constructeurs avec la 205 Turbo 16 et les deux titres pilotes.

1989 Peugeot 205 TURBO16.

1987,1988, 1989,1990 Peugeot gagne quatre fois le Paris-Dakar avec la 205 Turbo16 puis la 405 Turbo16.

1992 Peugeot champion du monde des voitures de sport avec la 905. Victoire aux 24 Heures du Mans.

1993 Triplé historique de la 905 aux 24 Heures du Mans.

1994 Peugeot champion de France de Supertourisme avec la 405.

1996 et 1997 Peugeot enlève deux fois de suite le titre pilotes du championnat de France des rallyes avec la 306 Maxi.

1997 Peugeot décroche le titre pilotes du championnat d’Allemagne de Supertourisme avec la 406.

2000, 2001, 2002 Peugeot conquiert trois titres de champion du monde constructeurs avec la 206 WRC et deux titres pilotes.

2004 Peugeot champion de France de Supertourisme avec le Coupé 406 Silhouette

1964 Peugeot 403 Diesel.

Historique du diesel chez Peugeot

1959 La 403 est la première voiture de grande série de la Marque à être équipée d’un moteur diesel.

1965 Un coupé 404 diesel monoplace spécial bat 40 records mondiaux sur l’anneau de Montlhéry.

1967 Peugeot présente le plus petit moteur diesel du monde (un 1200 cm³) sur le break 204 au salon de Paris.

1982 Peugeot 604.

1979 604 Turbo diesel : première voiture de ce type à être commercialisé sur le marché européen.

1996 La 406 est la première voiture de la Marque à bénéficier de la motorisation diesel HDi à rampe commune.

2000 Première mondiale sur la 607 : elle est la première voiture à être équipée d’un moteur HDi avec filtre à particules.

Peugeot RC CUP.

2003 Peugeot lance la RC Cup, une formule de promotion sur la base du concept-car RC carreau motorisé par un HDi-FAP alimenté au diester.

2005 A fin juin, Peugeot aura vendu plus de 900.000 véhicules dotés du filtre à particules.

2002 Peugeot 206 WRC.