Véhicules utilitaires légers : L’usine GM de Luton a produit plus de 500.000 exemplaires de l’Opel/Vauxhall Vivaro

Classé dans : Actualités - Opel (D) | 0

Camion Opel Blitz, bien restauré, de la ex-Wehrmacht

Avant la seconde guerre mondiale, Opel était un des principaux producteurs allemands de camions. 

Depuis, la firme de Rüsselsheim a déserté cette branche de l’industrie automobile. 


Le dernier camion Opel a quitté les usines en 1975. 

Entre 1973 et 1987, Opel a commercialisé les camionnettes Bedford (GM Grande Bretagne) en Allemagne sous le nom Bedford Blitz (Blitz était le nom donné aux camions Opel depuis 1930, et ceci à la suite d’un concours organisé par la marque pour trouver un nom approprié pour sa gamme de « poids lourds »).


Entre 1992 et 2001, Opel a également commercialisé sous son nom, le pick-up Isuzu, ce qui semble assez logique, puisqu’à cette époque les 2 marques faisaient partie du groupe GM.

Les véhicules japonais ou américains n’étant pas réellement l’idéal pour les conditions d’utilisations européennes, GM a conclu des accords avec Renault, pour le développement et la construction de VUL.

Cela a conduit à la production de l’Opel Arena (rare), entre 1997 et 2000.  Il s’agissait du Renault Trafic de la première génération, conçu et développé entièrement par le constructeur français.

Dès 1998, apparaissait l’Opel Movano A (Renault Master) qui a été construit jusqu’en 2010.

Le deuxième modèle de VUL issu de cette collaboration est le Renault Trafic/Opel/Vauxhall Vivaro, en production depuis 2001, et dont le remplaçant sera introduit sur le marché dès 2014. 

Le Vivaro/Trafic existe aussi sous le nom de Nissan Primastar (moins répandu chez nous).


Au cours du mois d’août dernier, Opel/Vauxhall a produit le 500.000ième exemplaire du Vivaro.  Celui-ci est sorti des usines GM de Luton. (GB).

Pour la petite histoire, il est intéressant de noter que pour remplacer son utilitaire léger (ludospace) Combo, Opel s’est tourné vers Fiat (Doblo), alors que la collaboration entre GM et Renault semble couronnée de succès.

 

Ci-joint le communiqué de presse relatif à cet évènement heureux.


Opel Vivaro (gamme)

L’Opel Vivaro franchit la barre du demi-million d’exemplaires produits

Paré pour 2012, avec de nouveaux moteurs Euro 5 et de très sobres versions ecoFLEX

Le Vivaro a franchi une étape historique dans l’histoire des fourgons Opel : au mois d’août 2011, le 500.000ième exemplaire de ce fourgon à la ligne immédiatement reconnaissable est sorti des chaînes de montage de l’usine de Luton, en Angleterre. Il n’a fallu qu’une dizaine d’années au Vivaro – disponible sous forme de fourgon, Combi, minibus (Tour) ou châssis-cabine – pour atteindre la barre du demi-million d’unités.

« L’Opel Vivaro a une excellente réputation dans toute l’Europe. Sa polyvalence, sa grande fonctionnalité et son exceptionnelle sobriété en font l’un des fourgons les plus populaires en Europe, » explique Alain Visser, Vice-président des Ventes, du Marketing et de l’Après-vente à l’occasion de cette étape marquante de la production.

Les chiffres de vente le confirment : diffusé chaque année à un rythme atteignant 70.000 exemplaires, le Vivaro revendique une part de marché de presque 10% sur son segment.

Opel Vivaro fourgon et Tour

Vivaro ecoFLEX : une consommation en baisse de 0,6 litre

Pour 2012 le Vivaro ne sera diffusé qu’avec les versions du diesel 2.0 CDTI répondant aux normes d’émissions Euro 5. Équipé en série d’un filtre à particules (FAP), le moteur est disponible en version 66 kW/90 ch ou 84 kW/114 ch. Ce qui signifie que l’Opel Vivaro peut recevoir le label vert pour ses émissions, lui permettant d’accéder aux zones vertes à environnement sensible.

2012 marque aussi l’arrivée du nouveau Vivaro ecoFLEX, qui atteint le seuil d’émissions très bas de 180 g/km de CO2 et affiche une consommation en baisse de 0,6 litre/100 km. Le Vivaro ecoFLEX est à la fois écologique et sobre, puisque sa consommation de carburant se limite à 6,9 litres pour parcourir 100 km. Ces performances du Vivaro ecoFLEX sont dues aux améliorations apportées au moteur 2.0 CDTI. Le moteur bénéficie d’une gestion du refroidissement améliorée, de rapports de boîte allongés, d’un carénage aérodynamique du soubassement et de pneus à faible résistance au roulement. Le Vivaro ecoFLEX est disponible dans les versions suivantes : fourgon, Combi et Tour.

Opel Vivaro Tour

Six versions de base, de quoi loger neuf personnes ou 8,4 m3

Depuis 2001, Opel et son partenaire de coopération Renault produisent en commun l’Opel Vivaro qui s’est fait un nom en s’imposant comme une nouvelle référence de la fonctionnalité et de la sobriété. A la commande, le client peut choisir entre deux empattements différents, deux hauteurs de toit et de multiples versions de base. Le volume de chargement maximum de la version fourgon du Vivaro est de 8,4 m3, une excellente valeur, avec une charge utile maximum de 1.210 kg. La version Combi peut accueillir jusqu’à neuf passagers, et la version navette premium Tour offre huit places. Le Vivaro est également disponible en châssis-cabine, ouvrant alors la possibilité à de nombreuses solutions de conversion.

Il y a quelques mois, Opel et Renault ont annoncé qu’ils allaient poursuivre leur coopération. La production de la deuxième génération Vivaro est planifiée pour début 2014.

Opel Vivaro pick up et chariot élévateur Linde