908 RC, Le concept de l’absolu par Peugeot

Classé dans : Actualités - Peugeot (F) | 0

La raison d’être d’un concept-car réside souvent dans le besoin de faire évoluer les standards, repousser les limites, tester l’inédit pour tenter d’atteindre l’exception.

Le savoir-faire et la passion, combinés à l’imagination, sont ensuite le moteur permettant l’aboutissement du rêve. Un rêve qui peut être partagé au travers de la création d’un véhicule unique comme la 908 RC.

Peugeot 908 RC (Paris 2006).

La 908 RC tire son nom de sa fantastique mécanique : le Peugeot V12 HDi FAP, qui animera la 908 des circuits à partir de 2007. Le sigle « RC », désignant les sportives de la gamme, fait également référence aux concept-cars RC♠ et RC♦ apparus en 2002, dont l’architecture a servi d’inspiration lors de la conception de ce projet innovant.

Peugeot 908 RC (Paris 2006).

L’idée originelle consistait à créer une limousine offrant à ses quatre occupants des sensations automobiles inédites, tout en affichant un style très dynamique. Une voiture, sans concession, mariant sport, confort, luxe et environnement.

Bref, proposer un véhicule exclusif à quatre portes réveillant tous les sens de ses observateurs comme de ses passagers.

Peugeot 908 RC (Paris 2006).

Mécanique et architecture

La 908 RC est propulsée par le moteur diesel HDi FAP conçu pour participer au programme « Le Mans Series » dès 2007. Ce douze cylindres en V, d’une cylindrée de 5,5 l, engendre des performances sans précédent pour un moteur diesel, avec une puissance maximale supérieure à 515 kW et, surtout, un couple exceptionnel dépassant les 1 200 Nm.

Avec un angle du V ouvert à 100°, son centre de gravité est abaissé au maximum. Deux filtres à particules, garants d’un fonctionnement du véhicule préservant l’environnement, sont situés à l’extrémité de chacune des lignes d’échappement.

Peugeot 908 RC (Paris 2006).

Toute l’originalité de la 908 RC réside dans la volonté de compacter cette mécanique par son implantation en position centrale et transversale arrière. De même, sa boîte de vitesses séquentielle pilotée à six rapports, spécialement adaptée pour supporter le couple phénoménal, est particulièrement compacte et trouve, en toute logique, sa place sous le moteur.

Ce positionnement du groupe motopropulseur a ainsi permis d’implanter un coffre de bonne contenance, situé en arrière de l’axe des roues motrices, sans nuire à la générosité de l’espace habitable. Cette architecture permet également de positionner un poste de conduite avancé, qui maximise le plaisir procuré au conducteur et à ses passagers.

Peugeot 908 RC (Paris 2006).

Style extérieur

Son architecture engendre une silhouette particulièrement basse, avec un avant très ramassé, et donc des proportions propices à un style racé et sportif. Bien campé sur de sculpturales roues en aluminium, généreusement dimensionnées (20 » à l’avant, 21 » à l’arrière) et composées de vingt rayons, l’ensemble est empreint d’une grande félinité qui s’exprime du « museau » jusqu’à la pointe des feux arrière.

Peugeot 908 RC (Paris 2006).

Plus que jamais, l’emblème de la Marque a contribué à façonner l’expressivité de la 908 RC.

A l’avant, les gênes du lion semblent émaner de chaque détail, à commencer par la formidable personnalité se dégageant de ses feux. Si les fonctions d’éclairage sont assurées par la présence de leds, c’est surtout le traitement des éléments internes qui les dote d’un regard aussi éclatant, grâce à la présence d’un cristal taillé à la manière d’une pierre précieuse d’où émerge le dessin d’une pupille. Le capot s’inspire directement de la tête d’un félin, se scindant en deux « babines » de parts et d’autres de la « fossette » centrale, soulignée d’une pièce en chrome.

Peugeot 908 RC (Paris 2006).

