Opel Meriva Concept : le renouveau de la modularité.

Classé dans : Actualités - Opel (D) | 0

 

Opel Meriva Concept (Genève 2008)  '© GM Corp.'

 

Avec le style dynamique du Meriva Concept présenté au Salon international de l’Automobile de Genève (du 6 au 16 mars 2007), Opel fait encore progresser la modularité intérieure des monospaces.

 

Les deux côtés du prototype sont équipés de portes arrière antagonistes appelées FlexDoors.


 

 

Opel Meriva Concept (Genève 2008)  '© GM Corp.'

 

Si les portes avant restent dotées de charnières conventionnelles, les portes arrière s’ouvrent, elles, vers l’arrière du véhicule.

Destiné à la famille, le Meriva Concept se démarque aussi en offrant la possibilité d’ouvrir les portes avant et arrière indépendamment l’une de l’autre.

Les systèmes de portes antagonistes existant jusqu’à présent exigeaient jusqu’alors d’ouvrir d’abord la porte avant, avant de pouvoir ouvrir la porte arrière, ce qui limitait fortement la fonctionnalité.

 

Opel Meriva Concept (Genève 2008)  '© GM Corp.'

 

Le système de portes breveté FlexDoors GM/Opel présente de nombreux avantages :
 

· Plus pratique : l’accès et la sortie à bord sont plus aisés, car les portes arrière s’ouvrent à un angle de 90 degrés, offrant un dégagement bien plus large que des portières classiques. Grâce à la grande hauteur sous pavillon, les passagers arrière disposent également de plus d’espace pour monter et descendre de voiture. L’intérieur est nettement plus accessible : il est plus facile par exemple de ranger une sacoche derrière le siège avant.
 

· Un niveau élevé de sécurité : l’installation correcte des enfants à l’arrière est grandement facilitée. Les portes arrière antagonistes permettent également de mieux surveiller la descente de voiture des enfants, car il est plus facile de les voir depuis toutes les places. Il leur est aussi plus difficile de sortir dans la circulation qu’avec des portes conventionnelles, à cause de la « zone de sécurité » créée entre les deux portes.
 

· Plus d’élégance : monter et descendre de voiture se font avec plus de style et d’élégance, mais aussi beaucoup plus de naturel.

La manipulation tout en douceur du système ‘FlexDoors’ est due à toute une série d’innovations brevetées développées par les ingénieurs GM/Opel.

Un système de sécurité condamne l’ouverture et la fermeture des portes de l’intérieur ou de l’extérieur tant qu’il existe un risque pour les passagers.

Le Meriva Concept dispose également d’une sécurité enfants automatique, qui vient compléter le système mécanique classique.

Et si le prototype conserve des montants centraux, ce n’est pas seulement pour permettre l’ouverture indépendante des portes, mais aussi pour des raisons de sécurité en cas de choc latéral.

 

Opel Meriva Concept (Genève 2008)  '© GM Corp.'

 

L’idée du Meriva Concept est de marier espace et fonctionnalité, avec un style très dynamique et sympathique. La ligne inférieure du vitrage du prototype, son toit en arche, ses voies larges et sa carrosserie fortement sculptée donnent une bonne indication de ce que l’on peut s’attendre à trouver à l’avenir sur des monospaces de série Opel.

« Le Meriva Concept montre tout à fait clairement comment notre nouveau vocabulaire de design Opel peut être décliné pour offrir de nouvelles solutions personnelles sur le segment des monospaces, » explique Mark Adams, Vice-président du Design pour General Motors Europe.

Tout particulièrement remarquable : le mouvement dynamique de « vague » de la ligne de vitrage, juste après le montant central, qui dégage une bonne vision périphérique pour les passagers arrière. Il a également permis aux designers de créer une silhouette dynamique et originale laissant une bonne visibilité aux enfants installés à l’arrière.

La carrosserie reçoit aussi l’élégante virgule signant les flancs déjà vue sur le GTC Coupé and Flextreme. Le prototype de distingue encore par son pare-brise en forme de « U », dont les deux branches remontent au-dessus de la tête des passagers arrière. Le style de la partie arrière – et tout particulièrement les blocs optiques – rappellent l’Insignia, la nouvelle berline de classe intermédiaire supérieure Opel qui doit être dévoilée cet été.

 

Opel Meriva Concept (Genève 2008)  '© GM Corp.'

 

La courbure du pavillon du monospace s’accentue sur l’arrière, soulignant son caractère dynamique.

« Le système FlexDoors est un progrès logique dans la flexibilité offerte par nos monospaces, » explique Alain Visser, Directeur général du Marketing pour General Motors Europe. « Avec le système d’assises Flex7® du Zafira et le concept FlexSpace du Meriva, nous avions joué de la même façon un rôle de pionnier dans le domaine de la modularité intérieure. » Grâce à ces concepts, les monospaces Opel rencontrent un grand succès : en 2007, il s’est vendu presque 335.000 Zafira et Meriva. Et avec la nouvelle Agila, le spécialiste du monospace qu’est Opel va désormais pouvoir offrir un monospace d’accès sur le segment des minis. Aujourd’hui, une Opel vendue sur cinq est un monospace, alors que la proportion sur l’ensemble du marché général n’est que d’une voiture sur huit.
 

 

Opel Meriva Concept (Genève 2008)  '© GM Corp.'