Opel vient d’entamer un large renouvellement de ses groupes motopropulseurs

Classé dans : Actualités - Opel (D) | 0

Développement des moteurs à Turin

Si on en croit les chiffres, la vénérable firme allemande, Opel, branche européenne de la GM, serait à l’agonie.  Certains spécialistes financiers avaient déjà suggéré à la GM de se débarasser de ses implantations européennes.


Mais voilà, les têtes pensantes à Detroit ne sont pas (encore) de cet avis là, et ils viennent récemment de confirmer des investissements importants pour assurer l’avenir de la recherche, du développement et de la production en Europe. 

Bon, cela implique la fermeture, en fin d’année prochaine de l’usine de Bochum, mais cela permettra (peut-être, et temporairement) une activité de production ailleurs. 

Soit dit en passant, tous les grands constructeurs investissent et érigent, à tour de bras, des nouvelles unités de production dans les pays à marché émergeant, mais une fois que ces marchés seront eux aussi saturés, l’automobile y sera rattrapé par une crise de surcapacité, telle que nous la connaissons actuellement en Europe, avec  toutes les fermetures et autres drames humains qui s’en suivent.   Tout semble être un éternel recommencement . . .  On a beau être intelligent et prudent, on finit toujours par retomber dans le même piège . . .


Au niveau du produit, la branche européenne du groupe américain présente des innovations à tour de bras, afin de proposer une gamme des plus séduisantes sur le marché.


C’est ainsi qu’Opel vient d’annoncer des nouveaux groupes moteurs, plus écologiques.  D’ici 2016, la marque allemande devrait proposer 13 nouvelles motorisations, ce qui signifierait que 80 % de sa gamme de moteurs serait renouvelée.


Ci joint, le communiqué de presse.


1.6 CDTI ecoFLEX

Trois nouvelles familles de moteurs et 13 nouveaux moteurs d’ici 2016

La gamme de motorisations sera renouvelée à 80% d’ici à 2016

Les 1,6 litre turbo essence et diesel offrent des performances de premier plan

Le downsizing pour gagner en puissance, réduire la consommation et le CO2

Un gros travail « d’ingénierie acoustique » pour un confort inégalé dans la catégorie

Des boîtes manuelles retravaillées se distinguent par la douceur de fonctionnement

 

Opel entame le lancement de trois nouvelles familles de moteurs et de 13 nouveaux moteurs entre 2012 et 2016, qui vont lui permettre de renouveler 80% de son offre de motorisations. Durant cette même période, le constructeur lancera également une série de nouvelles transmissions.

Opel commence aujourd’hui le renouvellement de son offre de groupes motopropulseurs en commençant par le lancement de tout nouveaux moteurs 1,6 litre essence et diesel, accompagné d’une nouvelle génération de boîtes à cinq et six vitesses. Ils seront rejoints à la fin de l’année par une nouvelle famille de nouveaux moteurs à essence de petite cylindrée. L’objectif de développement de tous ces organes étaient d’aboutir à des performances et une qualité de confort exceptionnelles.

Elaborés pour répondre à une demande toujours plus grande de la clientèle pour des moteurs de cylindrée réduite disposant d’une forte puissance et de faibles consommations et émissions de CO2, les nouveaux groupes essence et diesel vont équiper progressivement l’ensemble de la gamme Opel.

Ces deux nouvelles familles de moteurs 1,6 litre se caractérisent par des rendements et un raffinement se classant au sommet de la catégorie. De plus, les transmissions ont été retravaillées dans l’optique de fournir une qualité de passage de rapport telle qu’elle impose les boîtes Opel en véritables références par rapport aux produits concurrents. Une toute nouvelle boîte six vitesses et une nouvelle boîte robotisée suivront dans un avenir proche.

1.6 SIDI Turbo

Inégalé dans la catégorie : le nouveau bloc essence 1.6 SIDI Turbo

Le nouveau quatre cylindres SIDI (Spark Ignition Direct Injection, moteur à allumage commandé et injection directe), est décliné en deux configurations. La version Eco Turbo, délivrant 125 kW/170 ch avec 280 Nm de couple, est axée sur l’optimisation des consommations, l’obtention d’un couple élevé à bas régime et une souplesse exceptionnelle. La version Performance Turbo, offrant 147 kW/200 ch et 300 Nm de couple, dispose d’une puissance spécifique exceptionnelle de 125 ch par litre, ce qui le classe au sommet de sa catégorie parmi les concurrents d’Opel.

Par rapport au précédent moteur 1,6 litre turbo d’Opel, les émissions de CO2 et la consommation ont pu être réduites de 13%, tandis que le couple et la puissance gagnaient jusqu’à 30%. La superbe souplesse du moteur Eco Turbo se retrouve dans les temps de reprise : il lui faut 20% moins de temps pour passer de 80 à 120 km/h sur le cinquième rapport. De son côté, le moteur Performance Turbo profite de ses 200 ch pour afficher un caractère encore plus sportif.