Au sommet de celle-ci, en guise de « truffe », prend place le logo de la Marque.

Toute la carrosserie est particulièrement travaillée, jusqu’à s’affranchir de poignées de portières pour offrir des surfaces d’une grande simplicité, d’une grande pureté et jouer au maximum avec les reflets qui en soulignent chaque partie.

Peugeot 908 RC (Paris 2006).

Fondues dans les formes galbées des « hanches » prononcées de la voiture, les feux arrière, éclairés notamment de diodes électroluminescentes, intègrent un insert d’aluminium poli évoquant la forme d’une puissante griffe. La sportivité des lignes arrière se structure avec la forme du diffuseur d’air, souligné par un jonc de chrome et soutenu visuellement, de chaque côté, par les doubles sorties d’échappement.

La teinte de caisse, noir métallisé aux reflets bleutés, rehausse encore l’impression de noblesse, de dynamisme et de pureté qui transpire de ce concept-car.

Peugeot 908 RC (Paris 2006).

Vie à bord

L’ambiance à bord de la 908 RC est au coeur de toutes les attentions de ses créateurs.

Par l’habitacle avancé découlant de son architecture, et grâce à son immense surface vitrée de 3 m², ses occupants font véritablement corps avec la route et les paysages rencontrés.

Ainsi, la forme particulière de son gigantesque pare-brise dégage-t-elle au maximum le champ de vision (comme sur les concepts RC). Le pare-brise remonte très au-dessus du conducteur, au niveau du pied milieu où commence le pavillon vitré. Cela permet, aux passagers avant comme arrière, une vie en osmose avec l’extérieur. Luminosité et visibilité incomparables, conjuguées à un généreux espace habitable doté de quatre sièges indépendants, participent à créer une ambiance hors normes.

Peugeot 908 RC (Paris 2006).

Le style intérieur se veut fluide, aérien, avec des technologies au service de la pureté des lignes et du confort. Toutes les fonctions du véhicule (radio, lecteur MP3, navigation, climatisation quadrizone,…) sont ainsi aisément contrôlées à partir d’un large écran à commande tactile.

Cet IHM (Interface Homme/Machine) est également accessible aux passagers arrière, grâce à l’écran multimédia positionné sur la console centrale qui sépare les deux sièges.

Peugeot 908 RC (Paris 2006).

La noblesse des matériaux et l’extrême qualité de finition contribuent à rendre l’atmosphère de la 908 RC aussi luxueuse qu’intemporelle. Habitacle ceinturé de chêne brun, gainage intégral de cuir gris améthyste, inserts d’aluminium poli, touches de chrome, montre Bell&Ross : tout concourt à émouvoir les sensations tactiles, visuelles autant qu’olfactives.

La praticité n’est pas en reste, puisque de nombreux rangements, en sus de la grande boîte à gants réfrigérée, sont aménagés dans les contre-portes, ainsi que dans les consoles avant et arrière.

Ainsi paré, l’habitacle de la 908 RC est une véritable invitation au voyage.

Peugeot 908 RC (Paris 2006).

Structure et liaisons au sol

Dans la plus grande tradition des concept-cars Peugeot, la 908 RC est un exemplaire unique conçu dans l’antre du Centre de Design. Sa structure est réalisée en composite de carbone pré imprégné et de nid d’abeille aluminium polymérisé sous vide en autoclave. Cette coque autoporteuse intègre dans sa partie arrière un berceau composé d’une structure tubulaire sur laquelle se greffent les éléments mécaniques et les trains roulants.

Les liaisons au sol se composent de doubles triangles de suspensions à pivot découplé, à l’avant comme à l’arrière, puisés dans la banque d’organes de la 407.

Le freinage s’opère par l’intermédiaire de quatre disques monobloc en composite carbone céramique permettant un gain de masse et l’amélioration du rendement thermique.

Les jantes sont chaussées de pneumatiques Michelin Pilot Sport PS2 255/35 R20 à l’avant et 285/30 R21 à l’arrière.

