Opel Meriva 120 CV à essence désormais également disponible avec transmission automatique

Classé dans : Actualités - Opel (D) | 0

Opel Meriva  (copyright GM Company)



Moteur essence 1.4 Turbo de 120 ch maintenant disponible en boîte auto six vitesses

 

Une nouvelle génération de boîte auto : moins de friction, plus de confort, passages de vitesses plus courts

 

Le Meriva 1.7 CDTI 110 ch automatique équipé également de cette nouvelle génération de boîte

 

Le roi de la modularité élégante et de l’ergonomie reste numéro un de son segment


Opel Meriva  (copyright GM Company)

Opel a encore apporté des améliorations à son roi de la modularité et de l’ergonomie, le Meriva, qui va tout spécialement plaire à une clientèle adepte du confort de conduite. Le leader européen du segment du monospace compact (25% du segment en 2011) peut désormais être obtenu avec un moteur 1.4 Turbo (88 kW/120 ch) et une transmission automatique, une offre qui vient s’ajouter à celle de versions à boîte automatique existant déjà, mais avec le moteur 1.7 CDTI. La boîte automatique six vitesses montée sur le Meriva 1.4 Turbo est une nouvelle version, une boîte de nouvelle génération optimisée sur le plan des frictions offrant des changements de rapports plus doux et des temps de passage plus courts. Le Meriva 1.7 CDTI automatique (81 kW/110 ch) bénéficie également désormais de cette nouvelle génération de transmission.

Les tarifs de l’Opel Meriva équipé en série du système de portes FlexDoors et du système d’assises FlexSpace démarrent à 15.950 euros en Belgique (15.160 euros au grand-duché de Luxembourg). La version à moteur essence 1.4 suralimenté avec transmission automatique à six vitesses est disponible à partir de 20.350 euros (Luxembourg : 19.345 euros), tandis que la version automatique du Meriva 1.7 CDTI est disponible pour 21.750 euros (Luxembourg : 20.675 euros).

La nouvelle version du Meriva Turbo 1.4 avec la boîte automatique à six vitesses affiche une puissance de 88 kW/120 ch et un couple de 200 Nm disponibles dès 1.750 tr/mn. Elle peut franchir le 0 à 100 km/h en 11,9 secondes et atteint une vitesse de pointe de 185 km/h. La consommation de carburant selon le cycle mixte est de 7,2 l/100 km, (169 g/km de CO2). Le Meriva avec le même moteur 1.4 Turbo en boîte manuelle six vitesses consomme 6,4 litres aux 100 km en moyenne.

Le Meriva 1.7 CDTI de 81 kW/110 ch avec transmission automatique développe un couple impressionnant de 280 Nm dès 2.300 tr/mn. Il passe de l’arrêt à 100 km/h en 12,9 secondes et atteint 178 km/h. Il consomme 6,1 litres en cycle mixte, ce qui correspond à 160 g/km de CO2.

Opel Meriva  (copyright GM Company)

Une nouvelle génération de transmission automatique

La deuxième génération de la transmission automatique de six vitesses Opel arrive à l’été 2012 à l’occasion du nouveau millésime. En dehors d’un gain en rendement, les principales améliorations ont porté sur le raccourcissement des temps de passage et la réduction du bruit et des vibrations. Grâce à la réduction de la taille du convertisseur de couple, l’inertie a pu aussi être réduite. Le travail de réduction des pertes par friction a porté sur les plaques d’embrayages, les roulements et les joints toriques. La dureté des ressorts a été divisée quasiment par deux dans le volant amortisseur, ce qui a permis de mieux absorber les vibrations. Des solénoïdes à moteurs linéaires directs sont maintenant utilisés pour actionner les engrenages. Plus légers, ils autorisent des déplacements plus rapides. C’est pourquoi le temps de réponse de passage des rapports a pu être réduit de 60% (100 millisecondes), tandis que le temps total du changement de vitesse a été abaissé de 40%.

Tout comme sur la boîte précédente, les passages de vitesses peuvent toujours s’effectuer grâce à la fonction ActiveSelect sur la nouvelle génération de transmission automatique à six rapports, ce qui permet une sélection manuelle des rapports. Le levier de vitesse peut être actionné en avant ou en arrière. La gestion adaptative de la transmission électronique comprend une multitude de fonctions intelligentes. C’est le cas, par exemple, du désaccouplement automatique à l’arrêt pour économiser le carburant ou le programme montagne, qui alterne entre différents modes de passage des rapports en fonction du degré de descente ou de montée. L’autre effet positif du travail sur la transmission a été de pouvoir réduire son encombrement, dont la longueur a diminué de 30 mm. A son tour, cette réduction de taille permet d’améliorer la sécurité en cas d’accident.

Opel Meriva  (copyright GM Company)

Le roi de la flexibilité et de l’ergonomie reste le numéro un

Depuis son lancement en 2010, la deuxième génération de l’Opel Meriva est leader du segment européen des monospaces compacts. En 2011, le roi de la flexibilité et de l’ergonomie a réussi à prendre une part de marché de 25%. Elle s’élève à 27% sur le marché belgo-luxembourgeois où le Meriva est aussi en tête de son segment. En Allemagne cette part de marché atteint même 43%. Jusqu’à avril 2012 compris, plus de 218.000 personnes en Europe ont opté pour ce monospace à succès.

Le succès commercial du Meriva repose sur plusieurs atouts : une ligne séduisante, une grande qualité de fabrication, une flexibilité embarquée unique et surtout une excellente ergonomie. L’association des spécialistes allemands de la santé du dos (« Aktion Gesunder Rücken e.V. ») a décerné au monospace Opel le prestigieux label AGR, ce qui en fait le premier et le seul véhicule de série au monde à recevoir un tel label dans ce segment. Le système d’assises FlexSpace, le système de portes arrière FlexDoors, les sièges ergonomiques disponibles en option, la console centrale FlexRail et le porte-vélo intégré optionnel FlexFix sont des arguments commerciaux uniques au Meriva qui contribuent à son succès.

Opel Meriva porte-vélos FlexiFix