Voici les principales particularités techniques de ce moteur :

Un raffinement inégalé dans la catégorie : c’est le seul moteur de sa catégorie à disposer d’arbres d’équilibrage qui lui confèrent cette onctuosité si réjouissante.


Bloc moteur innovant à parois minces, carter allégé en deux parties, semelle en fonte d’aluminium. Mesures pour réduire les bruits et les vibrations, avec mise au point spécifique en fonctions des applications véhicules spécifiques


Sobriété maximale et émissions minimales : unités injecteur/bougie implantées au milieu de la partie supérieure de la chambre de combustion


Excellente réponse à l’accélérateur : gestion dynamique de montée en pression du turbocompresseur donnant une réponse rapide comparable à un turbo double étage, tout en prenant moins de place.


Turbo avec résonateurs basse et haute pression pour supprimer les bruits de sifflement et de battement.

Opel Zafira Tourer 1.6 CDTI ecoFLEX

Au sommet de sa catégorie : le nouveau moteur diesel 1.6 CDTI ecoFLEX

Le tout nouveau 1,6 litre turbo diesel Opel délivre des performances de premier plan dans tous les domaines essentiels d’un moteur. Il est inauguré par le Zafira Tourer et va remplacer l’actuel 1,7 litre et les versions les moins puissantes du diesel 2,0 litres sur de très nombreux modèles Opel. D’autres versions encore plus puissantes sont attendues.

Délivrant une puissance de 100 kW/136 ch et un couple généreux de 320 Nm, le premier moteur diesel tout aluminium d’Opel bénéficie d’un rendement spécifique exceptionnel de 85 ch par litre de cylindrée, ce qui est inégalé dans sa catégorie. Il est déjà possible de se rendre compte de la modestie de ses consommations et de ses émissions de CO2 sur le Zafira Tourer, qui propose les meilleures valeurs de la catégorie.

Tout comme son homologue à essence, le 1.6 CDTI ecoFLEX bénéficie de toute une série de mesures d’ingénierie acoustique qui ont porté sur sa structure et sa mise au point. Elles avaient pour objectif de réduire au minimum les bruits et les vibrations. Pari réussi : le nouveau 1.6 CDTI Opel est parvenu au meilleur bilan acoustique lorsqu’il a été testé dans un Zafira Tourer par rapport à d’autres véhicules de la concurrence dotés de moteurs turbodiesel 1,6 litre.

Equipé du système de réduction catalytique sélective BlueInjection d’Opel (SCR) ou d’un piège à NOx (LNT) lui permettant de répondre aux normes d’émission Euro 6, le 1.6 CDTI ecoFLEX se montre aussi propre à l’usage qu’un moteur à essence.

Voici ses principales particularités techniques :

Bloc moteur et semelle tout en aluminium, permettant de gagner plus de 20 kg par rapport à un moteur diesel classique

Rendement optimisé grâce à un pilotage de la combustion avec retour d’information et injections multiples de carburant, jusqu’à 10 par cycle, qui permettent au moteur d’être onctueux, sobre et silencieux


Réponse rapide à l’accélération grâce à un turbocompresseur à géométrie variable, refroidi par eau, fonctionnant à une pression de suralimentation maximale élevée de 1,7 bar


Travail important effectué sur la réduction des frictions internes du moteur ; le découplage de pompe à eau et la pompe à huile à cylindrée variable contribuent à réduire la consommation et les émissions de CO2.

Opel Boîte manuelle à 6 rapports

Une gamme enrichie de boîtes manuelles et automatiques

Bénéficiant de nombreuses modifications apportées à la pignonnerie et au mécanisme de passage de vitesses, la nouvelle génération de boîtes Opel à cinq et six vitesses vise à offrir une qualité de changement de vitesse qui se pose en référence. Ces boîtes retravaillées équipent d’ores et déjà les modèles Adam, Corsa, Meriva, Mokka, Astra, Antara, Zafira et Insignia dont les moteurs affichent un couple supérieur à 130 Nm.

Les véhicules de catégorie mini et petite, dont les moteurs affichent un couple maximal allant jusqu’à 235 Nm, vont pouvoir profiter d’une toute nouvelle boîte à six vitesses. Beaucoup plus légère que les boîtes comparables, elle reprend bon nombre des modifications apportées aux boîtes de nouvelle génération.

L’Adam et la Corsa vont pouvoir recevoir une nouvelle boîte robotisée à 5 rapports est en phase de développement, qui pourra fonctionner soit en mode séquentiel avec fonction Start/Stop, soit en fonction automatique.

La génération actuelle de boîte automatique à six vitesses d’Opel bénéficie elle aussi d’améliorations, avant que n’arrive à plus long terme une nouvelle transmission à huit vitesses. L’éventail plus large des démultiplications permettra d’abaisser les moyennes de consommation de plus de 3%.

Développement des moteurs à Turin