Peugeot 908 RC (Paris 2006).

Aérodynamique

L’aérodynamique de la voiture a été particulièrement travaillée pour parvenir à un excellent Scx mesuré à 0,556. Les écoulements d’air ont ainsi été étudiés en soufflerie, afin d’optimiser les performances et les consommations de la voiture, tout en assurant le refroidissement nécessaire au groupe motopropulseur.

La captation d’air frontale, en deux parties, permet de refroidir les deux radiateurs.

Peugeot 908 RC (Paris 2006).

Elle favorise également le bilan aérodynamique avec un flux interne dont l’extraction s’opère au travers d’ailettes, en aluminium anodisé noir, situées en amont des roues avant.

La captation d’air moteur est réalisée au travers d’ouïes implantées au niveau des montant de custodes arrière.

Peugeot 908 RC (Paris 2006).

Chacun des échangeurs des 2 turbocompresseurs puise son air dans les passages de roues arrière, pour s’extraire ensuite par les ailettes visibles derrière ceux-ci.

Le volet de coffre dissimule un aileron mobile qui se déploie à la demande du conducteur, afin d’ajouter, si nécessaire, de l’appui sur le train arrière.

Le fond plat et le diffuseur participent à l’efficacité de l’ensemble.

Peugeot 908 RC (Paris 2006).

Au final, la 908 RC, interprétation routière luxueuse de la future voiture de course, affiche une certaine continuité avec l’esprit « gentleman driver », ne serait-ce qu’au travers de sa mécanique. Elle se destine à une clientèle virtuelle très haut de gamme, certes habituée à un excellent niveau de prestations, mais surtout, passionnée par l’automobile et son histoire, tout en recherchant l’innovation au bénéfice d’un style fort et d’un plaisir de conduite hors du commun.

Peugeot 908 RC (Paris 2006).

Données techniques du Concept car Peugeot 908 RC

DIMENSIONS EXTÉRIEURES

Longueur : 5123 mm

Largeur avec rétroviseur : 2154 mm

Empattement : 3150 mm

Hauteur : 1370 mm

Porte-à-faux avant : 1010 mm

Porte-à-faux arrière : 962 mm

Capacité du coffre avant : 220 L

Capacité du coffre arrière à ouverture motorisée : 300 L

Réservoirs de carburant : 100 L

MASSE : 1 800 kg

Peugeot 908 RC (Paris 2006).

Moteur

Type : V12 diesel HDi

Cylindrée : 5,5 L

Filtre à particules : 2 (un sur chaque ligne d’échappement)

Puissance maxi : 700 CV (515 kW)

Couple maxi : 1200 Nm

BOÎTE DE VITESSES

Mécanique pilotée à 6 rapports/_levier de commande séquentielle

PERFORMANCES ESTIMÉES

1000 m D.A : 22 sec.

Vitesse maximale : Plus de 300 km/h

Scx : 0,556

LIAISONS AU SOL

AV et AR : double triangles de suspensions à pivot découplé

STRUCTURE

Coque : autoporteuse en carbone

PNEUMATIQUES – MICHELIN Pilot Sport PS2

Avant : 255/_35 R 20

Arrière : 285/_30 R 21

FREINAGE – BREMBO Carbone Céramique

Avant :

Diamètre du disque : 380 mm

Epaisseur du disque : 34 mm

Etrier : 6 pistons

Arrière :

Diamètre du disque : 350 mm

Epaisseur du disque : 34 mm

Etrier : 4 pistons

Peugeot 908 RC (Paris 2006).

VIE À BORD

Surface vitrée (totale/_pare-brise/_toit vitré) : 3 m²/_1,3 m²/_0,5 m²

Type de combiné : Numérique

Type de l’écran multifonction de la planche de bord : Ecran tactile LCD XGA 10,4 »

Peugeot 908 RC (Paris 2006).